x

x

mercredi, novembre 30, 2016

coucou tout le monde !

Suis rentrée à la maison hier en milieu de journée, bien fatiguée par un vol de nuit au cours duquel, une fois de plus, je n'ai pu dormir, d'autant que le vol ne fut pas des plus cool, je vous en parlerai plus tard.
Là-bas, malgré une connexion très aléatoire, j'ai réussi à lire vos commentaires sur le portable de mon Chéri, et je vous en remercie.
C'est aussi la raison pour laquelle, je n'ai pu vous visiter, la connexion de  sa tablette  ne se faisait uniquement dehors.
A l'instant où j'écris ce message, mes photos se téléchargent.
J'ai aussi plus de 500 e-mails à trier.
A demain !

lundi, novembre 28, 2016

Vacances 7

C'est bien connu, toutes le bonnes choses ont une fin. Adieu belles vacances, adieu bel péyi ! Snif Snif !
C'est le jour du départ, nous arriverons en Métropole demain. Bon, il faut bien revenir à la réalité et au froid, mais on en aura bien profité (mot très à la mode). Mon Chéri est bien reposé.
On revient gonflés à bloc et tout bronzés, prêts à reprendre le boulot pour mon boss et mes petites habitudes pour moi. Il nous reste les souvenirs de ces vacances-ci et de toutes les autres passées dans cette île merveilleuse où les gens sont accueillants et gentils.
J'espère que j'ai réussi à vous faire voyager. Une façon de voyager en même temps que moi, bien que pour vous virtuellement.
Laisser moi le temps de me remettre du décalage horaire, du passage du chaud au froid, de télécharger mes photos en vue de mes prochaines publications.
 
Un beau coucher de soleil pris du village de Sainte Anne
A bientôt donc !

jeudi, novembre 24, 2016

vacances 6

Autres visites incontournables :
Le Rocher du Diamant, la Maison du Bagnard et les Anses d'Arlet, la presqu'île de La Caravelle où il y a un resto sympa.


Peut-être nous tenterons une nouvelle visite de l'Habitation Céron, dans le nord ouest de l'île, la dernière fois, d'après ce que j'avais lu, la demeure était en travaux.
Je voudrais retourner dans un petit village perdu dans les montagnes, où nous sommes passés tout à fait par erreur, nous étant trompés de chemin en redescendant de Saint Pierre ; le tout est qu'il faudrait que je me souvienne de son nom. Un village tout bien fleuri, Fonds St Denis peut-être. Il m'avait semblé sur la route voir une cascade qui doit être celle du Saut du Gendarme, nous n'avions pas pu nous y arrêter tant il y avait de voitures arrêtées sur le bord de la route. A explorer donc !
Je ne pense pas que nous retournerons à St-Pierre, on connaît les ruines par cœur. Si peut-être pour voir si là, les travaux de réhabilitation ont avancé.



Nous rencontrerons certainement mon amie Sonya qui m'avait d'ailleurs donné une liste de visites à faire et que nous n'avons pas encore faites.
On m'a parlé du musée du coquillage, enfin de quoi découvrir et de quoi passer le temps. 

On verra si la Maison du Bagnard, vandalisée il y a deux ans a été remise en état, ce dont je doute fort.

 On verra bien.
***

lundi, novembre 21, 2016

vacances 5

Après la plage nous rentrons donc à notre location pour prendre une douche. Souvent nous partons alors en visites, mais il se pourrait cette année que nous en fassions un peu moins, car nous commençons à connaître l'île presque par cœur.
Pour les courses, il y a bien une supérette dans le village mais souvent au retour de nos pérégrinations, nous nous arrêtons, soit au grand Carrefour à Génipa non loin de l'aéroport ou au petit supermarché du Marin.
Nous retournerons certainement, comme à chaque fois, à Fort de France pour y faire du shopping. Nous entrons dans des magasins sans acheter, simplement pour y faire un tour et surtout prendre le frais  car il y a la clim. Bien évidemment nous irons faire un tour au marché couvert de la ville, marché tout comme celui de Sainte-Anne, dont les étals sont colorés aux fleurs exotiques, au madras et parfumés aux épices.




Nous irons également  visiter des amis.
Je ne pense pas que nous retournerons ni au Jardin de Balata, ni à l'Habitation Clément pour privilégier une nouvelle visite au musée de Pagerie (la première et la seule en 1999), domaine de la famille de Beauharnais (les Parents de Joséphine y tenait une sucrerie), temps ancien et malheureux de l'esclavage, et au musée de la Canne, et aussi pour ne point parcourir trop de kilomètres, non par soucis d'économie, mais pour prendre plus de repos, ne serait-ce aller faire un tour au village à pied pour faire les boutiques 


et boire un bière bien fraîche au "Rendez-vous", restaurant où la cuisine est bonne.
Probablement, nous irons au village de la poterie fouiner dans les boutiques pour rapporter des cadeaux à offrir pour Noël. 
Nous avons bien envie de faire un tour en catamaran pour visiter les îlets de la baie du François, côté est.
La suite plus tard....
***

jeudi, novembre 17, 2016

vacances 4




Là où nous sommes, là où il fait nuit noire à 6 heures du soir et jour très tôt le matin , nos journées sont rythmées ainsi : marche à pied jusqu'au village pour acheter la baguette pour le petit déjeuner de mon Chéri, moi, me contentant d'un jus de fruit et d'un yaourt et des fois d'un petit biscuit au citron, douche,  pratiquement tous les matins, nous allons au petit marché coloré et aux senteurs exotiques du village. 
.

Ensuite direction plage, pas celle de Sainte Anne qui est infestée de moustiques, non, celle à 5 minutes en voiture, la plus grande et la plus belle plage de l'île. Aussitôt nos serviettes étendues sur le sable chaud au pied du même cocotier, celui qui me sert de porte paréo et d'étui à lunettes, 


on se jette voluptueusement à la mer pour un long moment délicieux, dans une eau à 30° tellement dense en sel que vous flottez à la surface, ce qui me permet à moi, de faire de l'aquagym sans problème et de nager sans avoir peur de ne pas avoir pied.
Quelques poses sur la plage pour faire des mots fléchés ou bouquiner et re plouf et à midi, nous nous installons de préférence à l'ombre, à la terrasse du restaurant "Chez Monique " et de ses sœurs pour un apéro les pieds dans le sable et la vue sur la mer.
Un dernier bain qui dure bien une demie heure et retour à notre location...
la suite au prochain épisode.  


  ***

lundi, novembre 14, 2016

vacances 3

Là où nous sommes, souvent les doigts de pieds en éventail, mon Chéri se repose de deux années sans avoir pris de vacances, excepté les quelques jours où nous sommes descendus dans le midi au mois de juin de l'année dernière, escapade agréable mais assez fatigante de par le kilométrage parcouru.
On oublie un peu la nourriture métropolitaine pour s'adonner aux plaisirs de la cuisine créole aux parfums de colombo, de curry, de lait de coco et de citron vert.
Vivaneaux grillés avec une sauce chien mélangée ou pas à de la mayonnaise, idem pour les langoustes achetées au sortir de la pêche. Fricassées de lambi ou steack de lambi grillé, fricassées de chatrou, ribs de porc grillés, enfin tout pour titiller nos papilles. Côté boissons : bière Lorraine, ti-punches et planteurs que mon Chéri prépare avec amour pour un résultat bien meilleur que certains que l'on peut boire dans les restaurants.
Bien évidemment, nous ferons une petite cure d'accras à la crevette et de petits boudins créoles : il est au marché du Marin un cuisinier de boudins à tout, les noirs bien relevés et d'autres également à la crevette et je ne sais plus quoi encore. 

Pavés de vivaneau sauce colombo et piments doux

***

jeudi, novembre 10, 2016

vacances 2

Je m'en suis donc allée dans une île, très loin de la Métropole, île que mon Chéri et moi aimons bien, une île où tout est vert même en hiver, et  où il y a des plantes et des fleurs extraordinaires que je ne pourrais jamais avoir dans mon jardin. Ce n'est pas faute d'avoir essayé mais hélas sans succès. Je suis quand même bien contente d'avoir des bananiers, des palmiers, des cannes non sucrées, des bougainvilliers et des hibiscus pour donner à mon jardin un parfum d'exotisme.
.
Alpinia

Rose de porcelaine

Là-bas, tout pousse bien et très vite. Il est un endroit où nous allons à chaque fois, la Forêt Tropicale que nous traversons en empruntant la Route de la Trace, qui vous mène de la grande ville au nord de l'île. 
Elle a bien retrouvé sa splendeur depuis le passage de Dean. Nous ferons une halte à la Cascade de la rivière Alma et nous nous arrêterons, une fois de plus, dans un restaurant dont le nom est tout un programme "Le Bambou" et où la cuisine est succulente. Nous redescendrons, soit par la route côtière côté Caraïbe, soit côté Atlantique, en piquant ensuite par le centre.

Curry de poulet, riz créole, gratin de patate douce et légumes pays.
***

lundi, novembre 07, 2016

vacances 1

Je m'en suis allée dans une île lointaine, là où il fait beau et chaud et où la mer au nom évocateur est presque aussi chaude que l'eau d'une baignoire. Je ne dis pas que le temps y est toujours beau car les récentes actualités me feraient mentir.
Dans cet endroit paradisiaque, il y fait des fois pluies chaudes, ondes tropicales, et quand le ciel  se fâche en un énorme tourbillon de vents extrêmement forts, il y fait tempêtes, il y fait cyclones.
C'est ainsi que deux mois après le terrible passage du cyclone Dean en août 2007, nous avons pu constater les destructions et les ravages faits à la végétation et aux cultures.
En 2010, à peu près à la même époque, enfermés trois jours dans notre location, nous avons laissé le temps au cyclone Thomas de faire sa vilaine besogne, cyclone moins violent que Dean, et finalement classé en tempête tropicale.
Le ciel bleu est souvent nuageux mais quand un nuage s'acoquine avec le soleil, il fait quand même toujours chaud.


vision de notre fenêtre pendant Thomas.

video
***

vendredi, novembre 04, 2016

vacances

Voilà, nous sommes partis pour un long voyage, mais pour là où nous sommes bien, pour un repos bien mérité.
.


 Je serai de retour sur la toile à la fin du mois. 

 Je vous souhaite un bon mois de novembre, portez vous bien et je vous dis à bientôt !
Afin de laisser ce blog vivant, je vous ai préparé quelques publications à voir pendant mon absence. 
***

jeudi, novembre 03, 2016

la balade de la Toussaint 2



 Regard pas très accueillant pour ce chat qui venait de lâcher la souris qu'il avait entre les dents.
._
 Du bois pour l'hiver ; et puis en continuant notre chemin, au loin, une partie de chez nous. La perspective fait qu'il semble que la maison d'en face, située de l'autre côté de la route, soit près alors qu'elle est assez loin.
.
 Cave

 Cyclamens sauvages


 Fougères d'autome
.
 Lisier près à l'épandage
.
 Un peu plus sur la maison : le garage de mon Chéri,  
le toit du préau et celui de la gloriette

Petite maisonnette : celle-ci a un étage, ce qui ne se voit pas et ce qui me fait douter qu'elle ait été une maison de vignes.

J' aurais voulu vous montrer  deux ou trois choses de plus mais panne de batterie.

mercredi, novembre 02, 2016

la balade de la Toussaint

Après notre petite sieste d'après le déjeuner de ce  lundi 1er Novembre, nous sommes allés faire une balade à pince vu qu'à 15 heures il  faisait assez beau et pas froid du tout.


Les peupliers ont déjà leurs boules de Noël

Il y a des peupliers partout



au loin, un saule pleure


Le ruisseau qui passe à côté de chez moi, 
entre ici et la peupleraie
.


La suite demain !
***

mardi, novembre 01, 2016

salade

Voici une belle salade d'hiver qui promet, 12 pieds ont été plantés en août comme il se doit et elles sont déjà bien pommées. Ce qui veut dire, qu'à notre retour, nous aurons de quoi nous faire de bonnes assiettes de verdure bien croquante. J'adore les salades qui croquent sous la dent.

chicorée pain de sucre BIO

***