x

x

mercredi, avril 30, 2008

le 22 à Paris !

Le 22 Avril dernier, je suis montée à la Capitale faire des rencontres. Des rencontres en tout bien tout honneur, bien sûr ! Je devais y rencontrer Cristina, la Petite Goutte d 'Eau , toute gentille, toute brunette qui nous vient du Portugal.
Puis Lyliane a souhaité aussi rencontrer Cristina. Puis j'ai dit à
Peter que je serais à Paris pour rencontrer Cristina et Lyliane.
Nous avions rendez-vous à 10 heures devant Notre-Dame. En arrivant sur le parvis, je me dis, mon Dieu que de monde ! Comment vais-je les trouver dans cette foule. Et soudain, je vis Lyliane me faire signe comme si elle me connaissait depuis toujours . C'est génial, non ! J'arrivai essoufflée avec 2 minutes de retard car mon TGV avait faibli de 5 minutes sur son horaire.
Peter était là et s'est gentiment proposé de nous servir de guide pour une visite instructive, riche et très agréable.
Au Jardin du Luxembourg qui pour moi, est un souvenir d'enfance qui reste gravé dans ma mémoire, nous prenons un déjeuner avec apéritif et café
Lyliane, ma voisine de table


Peter et Cristina en pleine discussion

Nous avons échangé quelques cadeaux et Peter qui était déjà notre Guide, nous a offert ce déjeuner avec grande gentillesse.



petit village Finlandais au coeur de Paris (comme un Marché de Noël)

il était si près de moi que je n'ai pas résisté.
Peter nous a fait fait découvrir des petites cours privées, pavées, ravissantes car , fleuries de glycines, avec aussi de la verdure. De vrais petits paradis au coeur de la ville. Il nous a emmenés dans une vieille rue pavée également où se situe le plus ancien restaurant de Paris dans lequel Robespierre venait y prendre des repas.



Nous sommes bien toujours dans Paris
bassin du Jardin du Luxembourg. Je ne me rappelle pas si dans mon enfance il y avait des canards sur le bassin aux petits bateaux...

que voilà !
les petits bateaux d'enfance de mon petit Frère qui pleurait quand le sien se trouvait dans la tourmente du jet d'eau


canards et bateaux
J'y ai tout retrouvé dans ce jardin du Luxembourg. Tout ce qui faisait nos Dimanches d'enfance : Les petits kiosques à bonbons et à jouets, les balançoires, le manège où nous gagnions des tours gratuits à passer un bâton dans des anneaux et bien entendu le Théâtre des Marionnettes. Que de souvenirs dans ce beau jardin !

Cristina, la jolie Statue.
le petit cadeau que m'a rapporté Cristina. Lyliane a eu le même mais en vert.
Lyliane était désolé de ne pas avoir apporté de cadeaux. Mais quel importance, son cadeau à elle ce fut sa présence.
Ce 22 Avril 2008 fut pour moi une journée particulière avec mes Amis bloggers,
et puis visiter Paris après Peter comme guide, quel bonheur !

mardi, avril 29, 2008

au jardin

nouvelles plantations : lavande naine et bruyères

du déjà vu mais je n'ai pas résisté

grappes de palmier en fête

Bougainvillier offert par mon Chéri

mon Muguet sera prêt pour le 1er mai

fougère s'ouvrant à la nature

dans ma rangée de tulipes rouges qu'il faut que je remplace d'ailleurs,
il y a cette tulipe d'une autre couleur, bien plus grande et plus tardive.
Un bulbe égaré parmis d'autres.

lundi, avril 28, 2008

chagrin

Silence ! Coupez votre micro!
Ce n'est pas typiquement une carte de Fin d'Année, mais pour cette dernière fois de sa vie, ce fut la carte que ma Cousine Paulette nous a adressée pour nous souhaiter, à nous, une Bonne Année.



Hier matin, par un beau Dimanche d'Avril, jour du Seigneur qu'elle vénérait tant, ma Cousine Paulette s'en est allée retrouver mon Cousin René au Pays des Gens Heureux.
Je l'espère, car la vie leur a fait traverser des périodes très douloureuses et je leur souhaite maintenant la paix du coeur et de l' âme.

Dans quelques jours, j'irai l'accompagner aux côtés de son Epoux et de leur Fils dans leur dernier abri de la vie, à Gien, dans le Berry, dans l'endroit de mort, où reposent tous ceux que Dieu a rappelés à lui.

S' il est vrai qu'il y a une vie après la mort, alors, peut-être que Paulette fera encore des dessus de lit au crochet, qu'elle tricotera à la vitesse d'une machine des pull-overs pour ses petits enfants. Et il se peut d'ailleurs que mon Cousin René travaille toujours dans son jardin fleuri qu'il aimait tant. Car, c'est après une journée de jardinage, peut-être trop intense, qu'il y a quelques années, le coeur du Jardinier René cessa de battre.


Je me souviens fort bien des Dimanches de mon Enfance passés chez eux à Courbevoie, où nous retrouvions Cousines et Cousins, leur 6 enfants. Je me souviens, toujours avec émotion, que mon Cousin René, Lieutenant-Colonel dans les Pompiers de Paris, m'avait fait l'honneur, ainsi qu'il l'avait fait pour ses propres Filles, de venir à mon premier mariage en Uniforme et Képi de Pompier.

Paulette, René, je vous aime !

samedi, avril 26, 2008

Du nouveau dans mon espace café

Vous vous souvenez ? Je vous avais invités à venir prendre un petit café sur mon blog.
Ma jolie cafetière au design compact, en acier ou inox brossé, au réservoir amovible. Une belle cafetière d'une bonne marque, le croyais-je ! Celle qui commence par Ken et qui finit par wood. Une cafetière qui nous a coûté beaucoup d'Euros. Ne dit-on pas que l'on en a pour son argent ! Et bien, nous nous disions qu'elle allait nous durer longtemps. Que dalle ! Nous l' avions achetée pour remplacer la précédente qui nous a fait le café pendant presque 7 ans avant de montrer des signes de faiblesse. Et là ! un mois avant la fin de la garantie, patatras ! notre belle cafetière nous lâche lâchement !
Retour vite fait au magasin, dans son emballage d'origine SVP pour bénéficier d'un échange. Le problème est que cette cafetière n'existe plus. On finit par comprendre pourquoi. Donc nous choisissons un autre modèle en rayon avec un réservoir amovible, car c'est très pratique d'entretien et plus hygiénique.
Voilà donc !
Je vous présente notre nouvelle machine à faire du café.



Elle est aussi programmable sauf qu'elle ne fait que 10 tasses au lieu de 15, que le réservoir est derrière et non sur le côté et que les graduations ne sont pas visibles. Pour qu'elles le soient il faut enlever le réservoir pour le remplir.
Elle fait du bon café
mais elle est moins pratique
et surtout moins belle que l'autre !!!!

Demain, pas de post, parce que c'est Dimanche et surtout parce je ne suis pas là. Je repars avec mon Chéri-Ebéniste en Livraison à Sartrouville. Oui, oui, même le Dimanche. Nous allons livrer des chaises Louis XV chez ma Marraine. A mardi !

jeudi, avril 24, 2008

des fleurs ! Que du bonheur !

Je vous offre ces quelques fleurs, qui j'espère,
vous apporteront du bonheur
J'aime bien la couleur des ces giroflées là

de cette touffe verte sortira une des plus belles des fleurs,
un Lys Blanc, de surcroît très odorant

Duo de Tulipes roses

Une bouillée de tulipes légèrement en retard par rapport aux autres.
Elles sont prêtes à ouvrir

les voilà !

Là où il y a du genêt, y a du plaisir !
Demain, pas de post, je pars au bord de la mer pour une partie de la journée seulement. Je vais en livraison avec mon Chéri-Ebéniste à Saint-Gilles-Croix-de-Vie, histoire de changer d'air et de lui tenir compagnie. Donc à Samedi !

mercredi, avril 23, 2008

mon cinéma (2)

Je continue à vous raconter mon cinéma à moi.

Ingrind Bergman

L'Auberge du Sixième Bonheur avec Curd Jürgens
The Inn of the Sixth Happiness
Les Enchaînés avec Cary Grant Notorious
Pour qui Sonne le Glas avec celui qui suit
For Whom the Bells Tolls
Hantise avec Charles Boyer Gaslight
Indiscret avec Cary Grant ( encore lui !) Indiscreet
et Casablanca avec Humfrey Boggart of course !

Gary Cooper, encore un bel homme !


Pour qui sonne le Glas (voir ci-dessus)
L'Estravagant Mr Deeds (avec son tuba) avec Jean Arthur
Mr Deeds goes to Town
Les Trois Lanciers du Bengale avec Franchot Tone et Richard Cromwell
The Lives of a Bengal Lancer

La Loi du Seigneur avec Dotothy MacGuire et Anthony Perkins
Friendy Persuasion

Vera Cruz avec Burt Lancaster
et pour faire plaisir à Alex
Le Train Sifflera Trois F avec Grace kelly High Noon

A la demande d' Alice, je crois, j'explique les fonctions de l'appareil génial que mon Chéri m'a offert. C'est un Enregistreur sur disque dur, lecteur et graveur de DVD et qui me permet de transformer mes K7 vidéo en DVD too. Je mets une cassette dans mon magnéto en mode lecture, mon génial appareil en mode enregistrement et hop ! une petite manip, et la cassette est copiée sur le disque dur. Il me suffit ensuite de graver le film sur un DVD.
Tout ce que j'enregistre sur mon appareil, je peux visionner et effacer ou enregister. C'est beau la technique ! Hein !

lundi, avril 21, 2008

1990

Alex, ma Nièce, a vu la moitié de cette photo sur mon petit meuble informatique, en me demandant si c'était moi. Oui, lui ai-je répondu, mais avec quelques années de moins, les cheveux longs et surtout frisés.
Peter a agrandi la photo mais il n'a pu voir seulement ce qu'Alex avait vu, avec ses yeux de Lynx comme a dit Bergson


Et bien, la voilà cette photo.

Elle date de Septembre 1990. Mon Dieu ! Comme le temps passe !
En réalité ce ne sont pas quelques années de moins, mais beaucoup plus. Une décennie + quelques années. En fait, presque deux décennies.
Maintenant je suis un peu plus joufflue, je porte des lunettes, j'ai les cheveux courts et hyper raides, ainsi que mes Parents me les ont faits.
Demain, pas de post, je monte à la Capitale rencontrer Cristina alias Raindrop de Leiria au Portugal, Lyliane la Dame du Nord et de l'Eure et Peter de Göteborg en Suède, le plus Parisien des Suédois.

samedi, avril 19, 2008

bouquet final !

Ce matin j'hésitais entre
vous monter mon dernier bouquet
de fleurs d'Alain Térieur, mon cinéma
ou mes fleurs d'Alex Térieur.
J'ai choisi enfin et vous aurez droit
à mes fausses fleurs. Celles qui n'ont
pas besoin d'eau, celles qui ne fanent
jamais, mais celles qui prennent la poussière.

Je les déposent délicatemant
dans ma baignoire et
je les arrose copieusement
avec la douchette.
Ainsi est faite la toilette
des fleurs.





















Cet automne, en Martinique, j'ai enfin pu trouver des Alpinias artificiels. Je me suis donc empressée d'en acheter pour faire ce bouquet exotique...

que voilà

et que revoilà !

Il se compse donc d'Alpinias rouges, de fleurs d'Hibiscus rouge également, d'Anthuriums rouges et roses, de fleurs d'Arums blanches et jaunes , d'Oiseaux du Paradis, et de feuillages divers dont des fougères.

Maintenant à vous de jouer ! Lequel de ces bouquets vous plait le plus ?

Je vous le dis avec le coeur et des fleurs, Bon week-end !
Je suis en train de me dire que j'aurais pu faire une mosaîque avec les 4 premières photos.
C'était le post à faire un essai. Excuse-moi Professeur !

vendredi, avril 18, 2008

du nouveau dans mon QG de blogueuse

Des fois, il y a du provisoire qui dure longtemps. Mais ne dit-on pas "tout vient à temps pour qui sait attendre". Donc j'ai attendu que my private ébéniste puisse terminer mon meuble informatique au modèle du bureau déjà existant (ce dernier depuis longtemps).
Comme vous pouvez le constater, je suis un peu fouillis, pour ne pas dire plus, dans le rangement de tout mon bazar.
Je suis donc priée par mon Chéri, de ne plus mettre le foutoir, ni dessus, ni dedans le beau meuble qu'il vient de me faire.
Sometimes a case of a temporay solution becomes permanent. But let it not be said "everything comes in time for who knows how to wait." So I waited until my private cabinetmaker can to finish my computer furniture on the model of the existing Desk (this one for a long time). As you can see, I am a little messy about the tidying of all my shambles. So my Darling asked me to avoid putting the dump on and in the fine piece of furniture he has just make for me.

AVANT BEFORE



MAINTENANT NOW

Cela change ! Vous ne trouvez pas !

A definite change, no !

J'ai demandé à avoir une tablette supplémentaire. Il m'a dit qu'il allait me la faire rapidement, mais rapidement quand !!!

I asked for another shelf. He told me he will make it quickly, but quickly when !!!

jeudi, avril 17, 2008

visite du coeur !

J'ai illustré ce post comme j'ai pu, car, comme une cruche que je suis, j'ai oublié mon appareil photo. Je suis allée à Paris rendre une visite du coeur à quelqu'un que j'aime beaucoup, qui a fait partie de mon enfance, et qui arrive au bout du chemin de sa vie.
J'ai donc, mardi matin, pris le train à Château-du-Loir, puis ai changé au Mans pour attraper le TGV pour la gare Montparnasse.
Il faut savoir que le TER entre Château-du-Loir et Le Mans est un omnibus, c'est à dire qu'il s'arrête à chaque gare de tous les villages. A quelques 10 minutes près, (en moins quand même), ce TER met autant de temps pour parcourir cette distance que le TGV pour aller du Mans à Paris. Je l'appellerai le TPV Train à Petite Vitesse ou le TGL Train à Grande Lenteur.

Une fois arrivée à Montparnasse, je me dirige vers un endroit de pèlerinage, la Rue Campagne Première. Sur le chemin du Boulevard Montparnasse, je reconnais quelques boutiques et Cafés, La Coupole, puis je décide de m'arrêter au Dôme, ancien quartier général de ma jeunesse en 1967 et 68, pour y prendre un thé. Le décor intérieur a changé, et je ne retrouve pas du tout l'ancien Dôme. Enfin, ce n'est pas grave, je commande un thé tout en sachant que j'allais y mettre le prix, mais quand on aime, on ne compte pas (ticket en illustration, 4,60€ la petite théière qui vous fait quand même 2 tasses)
Une fois mon thé de Ceylan dégusté, je continue ma route jusqu'à la ladite rue où là je reconnais pratiquement tout. Elle n'a pas beaucoup changé cette rue. J'ouvre le porche du n° 9 et là, je prends en plein coeur un coup de nostalgie énorme ! Mes Grand-Parents avaient été Concierges de cet immeuble. La loge est toujours là, mais il n'y a plus de gardien. Je veux pour prendre une photo et là, horreur ! Pas d'appareil dans mon sac. !
Je file jusqu'au n° 17 où le Frère de ma Mémé avait été concierge également et je vais rendre une courte visite à mon Ami Maurice, Architecte-Décorateur, qui précédemment avait habité au n° 9 -.



Puis je prends le Métro à Raspail pour me rendre dans le 15è pour la partie que je savais très triste de mon déplacement en urgence à Paris.
J'y retrouve Françoise qui vient rendre visite à sa Petite Maman pratiquement tous les jours, venant de Bois-Colombes à scooter.
C'est un endroit de fin de vie triste à pleurer. Et j'ai pleuré.
Françoise reprend son 2 roues motorisé pour rentrer chez elle, je la suis en prenant le métro pour la gare Saint-Lazare où je dois prendre un train de Banlieu pour Bois-Colombes.
La foule dans le métro ne me dérange pas de trop, car je suis encore dans mon élément de petite Fille Parisienne mais le train de banlieue bondé à une heure de pointe avec le soleil qui me tapait sur la tronche à travers la vitre de la porte du wagon, bouh !
Heureusement seulement 2 stations et je suis arrivée. Je me rends à pieds chez Françoise, lui achète des fleurs au passage, et j'arrive enfin, un peu fourbue.
Et là, je suis soignée comme une petite Reine. Nous papotons longtemps, regardons des photos et nous nous couchons très tard.
Le lendemain, je fais le parcours en sens inverse, dans l'après-midi, pour revenir en Sarthe. J'ai beaucoup marché, beaucoup arpenté les couloirs du métro parisien, et un peu plus encore de la gare de Château-du-Loir jusqu'au magasin/atelier de mon Chéri qui me ramène à la maison sur les rotules.
Ce matin, j'ai des courbatures affreuses dans les mollets. Mais je me tenais de faire cette visite du coeur, sachant que j'ai fait plaisir tant à celui qui va s'arrêter de battre bientôt qu'au mien, bien que meurtri par le chagrin. A demain !

dimanche, avril 13, 2008

sans titre

J'ai fait mon tour de tous mes blogs favoris
mais pas de post today.
Demain, je n'aurai pas le temps.
Mardi je suis obligée d'aller à Paris d'urgence.
je ne reviendrai que mercredi après-midi.
Donc à jeudi !

PS - Raindrop, Lyliane et Peter
Je retournerai à Paris le 22 pour vous rencontrer comme prévu !

samedi, avril 12, 2008

fleurs d'intérieur 4

Tout d'abord, je voudrais souhaiter la bienvenue à toutes celles et ceux qui arrivent sur mon blog et qui laissent des commentaires.

Mais je voudrais, plus spéciallement, souhaiter la bienvenue à Abby. Pourquoi, me direz-vous ? Par que son blog est Salt Lake City Daily Photo. La ville de Julia, ma douce Amie et de Larry, my Gardener.

Wellcome Abby !

Firstly, I would like to welcome all those who come to my blog and leave comments. But let me, more especially, to welcome Abby. Why, you may ask ? For that her blog is Salt Lake City Daily Photo. The city of Julia, my sweet Friend and Larry, my Gardener.

Wellcome Abby!

Pour continuer sur mes fleurs situées Alain Térieur comme dit Bergson, voici mon quatrième et avant dernier bouquet de fleurs.

To continue on my flowers located Alain Térieur (inside) as Bergson said, this is my fourth and penultimate buncht of flowers.

n° 3


n°2












n° 1








il est composé de tout ce que j'aime...

it is composed of all what I like



Fleurs de Coton et de Roseaux
Cotton and reed flowers

J'ai fait germer des graines de cottonnier et j'espère que les roseaux du bassin vont repousser.
I did germinate cottonplant seeds and I hope the reeds of the pond will grow up again.


HAPPY WEEK-END EVERYBODY !

vendredi, avril 11, 2008

protège meubles !

Et encore une petite série du travail de mon coton, de mon crochet manipulés avec adresse par mes dix doigts encore agiles et habiles.
A new little run about the work of my cotton and my crochet, handled with dexterity by my ten fingers agile and skill yet.





Ce dernier Napperon fait aux dimensions spéciales et pile poil pour aller sur une tablette basse d'un guéridon.
This last one made with special and exact measurements to be put on a low shelf of an occasionnal table
Je viens de commencer un autre ouvrage encore à la demande.
I already began another work on demand again.

jeudi, avril 10, 2008

fleurs d'intérieur 3



n° 1


n° 2












Que puis-je dire au sujet de celui-ci ?

qu'il ensoleille le petit coin sombre du palier de l'escalier.

mercredi, avril 09, 2008

coucous et giroflées !

Je vous remontre mes coucous parce qu'ils sont trop beaux !



J'aime les giroflées



j'aime le mélange de toutes ces couleurs



et la bonne odeur que ces fleurs dégagent

C'est fou ce que j'ai à montrer dans ce petit parterre de fleurs.