x

x

samedi, février 27, 2010

vent ka soufflé, couwant ka soté !

Avant hier, je vous disais à demain. Ce devait donc être hier, mais hier, ici, ce fut le back out total toute la journée. Car dans mon coin, dès que deux ou trois ventouses se lèvent la nuit, la lumière se couche au petit matin.
Le jour ne fut pas sitôt levé que dans la maison, la lumière s'est éteinte.
Moi qui m'était levée tôt pour mon blogging matinal, de sept heures du matin à dix neuf heures trente le soir, je ne fus au courant de rien.
Heureusement que ma plaque de cuisson électrique a deux becs de gaz, sinon, j' aurais été le bec dans l'eau pour preparer le repas.
Quoi faire, même à la lumière du jour, quand le courant ne passe pas. Rien d'utile.
J'ai vécu au crochet d'un napperon en cours de confection, en écoutant la radio, qui, heureusement, fontionne à piles, et ça, c'est au poil.
Mais au bout d'un moment, ça lasse. Alors, you know what ?
Je sais que je vais vous épater, j'ai ouvert un livre. 'L' Art de Vivre". Une sélection du Reader's Digest, qui dit :
"Ce recueil a été conçu pour répondre au désir qui nous est souvent exprimé de pouvoir lire ou relire des textes marquants ayant paru dans des numéros épuisés de notre magazine. Sous le titre "L'Art de Vivre", nous avons groupé un certain nombres d'articles et de livres condensés particulièrement appréciés. Les lecteur y trouveront toujours le même intérêt, universel et durable".
Quand la lumière de ma vie
est rentrée du travail,
où toute la journée, la lumière fut,
à la lueur de quelques bougies,
soudain, la lumière re-fut !
-
Voici donc maintenant ce je j'avais préparé pour le ciel d'hier.
Ciel d'un soir de cette semaine

Un autre ciel d'un soir

Le ciel vu d'en haut et de l'intérieur ce matin

ciel d'hier soir

ciel d'hier soir

la lune dans le ciel d'hier soir

le ciel d'hier soir mais du côté opposé
-
Ce matin, temps clair, ciel bleu,
Un petit chouïa de vent.
C'est le calme avant la tempête de demain.
On va se prendre une soufflante du tonnerre .
Je n'ose vous dire à quand,
car d'ici que lundi...
-

jeudi, février 25, 2010

au resto du jardin

C'était par un froid matin,
où Gorge-rouge
avait invité tous ses copains,
à faire un vrai festin
au resto du jardin.

-


Ils étaient tous là, ses potes,
sans distinction de sexe ni d'espèce,
pour un moment de popote,
et se faire un peu de graisse.

-
Pendant ce temps là,
je vis l'oiseau noir
s'approcher de la maison.
Mais pourquoi donc arrive-t-il à grands pas ?
c'était là ma question.
mais c'est que Merlot n'est pas berlot ;
il guettait son repas
dans une taupinière
en construction,
de laquelle il espérait bien pouvoir y tirer
quelques vers.
-

Quelques jours plus tard,

la taupe fut piégée,
car mon chéri était pétard
de voir sa pelouse ravagée.
-

A DEMAIN !
-

mercredi, février 24, 2010

F comme...

FAMILLE

du côté de ma Maman.
Mariage à Neuvy sur Loire dans le Berry en 1908.

Sur cette photo, il y a des gens dont je me rappele et d'autres que j'ai sûrement connus mais dont je ne rappelle plus.
Je me souviens bien de la Mariée, en haut, en blanc et sans chapeau.
De la cousine, sur le même rang, en blanc avec un chapeau.
De mes Arrières Grands-Parents dans le rang du mileu. Mon Arrière Grand-Père est devant la Mariée et mon Arrière Grand-Mère est à la droite de son Epoux.
Au premier rang, à gauche, la petite fille en blanc avec son chapeau, leur Fille, ma Mémé avec à côté d'elle son Frère, mon Tonton.
-
A DEMAIN !
-

mardi, février 23, 2010

sauce champignons

Je vous disais, l'autre jour, le jour où je vous donnais ma recette de la dinde au thym, que j'étais en train de faire cuire deux gigues de dinde qui seraient accompagnées d'une sauce aux champignons. La voilà donc !
Dans ma cocotte à enfourner j'ai préparé mes cuisses de dinde ainsi :
sel, poivre, un filet d'huile d'olive et un peu d'eau, et je les ai fait cuire en les retournant à mi cuisson.


Pendant ce temps là, je préparais ma sauce :
Mettre de l'eau dans une petite casserole avec un ou deux cubes de bouillon de poule.
Porter à ébullition et y verser le contenu d'un sachet de soupe crème-champignons
Epaissir avec un liant si nécessaire.
Ajouter 1 cuillère ou 2 à café de crème fraîche et un demie boîte de champignons en conserve ou des champignons frais ou surgelés que vous aurez préparés.

Une sauce maison pour agrémenter votre volaille du dimanche, quelle soit, poulet, pintade, ou bien dinde.

Quelques minutes avant de servir verser la sauce sur les cuisses de dinde.

Servir avec du riz créole.
BON APPETIT et A DEMAIN !
-

lundi, février 22, 2010

cou crrrrou ! cou crrrou !

ou cou courrou-oua ! cou courrou-oua !
-
Ce jour la, j'étais à mon ordi, à l'étage
et soudain, j'entendis un chant d'oiseau.
Un oiseau au beau plumage,
un oiseau qui semble être Turque
mais qui a une bonne et belle tête,
sur un cou à collier.
Je me dis qu'il ne devait pas être loin
puisque je l'entendais de tout près.
J'allai à la fenêtre
et jetai un oeil discrètement
afin de voir si je le voyais.
Dans le cerisier, rien,
dans le marronnier, non plus,
ni dans les peupliers du voisin.
Dun coup je le vis en plein vol
venant du toit de la maison
pour se poser sur celui du chalet.
Je descendis vite fait prendre mon APN.
et arrivai à une fenêtre du séjour,
L'oiseau était toujours là.
Clic ! Clic ! Clic !
et Voilà !





COU CRRRROU COU CRRRROU !

A DEMAIN !

-

samedi, février 20, 2010

Eglise

Un samedi, j'allais à ma pharmacie préférée, place de la Poste sur Laquelle se Trouve l'Eglise de la Ville. J'avais, dans la voiture, mon ancien APN et eu l'idée de faire quelques photos, car il n'y avait pas beaucoup de voitures garées le long du mur de l'Eglise qui fait partie d'une partie de l'Eglise qui a été rénovée cet Automne.

Eglise Saint-Guingalois de Château-du-Loir, Dans la Sarthe.



Il ya plusieurs années, le clocher et la sacristie (à la gauche des deux arbres) ont rénovés .
Je n'entre dans cette Eglise que pour aller pratiquement qu'à des enterrements.
La dernière fois, la Nef était étayée, presentant un danger pour les Fidèles.
Aussi,il a été décidé, je ne sais avec quels deniers, de faire des Travaux afin que cette Eglise ne finisse pas en ruines.

Voici la partie arrière de l'Eglise, ma foi, très bien restaurée

L'arrière de la nef

Une Autre vue
on peut voir la sacristie derrière la partie neuve


Voici ce que cette J'ai trouvé sur Internet concernant les Eglise.

Devenue église paroissiale à la Révolution, la Collégiale St Guingalois fut bâtie vers 1070 pour accueillir dans sa crypte les reliques de St Guénolé (St Guingalois) qui avaient été amenées à Château du Loir en 878 par des moines bretons fuyant les Vikings. Dévastée en 1051 puis cédée en 1067 aux moines de Marmoutier, l'église possède un beau choeur gothique du XIIIème et une nef lambrisée du XVIème. Le transept est du XIXème ainsi que le clocher. Les orgues sont classées et sont antérieures à 1719.A noter: Ronsard fut titulaire de la charge de Prieur de St Guingalois.
-

Dans cette église, différents styles architecturaux sont mêlés. Ainsi, si la crypte est romane, le chœur et la nef gothiques sont du 13ème siècle et les bas-côtés du 16ème tout comme les panneaux de bois peints flamands de style maniériste du croisillon nord. Une superbe voûte lambrissée couvre la nef tandis que dans le chœur on peut admirer de magnifiques vitraux du 19ème siècle et une Pietà en terre cuite.
Il se peut qu'une prochaine fois, je vous montre l'intérieur.


Je vous souhaite un excellent week-end
et je vous dis A LUNDI !
-

vendredi, février 19, 2010

Ordi guéri...

enfin presque !


Sur les bons conseils de Mon Docteur ès Ordinateur,
hier soir,
en revenant du boulot,
J'ai guéri moi même mon PC à coups de couteau.
Avec la lame fine
d'un petit couteau de cuisine,
j'ai trituré le bitoniau bleu d'allumage,
qui, avant hier soir,
à la déconnection,
était resté enfoncé.
Un petit coup de bistouri par ci,
un petit coup de bistouri par là
et hop! le bouton se décoince.
Quel ne fut pas mon soulagement,
Mon ordi était encore vivant !
Mais pour combien de temps ?
Toutes mes félicitations
au Docteur Dimitri
pour ses éclairages,
qui m' ont permis,
encore ce matin,
de remédier au problème du bouton qui coince.

-

Je n'oublie pas que nous sommes vendredi

et outre les nouveaux ciels de ma bannière,

je vous offre celui-ci,

qui, comme le bouton de mon ordi

est bleu

cui-cui.


A DEMAIN , si mon PC va bien !

-

jeudi, février 18, 2010

ordi out

J'avais planifié le post précédent et devais finir de le mettre au point ce matin avant de le publier. Malheureusement j'ai trouvé mon PC mort. J'ai laissé un message au Docteur Dimitri afin qu'il me dise s'il doit me délivrer un permis d'inhumer d'inhumation ou s'il a remède miracle qui pourrait lui redonner vie.
C'est la raison pour laquelle je ne vous ai pas rendu visite ce matin.
En attendant la suite des évènements, je vous offre le premier crocus de mon jardin.


Je vous envoie ce post de l'ordinateur du travail.
Si chez moi, je poste tous les matins,
ici, au boulot, je n'y viens point bosser tous les jours.

Passez voir quand même s'il y a quelque chose à voir.
-
Je vous invite à aller voir
une rénovation publiée sur le blog du boulot
mais qui en fait concerne la maison.
-
A+

l'Oiselle du Merle

Ce matin,
je vais vous parler d'un oiseau
bien plus gros qu'un moineau
enfin qu'une moinelle,
car il s'agit, en fait, d'une oiselle.
Cette belle emplumée
est l'amie de Merlot.
Dame Merlette ne vient jamais
au resto des oiseaux,
car chez la Mère Claude
on ne sert point de vers
ni même une soupe chaude.
Aussi Dame Merlette
qui veut manger bio,
tire des vers tous frais de la terre,
car elle préfère,
pour son petit déjeuner,
ses lombrics préférés.



Ne croyez pas que Merlette
soit seule dans mon jardin.
car Là où est Merlette,
Merlot n'est pas loin.





Pour une fois Madame est plus belle que Monsieur.
-

mercredi, février 17, 2010

E comme...


Contrairement à Abraham qui voit plein d'écureuils gris dans son backyard, et à Fifi dont le grand chêne accueille une famille écureuil roux, moi je n'en vois pratiquement point dans mon jardin. Seulement un, sans doute le même, qui passait et repassait cet été sous la fenêtre de ma cuisine, en suivant toujours le même chemin, d'un pas si pressé que je n'ai pu le photographier, et que j'ai pas vu de l'hiver.
Mais j'ai une petite collection d'écureuils chez moi :


celui-ci, dessiné sur du bois à l'aide d'un pyrograveur,
par mon Fils Sébastien, alors jeune adolescent.

Celui-ci qui est en photo sur mon calendrier de la Poste 2010

Celui-là dont Tomate Farcie m'avait donné l'autorisation
de copier la photo et que je garde précieusement dans mes fichiers
-
et pour le dernier



l'écureuil de mon Petit-Fils, Lucas.


A DEMAIN !

-

mardi, février 16, 2010

Pour mon Valentin

Dimanche, c'était donc la St-Valentin,
et pour mon Chéri, qui est amateur de chocolat,
je lui ai préparé, avec amour, des
BOUCHEES DE CHOCOLAT
AUX ECORCES D'ORANGE CONFITES




Il vous faut :

200 gr de chocolat pâtissier
100 gr d'écorces d'orange confites
(ou éventuellement de fruits confits)
12 petits beurres
50 gr de beurre
2 cuillères à soupe d'eau
1 cuillère à soupe de ruhm
1 moule d'environ 20cm x20cm
du film transparent ou du papier sulfurisé.

Façon de faire :

- au bain-marie, faire fondre le chocolat avec le beurre, l'eau et le rhum.
lorsqu' il est fondu, fouetter le vivement au fouet ou à la fourchette pour
obtenir un chocolat bien lisse.
- Emietter grossièrement les biscuits
- Mélanger le chocolat fondu, les fruits confits et les biscuits emiettés.
- Recouvrir le plat avec le film transparent ou le papier sulfurisé, puis couler la
préparation dessus.
- faire prendre au réfrigérateur au minimum 3 heures
- Retourner le plat et décoller le film ou le papier. Couper en petits carrés d'environ
3cm x 3cm.
- En saupoudrez quelques uns avec du sucre glace et les autres de cacao en poudre,
amer ou pas.




SERVIR BIEN FRAIS

-
Moi, j'ai eu des roses rouges.
--
A DEMAIN !
-

lundi, février 15, 2010

Tristesse

Hier, ce fut pour moi, un Dimanche triste. Le matin j'avais appris que mon vieil Ami d'Amérique, Lewis, s'en était allé, deux jours auparavant, retrouver son épouse, Leone, au Pays des gens Gentils.
Lewis était le Papa de ma très chère et douce amie Julia. IL avait fêté ses 90 ans en Août dernier. Il est parti paisiblement pendant son sommeil.
Je me doute que là-bas, cette disparition doit être très dure pour ma soeur Américaine, pour son Mari Larry qui était un très gentil et bon gendre, pour Richard et James, ses deux fils, et ainsi que pour tout le reste de la famille, mais moi, ici, hier matin, j'avais le coeur gros, j'avais du chagrin.


Ce jour-là de juin 2009, la veille de notre retour pour la France, c'était la première fois que je voyais Lewis sans casquette, pour la simple et bonne raison qu'il venait d'offrir, la sienne, toute neuve, à mon Chéri qui lui avait dit qu'elle était belle. Lewis et mon Chéri étaient aussi des Amis.
ADIEU LEWIS !
-

samedi, février 13, 2010

DOM - TOM La Martinique

L'Ile aux Fleurs




























Anthurium, Alpinias,
Roses de Porcelaines,
Oiseaux de Paradis, etc...
et la fleur d'Hibiscus
qui est l'emblême de cette île.

Le nord avec ses champs d'ananas, son volcan, son ancienne capitale Saint-Pierre ravagée par l' éruption de la Montagne Pelée en Décembre 1902 et qui ne se relèvera jamais de ses cendres. C'est là et de là que se faisait tout le trafic maritime : transport des épices, du rhum, des bananes et j'en passe. N'hésitez pas à aller sur le lien, c'est très intéressant.
-
La forêt tropicale au centre, par la route Route Trace, le
JARDIN DE BALATA , la Basilique du Sacré-Coeur de Balata.

-
A l'est les bananeraies du côté du François, le Musée de la Banane à Sainte-Marie.l'Habitation Clément et sa distillerie.
La Pagerie, l'ancienne sucrerie de Monsieur de Beauharnais, Père de Joséphine, originaire de la commune des Trois-Ilets.
-
Le célèbre Rocher du Diamant du Diamant au large de la commune du même nom.
-
Quand on nous parle de la Martinique à la Télé, c'est toujours pour nous parler des Trois-Ilets, enfin des Trois-Ilets touristiques. Hotels à gogo, port de plaisance, village créole reconstituétet constitué de boutiques et de restaurants, et une petite plage qui ne casse rien.
Nous, nous préférons notre petit studio, dans un petit immeuble, qui donne dans une petite rue dans les hauts de Sainte-Anne, petit village du le sud de l'ïle.
-
Visite incontournable de Fort-de-France (Fodfwans en Créole), où, nous personnellement, nous nous rendons par bateau, afin d'éviter la circulation.
Son centre ville, sa cathédrale et son marché couvert qui fleure bon les épices.
-
Les différentes distilleries de Rhum, telles que La Mauny, Saint-James, Dillon, Clément, Trois Rivières pour ne citer que celles-ci
-
A déguster : le punch planteur, le ti-punch, les acras**, les boudins antillais, et les différents colombos : de poulet, de porc, de cabri.
les langoustes et le poisson de là-bas que je préfère, le vivaneau.
** dans la recette vous pouvez remplacer la morue par des crevettes hâchées, cé plis bon.
-
La première fois que nous sommes allés en Martinique en 1999, mon Chéri et moi, parmi tous les moustiques qui nous ont assaillis, surtout moi, un nous a transmis le virus Matinik pour la vie. Merci à lui.
-
BON VOYAGE et A LENDI !
-

vendredi, février 12, 2010

un oiseau sur un toit

Hier matin,
Samson, le Pinson,
perturbé par la neige qui recouvrait
ses graines au sol,
est enfin monté au resto des oiseaux,
mais un peu trop haut !

-

A DEMAIN !

-

jeudi, février 11, 2010

in my bathroom !

♠ ♠ ♠ Nancy ♠ ♠ ♠ a lancé un défi photo, montrer quelque chose de sa salle de bains.
Je suis en retard pour répondre à ce défi, mais
Phil m'a dit qu'il n'y avait pas de délai.

Alors, outre les flacons de parfum, de shampooing, de bain douche, de lait corporel et autre trucs pour se faire une beauté, je vous montre donc trois petites choses qui sont dans la pièce dans laquelle, tous les matins, je me fais propore et belle.


mon petit pot à cotons-tiges


deux petits crochets décoratifs,
collés sur la faïence,
de chaque côté d'une glace,
posée sur mon petit meuble à maquillage,
fait tout spécialement pour moi,
par vous savez qui.
A l'un est suspendu
mon paquet de cotons à démaquiller,
et à l'autre quelques colliers.
-
A DEMAIN !
-

mercredi, février 10, 2010

D COMME...

DINDE
Par les temps qui courent où à peu près nous tous
comptons nos sous,
voici une VOLAILLE pas chère qui,
bien préparée, vous fait d'excellents repas.

deux pattes de Dinde dans une cocotte à enfourner,
avec un peu d'oignon, d'échalote, d'ail,
du sel, du poivre,
un bouillon cube de poule
des noix de beurre,
un filet d'huile d'olive
et beaucoup de thym.

VOILI ! VOILA !

J'ai fait cette recette il y a quelques semaines, et en ce moment même, sont en train de cuire deux autres gigues de dinde, sans thym, que je servirai avec une sauce aux champignons et du riz créole. MIAM !

BON APPETIT et A DEMAIN !

-

mardi, février 09, 2010

mardi gras

Ce jour là, un mardi,
Dame Mésange
arrive au resto,
et se dit
qu'elle varierait bien son repas.
Ce sera un jour à mi graines
pour un mardi gras,
ou peut être une journée sans graine
et un mardi double gras.
La queue en l'air,
la tête en bas,
bien agrippée à son repas
Dame Mésange,
par ce matin ensoleillé d'hiver
mange,
et se fait du gras.




Pour la qualité des photos, je ferai mieux demain.
-