x

x

mardi, janvier 30, 2007

retour oriental à mes fourneaux

Pour Dimanche, ce fut TAJINE D' AGNEAU AUX OLIVES

J'ai, depuis un moment déjà, un tajine avec un livre de recettes offert par ma Petite Maman, à qui j'ai offert le même tajine que le mien, après qu'elle ait cassé son beau tajine électrique en terre. Ben oui ! Elle se retrouvait avec le même livre de recettes sans l'appareil... C'était embêtant !
RIZ AUX 3 RIZ
que je prépare toujours Pilaf. C'est le riz préféré de mon Chéri.
Une cuillère à soupe d'huile d'olive chaude dans laquelle vous versez votre riz (140gr pour 2).
Vous tournez qq minutes seulement (sinon vous risquez de commencer à faire du pop corn)
Vous recouvrez d'eau bouillante à raison de 2 cm au dessus du niveau du riz
Vous mettez un cube de bouillon de boeuf
Vous ajoutez une pincée de gros sel (pas plus car le bouillon est déjà assez salé)
Vous poivrer bien
Vous ajoutez de l'oignon, de l'ail, du thym et une feuille de laurier
Vous laisser cuire jusqu'à absorbtion complète du liquide
Pourquoi je vous parle de riz, parce que celui se marie très bien avec de l'agneau.

Dans ce livre de recettes, il y a un tas de recettes sympas que je ne peux pas réaliser because que mon Chéri n'aime pas le salé-sucré. Donc je me suis rabattue sur un tajine d'agneau aux olives, que j'ai un peu fait à ma façon à moi.
Il vous faux :
1 kg d'agneau coupé en petits morceaux
de l'ail et de l'échallotte
de l'huile d'olive
des olives noires, rouges ou vertes (25 en tout)
du gingembre
du safran
sel, poivre
le zeste d'un citron confit
Dans une sauteuse, faire dorer la viande dans l'huile
La mettre dans le tajine avec les épices (moi j'ai remplacé le safran par un peu de cumin et de paprika), le sel et le poivre, l'ail et l'échalotte
Recouvrir d'eau et laisser cuire 30 minutes
Ajouter les olives et le zeste du citron confit et laisser cuire à nouveau 15 mn
Comme je ne cuisine pas oriental tous les jours, je n'ai pas de citrons confits. Aussi j'ai rempacé le zeste par un peu de jus de citron vert + 1/2 carré de sucre. Et ! Pour ne pas que la sauce soit liquide, comme d'hab, je l'ai liée avec un peu de sauceline.
On s'est bien régalé !



samedi, janvier 27, 2007

pain maison... bientôt !

J'ai acheté de la farine pour faire du pain de campagne, j'ai récupéré chez mes Parents un livre de recettes spéciales pains et brioches et ce week-end, je me lance. Bien entendu, je vous ferai part du résultat, bon ou pas bon.

vendredi, janvier 26, 2007

ah ! chouette ! enfin ! my breadmaker !

Ca y est ! Je l'ai enfin, ma machine pour faire du pain maison. Mon Chéri s'est enfin décidé à m'en offrir une pour mon Anniversaire. C'est un peu grâce à Fabienne (ma gentille Petite Belle-Fille), d'après ce que j'ai pu comprendre. Je ne dis pas que le premier pain que je vais faire va être une réussite, mais c'est comme toute chose nouvelle, il faut s'adapter. Philippe a envie surtout que je fasse des pains aux lardons, au chorizo, aux olives, de la fougasse, enfin, des pains qui sortent de l'ordinaire. Mais, pour un premier jet, je vais essayer de faire simple.

jeudi, janvier 25, 2007

avant, pendant et après...



Me voilà revenue d' Allemagne après un voyage à l'aller d'enfer. Nous sommes partis le jour de la tempête. Nous avons eu outre le vent très fort, de la pluie fine tourbillonnante (on se croyait dans le fog) pratiquement tout au long de la route et à Münster un terrible orage qui a duré un certain temps et qui nous a forcé à rouler au pas.
Enfin, au bout de 14 heures, nous sommes arrivés à bon port et là-bas, tout le monde s'inquiétait. Voici le cadeau que nous avons emporté pour les amis qui nous ont reçus chez eux.


Avant de partir, et pour emporter, j'ai suivi l'idée d'Estelle (son blog culinaire "le hamburger et le croissant"), faire des galettes des Rois. Comme je n'avais pas trop de temps, j'ai acheté des pâtes feuilletées toutes prêtes. Je voulais faire la crème d'amandes selon Estelle, mais je n'ai pas trouvé la poudre. Aussi, je me suis rabattue sur une préparation Frangipane.


Voilà le résultat ! Ce que j'en pense !! Pas mauvais, mais pâtes trop fines et frangipane pas assez épaisse. Soit, la prochaine fois, je m'y prends autrement, soit j'achète tout fait chez le Pâtissier.
Pour ne pas faillir à la tradition, j'avais mis deux fèves par galette et emporté des couronnes.



Nous avons offert à Ronald 2 mugs imprimés de grains de café dans un présentoire en inox et un stylo en bois dont le capuchon est gravé à son nom et âge pour bien marquer l'année et présenté dans un coffret en bois gravé, lui, de l'écusson et du nom de notre bonne ville de Château-du-Loir. De plus, je lui avais écrit un petit texte sympa en allemand.
Ce que je ne vous avais pas dis, c'est que le jour où il a donné sa fête, c'était aussi mon anniversaire. Donc, moi aussi, j'ai eu des cadeaux. A minuit, un joli bouquet de fleurs fraîches, et le lendemain matin, un gâteau, un joli petit cadre pour l'amatrice que je suis, un CD best off de Status Quo et un rosier d'intérieur. Oui, oui, j'ai bien dit, un rosier artificiel tellement joliment imité que j'ai cru à un vrai que je disais vouloir planter dans le jardin.
Pour revenir, le voyage s'est nettement mieux passé. 10 heures seulement pour faire 1050 kms. Mon chauffeur a bombé un peu en Allemange où la vitesse n'est pas limitée. Nous avons roulé sous le soleil. Après Paris, nous avons assisté à un joli coucher de soleil. Le ciel était plein de couleurs blanches, bleues, grises, jaunes et orangées. Les rayons du soleil illuminaient les nuages, c'était très beau. J'aurais pu faire de jolies photos comme Andréa, mais j'étais au volant, mon Chéri dormait et l'appareil photo était dans le coffre de la voiture. C'est bien dommage. A un moment, j'ai eu un peu le soleil dans les yeux avant qu'il ne se couche définitivement.

Dans le boîte aux lettres, il y avait un paquet des States. Je vais pouvoir équeutter mes fraises sans peine et cuisiner un délicieux poulet. Et la cuillère à sorbet va avantageusement remplacer la mienne qui ne fonctionne pas très bien. Julia avait dû remarquer cela au mois de Juin.


Et enfin, pour ce remettre de tous ces bons repas (dont le traditionnel Grün Kohl) et bons coups à boire, je me suis mise à la diète. Tisanes au romarin pour laver le foie et soupe au chou pour affiner ma ligne. I hope !
Je suis un peu nulle sur les bords car je n'ai pas pensé à faire de photos de ce que j'avais dans mon assiette. Meike nous a fait une raclette géante et le repas d'anniversaire était succulent.
Je dois avoir dans mes archives de photos papier une photo du premier Grün Kohl que j'ai mangé en Allemagne. Je vais la chercher et essayer de vous la montrer.






mercredi, janvier 17, 2007

Ahhhh ! de vrais fleurs !


Bon, je sais, ma jardinière n'est pas géniale, mais de l'intérieur, je ne la vois pas.
Trois cyclamens nains pour égayer le rebord de la fenêtre de ma cuisine, devant laquelle je me
trouve le plus souvent dans la journée, les mains dans l'eau de vaisselle. Non seulement, cela enjolive ma fenêtre, mais ensoleille mon mental.
Dimanche, il a fait beau, et j'ai donc quitté un peu ma tanière, pour planter qq primevères colorées. Cela fait du bien de prendre un bon bol d'air. D'autant que j'ai vu que mes anciennes jacinthes commençaient à pousser, ainsi que mes crocus nouveaux. Ca sent bon le printemps, tout ça !
J'ai photographié d'autres fleurs dans une poterie, que je ne vous montrerai pas aujourd'hui, car c'est un cadeau en partance pour l'Allemagne, et je ne voudrais pas que nos Amis le voient en regardant mon blog ce matin ou demain avant notre arrivée.
Effectivement, demain matin de très bonne heure, nous prenons la route, direction Ganderkesee , pour une journée entière de conduite sur autoroute. Souvent, je dis à Philippe, qu'il aurait pu se trouver un copain un peu plus près de la frontière. Vous me direz que mon Amie à moi habite à Salt Lake City. Oui ! Mais on se laisse voler. Ok ! ce qu'il y a, c'est que le voyage est nettement plus long, surtout quand vous êtes en transit 5 ou 6 heures pour attendre votre correspondance. En fait, le mieux, c'est comme ça s'est passé au mois de Juin dernier, c'est quand ils viennent tous à la maison. Non, je plaisante.
Il est vrai que la route est longue pour Ganderkesee où nous allons faire la fête pour les 50 ans de Ronald. Et quand les Allemands font la fête, ils font la fêêête... Très arrosée de bière et de schnapps. Bonjour les kilos !
Je vous dis donc à dans une petite semaine

vendredi, janvier 12, 2007

le temps (weather, Wetter)

Le temps d'hier fut épouvantable. Pluvieux et très venteux et je déteste ça. Aujourd'hui, c'est beaucoup mieux. Pas de vent, un ciel bien dégagé et un rayon de soleil. Et aussi, une température douce, vraiment pas de saison. Pourvu que l'on est pas des gelées après tout ça, sur une végétation déjà bougeonnante. En attendant les vrais fleurs, je vous offre ce bouquet très soleil. Dans mon jardin potager, mon muguet pointe déjà et les joncquilles naines d'Aurore aussi. C'est très anormalement en avance tout ça ! Ou sont les saisons d'antan ?


purée "parfumée"

NO PICTURE TO DAY
pour cette toute petite rubrique cuisine.
Si, j'aurais pu photographier
2 sachets, 1 verre d'eau et qq grains de sel
pas terrible !
Je vous ai déjà parlé des petites purées que je me fais. Purée instantanée à l'ancienne avec crème et noix de muscade de chez Flodor. A mon goût, c'est la meilleure. Philippe n'est pas très purée ; lui, la pomme de terre c'est patates sautées et frites (toust ce qui ne me convient pas). Je vous ai dis aussi que je mettais des galets surgelés de purées de Céleri et haricots verts. Cela donne bon goût. Et bien, imaginez vous qu'hier à midi, j'ai eu l'idée de changer un peu et de me faire une purée au goût d' asperge. Comment j'ai fait ? Je ne pense pas pouvoir trouver de la purée d'asperges ; je n'ai pas, non plus, mixer des asperges en conserve. Tout simplement j'ai versé dans le volume d'eau augmenté de la moitié, en même temps que la purée, un sachet de soupe minute "crème d'asperge". Ce fut très bon, avec du poivre ( je suis très poivre) et une noix de beurre et avec un steack de thon poêlé. Philippe, lui ce fut andouillette/ moutarde/macaroni avec beaucoup de beurre.

mercredi, janvier 10, 2007

Jacinthe en janvier...

des fleurs toute l'année. C'est un proverbe à moi qui n'est pas plus bête, je dirais même moins, que neige en novembre Noël en décembre. C'est un cadeau de Belle Maman. Elle est d'un bleu pastel et est très odorante.

c'est quoi, cette petite chose ?

me direz vous ! C'est mon actuel ouvrage en cours. Cela, pour le moment, ne ressemble à rien. Je me suis embarquée dans un truc qui va me demander un certain temps avant d'arriver au but final . En effet, cela ne va pas se faire en un tour de main, mais en un nombre incalculable de tours de brides, de chichis et autres finitions, afin d'obtenir l'idée que je me suis mise dans la tête.

gratin germanique au dîner, nuit agitée

Au début de mon blog, je vous ai dis qu'un jour, je vous parlerais du gratin de MEIKE.
Meike est notre Amie de Ganderkesee, dans le nord de l'Allemagne, à environ 25 km au sud de Brême. Pour un diner, elle nous a cuisiné un délicieux gratin "sehr schmeckgut", mais qui vous pèse un peu sur l'estomac pour un soir, ce qui a pour effet de vous faire passer une nuit de galère, surtout si vous en reprenez 2 ou même 3 fois. Par expérience, la gourmandise n'est pas conseillée au dîner.
Il y a une erreur sur ma photo, car, au dernier moment, je me rappelle qu'il ne faut pas de la purée de tomates nature mais une sauce arômatisée, telle que sauce Bolognaise ou Napolitaine ou encore, et pourquoi pas, aux poivrons.
Il vous faut aussi : du fromage râpé, des champignons de Paris, une poignée de petits pois (en conserve ou surgelés, et des Tortellini à la viande de boeuf


Faire cuire les pâtes selon le mode de cuisson indiqué sur le sachet (je puis vous conseiller le mode ferme ou tendre)
Rincer et égoutter les champignons et les petits pois
Mélanger dans un plat à gratin tous les ingrédients en ajouttant un peu de râpé, sel et poivre
Mettre une épaisse couche de râpé sur le dessus et faire gratiner doucement afin que le fromage fonde et dore très légèrement.
C'est simple à faire ce gratin copieux.

jeudi, janvier 04, 2007

c'est beau et ça sent bon !

Je vous présente mon Mimosa. J'adore le Mimosa, et c'est la première fois de ma vie que j'ai un Mimosa à moi. Cela me rappelle mon Enfance, lorsque mon Pépé m'en offrait pour mon Anniversaire, du Mimosa quand il en trouvait ou une Jacynthe.Il est bien au chaud dans notre "jardin d'hiver" (c'est un bien grand mot, en fait il s'agit d'une serre toute banale de +ou- 6m2). Aussi, pour pouvoir en profiter et lui faire une petite taille, je me suis coupé...

un joli bouquet. Vous ne pouvez pas savoir le plaisir que je prends à regarder un bouquet de Mimosa. C'est un vrai bonheur. Et puis, c'est va........t sympa d'avoir des fleurs tout début Janvier. Ca sent bon à double sens. Un agréable parfum flotte dans votre pièce et ça sent bon le printemps....

mercredi, janvier 03, 2007

sauce .......



Vous vous demandez peut-être pourquoi je vous parle de sauce et vous montre un chien. Tout simplement parce que ce matin je vais vous parler de la SAUCE CHIEN. Pour documenter mon sujet, je vous montre notre défunt chien, Pipo, un Labbri des Pyrénées, qui fut légèrement casse-pieds sur les bords - je dirais même mieux : très casse pieds sur tous les bords - mais extrêmement affectueux. Sur cette photo, il venait de passer à la séance toilette. Il était aussi blanc que la neige de ses montages, endroit que ces chiens ne devraient jamais quitter, car leur truc à eux, c'est de courrir à garder les moutons.

Donc, j'en reviens à ma sauce. La première fois que nous sommes allés à la Martinique, à Ste Anne, nous sommes allés dîner dans une petit resto qui venait juste d'ouvrir et tenu par des métropolitains. Nous avons le souvenir qu'ils n'étaient pas très au point pour un jour d'ouverture, car nous n'avions pas eu trop le choix du menu. Ce fut poisson sauce chien riz créole. Pourquoi sauce chien ? La jeune patronne n'a pas pu nous répondre. Leur sauce n'était pas terrible, très très flotteuse et sans goût particulier. Mais, depuis, nous avons eu l'occasion de goûter à la sauce chien de Monique et Isabelle, nos deux gentilles marchandes du marché de Ste-Anne.www.saveurs-exotiques.com
Il vous faut : cc = cuillère à café
1 cc d'oignon (je vous dis de suite que j'utilise des conditments séchés et que cela fait très
bien l'affaire)
1cc d'échalotte 1 cc et demi de ciboulette qui remplace la cive que je ne trouve pas
1 demie cc d'ail 2 cc de persil hâché 1 bonne pincée de piment
du jus de citron, du vinaigre et de l'huile, sel et poivre
Faire infuser dans de l'eau hyper bouillant tous les condiments, et ce, pendant 5 à 10 mn
Ajouter le citron, le piment, 1cc de vinaigre et 2 d'huile
Saler et poivrer
Epaissir avec quelques cc de sauceline
Goûter et vous voyez par vous-même si assez de ci ou de ça.

Voilà ! C'est prêt ! Accompagne tout poisson, crevettes roses, langoustines, gambas et langoustes.

Ce midi c'est Saumonnette (faute d'avoir trouvé un Colinot) Sauce Chien et riz kwéole.