x

x

samedi, janvier 23, 2021

aux fourneaux

Je ne rechigne pas à faire à manger. Dès fois, je fais simple mais en général toujours bon et des fois, un peu plus compliqué sans l'être vraiment.

Le plus compliqué enfin surtout le plus long, il y a déjà bien longtemps,  ce fut un canard à l'orange pour flatter le palet d'un cousin qui venait de Tours. J'avais passé tellement de temps à cuisiner ce canard, qu'une fois à table j'ai eu du mal à l’apprécier.

Mon Chéri aime bien quand je lui prépare des ragoût de joues de porc, des sots l'y laissent de dinde au curry lait de coco, de l'agneau à l'indienne, de bonne recettes faciles et pas longues à faire, et préparer sans matière grasse.

Depuis que j'ai fait un ragoût de lapin aux lardons, champignons et Patrelle, imaginez vous, lui qui ne courrait pas après le lapin mais qui avait bien aimé ce ragoût, m'en a réclamé un hier à midi.

Une chose facile pour le soir, qui pour nous qui ne sommes que deux nous fait 2 à 3 repas, c'est la quiche sans pâte. La pâte est toujours la même 

mais la garniture peut varier : jambon lardons champignons, comme celle que je viens de faire


gésiers de canard, crevettes, thon, escargots avec beurre aillé, épinards saumon, etc...

Et pour hier soir, à la demande de mon Chéri, des cervelas Obernois, sauf que je n'ai pas trouvé les cervelas que j'ai remplacés par de grosses saucisses pour choucroute. Fromage à raclette et tranches fines de lard fumé.
 


Pour demain Dimanche, je vais faire simple, tranches de gigot d'agneau et pour la garniture, frites de patates douces préparées par mon Chéri, patates douces du jardin. (Pour revenir sur ma précédente publication, c'est la seule chose qu'il fasse en cuisine si je puis dire, vu qu'il installe la friteuse dehors. Chut !)

Bon week-end et à plus !

                               🍖🍤🍗🍟



jeudi, janvier 21, 2021

corvée


Tout d'abord, merci pour vos souhaits pour  ma Xième bougie.

Il est des choses ménagères pourrais-je dire, que je n'aime pas faire. Pour lesquelles je mets un temps fou à m'y coller.

Depuis que mon Chéri est en retraite, je dois avouer que je suis bien aidée. C'est lui qui est corvée d'aspirateur, à moi reste l'étage que je fais en plusieurs fois, car mes lombaires, qui ont l'âge de mes  artères, ont du mal à supporter la position mi debout, mi penchée en avant.

Mon Chéri fait la vaisselle aussi, celle que ne fait pas la machine à laver, assiettes, verres et couverts. Il fait les carreaux également.

Je tiens à préciser que la maison est grande, du genre que quand vous avez fini d'un côté, il faut recommencer de l'autre.

De mon côté, je ne rechigne pas à faire à manger,  à faire la poussière (en plusieurs fois😀), et régulièrement à mettre des lessives en route et l'hiver, à les sécher dans une autre machine. L'été le linge sèche dehors.

Mais alors si il y a une chose à laquelle je suis réfractaire, c'est le repassage. En ce qui concerne le linge qui ne bout pas, je m'arrange à le sortir du sèche linge dès que le cycle est terminé et je le sors de la machine à laver sitôt l'essorage fini pour aller lui faire prendre l'air et le soleil dehors.

Quant au blanc, je procède de la même façon, sauf que quand le linge sort de la machine à sécher, certaines pièces demandent à être repassées, tels torchons, taies d'oreiller et mouchoirs que mon Chéri utilise beaucoup en raison de son nez toujours un peu convalescent. 

Après trois lessives de blanc, avant hier, je m'y collée.


Je ne fus pas fâchée quand ce fut terminé.

*

Bonne lecture et à plus !

****

mercredi, janvier 20, 2021

Toilette

Avant hier matin, je jette un coup d'oeil au marronnier pour voir si le couple de tourterelles y étaient.

Oui, elle y étaient, touts les deux, perchées, l'une à côté de l'autre, très occupées à faire leur toilette



Hier, elles étaient de retour à la mangeoire et tout comme le petit coquin de Robin, elles me voient derrière la fenêtre et elles picorent un peu inquiètes. Comme je suis la fille sympa, je ne fais pas de grands gestes et je fais en sorte de les laisser casser la graine sans les déranger.

***

Bonne journée !

***

PS

***

mardi, janvier 19, 2021

Mystère

 

Je vous présente mes deux nouvelles petites planches à découper qui remplacent celles en plastique achetées il y a déjà un certain nombre d'années.

*** 

Est ce que quelqu'un peut me dire pourquoi ce matin mon PC fonctionne bien. Comme vient de me dire mon Chéri, il a eu un coup de mou.

Hier, dans la soirée j'ai contacté mon informaticien préféré. Celui de la ville n'ouvre que demain.

Affaire à suivre !

Bonne journée ! 

***



lundi, janvier 18, 2021

communiqué

😠

Depuis samedi, mon PC réparé par un disque électronique n'en peut plus, n'en veut plus.

Je me vois donc dans l'obligation d'acheter un PC neuf.

J'ai deux solutions :

1/ Ce matin, je vais voir à l'Espace Culturel de notre hypermarché si en leur achetant un  neuf ils peuvent transférer toutes mes données dans le nouveau.Si oui, j'y retournera ce tantôt pour en faire l'achat.


2 /Si c'est non, il ne faut attendre demain pour aller voir un informaticien installé en ville, car, je pense que je ne puis plus faire appel à celui qui m'avait jusque là fourni tout mon matériel et fait en sorte de prolonger quelque peu l'existence de mon PC actuel.

Je serai donc de retour ici et chez vous au plus tard à la fin de la semaine.

Néanmoins, j'essaierai peut être avec ma tablette mais je ne suis pas du tout à l'aise avec le clavier.

Portez vous bien et à bientôt ! 

***

samedi, janvier 16, 2021

Moinelles, moineaux

 Il est curieux de constater cette année la non diversité des oiseaux qui viennent casser la graine dans mon jardin. Pratiquement que des moineaux qui arrivent en bandes organisées, faisant des aller/retour, jusqu'à pratiquement vider les mangeoires à vitesse grand V.


Mésanges et chardonnerets ont tout juste le temps de manger quelques graines de tournesol. Je me demande même si les moineaux n'en mangent pas, car vu la quantité que l'on met, ce ne peut être deux mésanges et trois chardonnerets qui vident le stock.

***

Bon week-end !

***

jeudi, janvier 14, 2021

balade sportive et champêtre

Pratiquement tous les matins mon Chéri fait de la marche intensive sur plusieurs kilomètres en rase campagne.
Bien souvent il y a voit des chevreuils, des faisans à qui il fait peur et du coup leur envol surprend mon Chéri et dans un pré un âne.
Cet âne vient souvent à sa rencontre comme pour quémander quelque chose à se mettre sous la dent, sauf comme avant hier où il avait le nez dans un tas de foin que lui avait apporté son maître.
Hier, mon Chéri a emporté des croûtes de pain et son portable pour prendre quelques photos.
L'âne était accompagné de deux biquettes.
 



 
      C'est quand même chouette la campagne !
                                  ***