x

x

vendredi, décembre 31, 2010

BONNE ANNEE !

Ne pouvant me déplacer moi-même
chez chacune et chacun d'entre vous
. Je vous envoie deux Anges
.

que j'ai chargés,
à l'aide de cette jolie couronne méssagère
de vous souhaiter de ma part une
.


et une bonne santé
et tout, et tout, et tout !
.
I wish you a very Happy
and Healthy New Year !
-

Bon réveillon, bon week-end,
et A MARDI !
-

jeudi, décembre 30, 2010

Mésange Bleue

.
.
.
. Sans commentaire,

mais vous pouvez laisser les vôtres.
-
A DEMAIN !
-

mercredi, décembre 29, 2010

forêt tropicale - Martinique

Chaque fois que nous traversons la forêt tropicale, en plein centre de l'Ile de la Martinique, nous nous arrêtons dans un petit endroit, là où coule un torrent.
Cette forêt se trouve sur la route de la Trace
La route de la Trace est tout simplement l'une des plus jolies routes touristiques de la Martinique. Tracée à l'époque par des jésuites qui voulaient contourner les pitons du carbet, elle permet de découvrir toute la luxuriance de la forêt tropicale.
.

L'eau y est fraîche et je me suis trempé les jambe dedans pour soulager mes piqûres de moustique.
.

fougère aborescente

La forêt tropicale humide : ce type de forêt est appelé hygrophile car l'eau est partout : dans la mousse qui recouvre le sol, sur les arbres et les lianes, dans l'air. La pluviométrie peut atteindre 7 mètres par an, certains arbres (châtaigniers, gommiers blancs, palétuviers) dépassent les 40 mètres de haut.

La route étant très tortueuse et étroite, il est difficile de s'y arrêter pour prendre des photos.
.

Nous avons repris la route en direction de Morne Rouge
pour redescendre sur Saint-Pierre ville
qui fera l'objet d'un prochain post.
-

A DEMAIN !

-

mardi, décembre 28, 2010

Des plumes aux poils

En cherchant dans un de mes congelos
mes fameuses paupiettes de dindonneau,
je tombe sur quatre paupiettes de Biche.
.
Bêtes à poils
au lieu de bêtes à plumes, why not !
Dans une sauteuse poêle,
je fais revenir légèrement mes paupiettes,
qu'ensuite je pose sur une assiette,
.
afin de poêler rondelles
de carottes
et lardons allumettes.
Je déglace avec un demi verre de vin rouge,
j'ajoute de l'eau
et un bouillon cube de cocotte.
.
Je ne sale que très très peu
à cause du bouillon et des lardons.
Je poivre et ajoute de l'oignon séché.
Je fais cuire quarante minutes,
en retournant les bêtes à mi cuisson.
Entretemps j'ai changé de gamelle
afin que mes paupiettes cuisent bien dans la sauce.
Une fois que cuites furent mes petites bêtes,
je les repose dans la même assiette,
lie avec un peu de sauceline la sauce,
ajoute une bonne cuillère à soupe de crème fraîche.
Je touille et mets un peu de persil haché
.
pour que mes paupiettes soient plusss belles !
-
A DEMAIN !
-

vendredi, décembre 24, 2010

Au jardin de Balata

Poursuivons la visite de ce jardin extraordinaire.
Il y fait bon, il y a de la verdure, des bassins, des fleurs, des arbres, des plantes, tout cela ne ressemblant en rien à ce qu'il y a dans nos jardins, excepté, peut-être quelques palmiers résistants sous nos latitudes en hiver.
.
.
en bas à droite, une fougère arborescente
.
roses de porcelaine et palmier bouteille
.

.
en bas à droite des Anthuriums
.

Nénuphares et mon Chéri
.
alpinias, palmiers à grandes feuilles et mon Chéri.
.
C'est un endroit qu'il ne faut pas manquer. Cette année, il y avait une nouveauté, une promenade dans les arbres. Je dois dire que je ne fus absolument pas rassurée.
-
Passez un BON REVEILLON,
et une excellente JOURNEE DE NOEL !
-
A MARDI !
-

jeudi, décembre 23, 2010

JOYEUX NOEL ! MERRY CHRISTMAS !

.
.
Boule de Noël crèche très ancienne en verre
.

A TOUTES ET A TOUS
JOYEUX NOEL !
-
A DEMAIN au chaud !
-

mercredi, décembre 22, 2010

Le Jardin de Balata

Le Jardin de Balata est le plus grand et le plus beau parc botanique et floral de la Martinique.
Il est situé sur la Route de Trace à quelques kilomètres au nord de Fort de France.
En 2007, nous n'avions pas pu le visiter ; il était fermé, car en partie ravagé par l'ouragan Dean, qui avait sévi deux mois auparavant.
Lorsque vous sortez du bâtiment dans lequel vous vous délestez de quelques euros pour visiter l'endroit, vous êtes accueillis par une petite armée de colibris qui viennent se désaltérer à des suspensions d'eau sucrée mises là, par la main de l'homme.
.
Cliquez pour agrandir
.
Puis, à partir de là, vous entrez dans un jardin extraordinaire.
.
arbres du voyageur effilochés par le vent
.
Ne me demandez le nom de tout ce que vous allez voir,
j'en serais bien incapable.
.

Une sorte de fougère
.
.
-
A DEMAIN !
-

mardi, décembre 21, 2010

... des champs

.
.
.

Autrefois le Rat de ville
Invita le Rat des champs,
D'une façon fort civile,
A des reliefs d'Ortolans.
Sur un Tapis de Turquie
Le couvert se trouva mis.
Je laisse à penser la vie
Que firent ces deux amis.
Le régal fut fort honnête,
Rien ne manquait au festin ;
Mais quelqu'un troubla la fête
Pendant qu'ils étaient en train.
A la porte de la salle
Ils entendirent du bruit :
Le Rat de ville détale ;
Son camarade le suit.
Le bruit cesse, on se retire :
Rats en campagne aussitôt ;
Et le citadin de dire :
Achevons tout notre rôt.-
C'est assez, dit le rustique ;
Demain vous viendrez chez moi :
Ce n'est pas que je me pique
De tous vos festins de Roi ;
Mais rien ne vient m'interrompre :
Je mange tout à loisir.
Adieu donc ; fi du plaisir
Que la crainte peut corrompre.
.
Jeune rat dans la pelouse
-
A DEMAIN !
-

samedi, décembre 18, 2010

Fort-de-France

Comment ne pas aller faire un tour à Fort-de-France quand vous vous trouvez dans l'Ile de la Martinique.
Mon Chéri et moi aimons bien nous y rendre. Cela se fait par une demie heure de bateau de l'embarcadère des Trois Ilets, ville natale de Joséphine de Beauharnais.
.
Lorsque nous débarquons,
de suite la cathédrale Saint-Louis s'impose.
Nous avons voulu visiter l'intérieur, mais elle était fermée.
.
Nous avons commencé par aller au marché couvert. Celui qui ne se rend pas à ce marché ne voit pas le principal de la ville. Quelque peu pertubée et même énervée (je ne peux dire pourquoi), je n'ai pas pensé à faire des photos.
Le marché couvert de Fort-de-France est un régal pour les yeux et les narines, et même pour les papilles. C'est le poumon économique de la ville. (Cliquez sur le lien pour voir quelques photos).
Comment ne pas prendre plaisir à déambuler entre les étals ; comment de pas être attiré par toutes ses couleurs, sentir toute cette bonne odeur de mélange d'epices ; regarder les fruits et légumes pays ; admirer les jolies robes créoles en madras et broderie anglaise et même les tous petits vêtements pour les petits bouts, surtout pour les petites filles. Il y a des sacs en madras, des serviettes de plage magnifiques, des torchons, des nappes et serviettes, de quoi rapporter de beaux souvenirs à la famille.
Fort-de-France est une ville pleine de vie. Beaucoup de magasins de vêtements et de chaussures, quelques bazars, dans lesquels vous entrez, plus pour prendre un coup de clim que pour acheter quelque chose.
.
de nouvelles constructions sont en cours sur le port
.
.
.
Port marchand.
.
La prochaine fois, nous nous y attarderons davantage.

-
Il y a 37 ans, je donnais naissance à mon second bébé,
Un petit garçon de 48 cm et de seulement 3kgs.

BON ANNIVERSAIRE,
BENJAMIN !

-
Je vous souhaite un excellent week-end
et je vous dis A MARDI !
-

vendredi, décembre 17, 2010

le ciel du vendredi

C'était une fin d'après-midi, enfin, plutôt
le début d'une fin d'après-midi,
car il est vrai qu' en ce moment,
le soleil se couche tôt.
Il se couchait d'ailleurs dans un ciel clair,
et je ne vis qu'une boule rouge-orangé
s'en aller au lit,
derrière les peupliers.
Rien de bien extraordinaire donc
à photographier.
.
Mais c'est sans compter
que le ciel est changeant,
et quand vous croyez
dedans ne rien y voir,
et bien le ciel est trompeur,
et il nous offre avant d'être bleu nuit
de bien belles couleurs.
d'une fin d'après midi.
.


A DEMAIN !
Je vous emmène au chaud, à nouveau !
-

jeudi, décembre 16, 2010

Pinsonnette


Pinssonnette,
c'est Madame Pinson,
La femme de Samson.
Oh ! Bien sûr !
elle n'est aussi belle que son mec,
ni plus élégante qu'une mésange
bleue ou charbonnière,
mais, moi je la trouve jolie,
bien plus séduisante que la Môme,
la femme de Marcel.
Pinsonnette,
moi je la trouve mignonne,
avec son petit bec,
et sur sa tête sa petite hupette,
et sur son dos
ses jolies ailes croisées,
et sa queue de travers,
laissant appraître
un froufrou jaune
sur son petit derrière.
. Pas étonnant que Samson
ait envie de temps en temps
de lui voler dans les plumes tendrement.
.
Et là, elle me fait un volte face,
penche sa petite tête
et me regarde
de l'autre côté de la fenêtre.
-
Elle est craquante, non !
-
A DEMAIN !
-