x

x

samedi, juin 24, 2017

bébés oiseaux

Si dans le cerisier il n'y a pas eu de cerises pour cause de gel, il y a eu de petites bêtes à plumes.





video

Petite maisonnette que m'avait donnée mon amie Adrienne, la Dame aux Napperons. Les oiseaux ont mis très longtemps avant de venir nicher dedans ; je l'avais lasurée, ce qui ne leur plait pas du tout.

Bon week-end et à la semaine prochaine ! 
***

vendredi, juin 23, 2017

willkommen

Du 2 au 6 juin, nous avons donc eu la visite de nos deux amis Allemands, Dieter et Ronald, dans le cadre du jumelage de nos deux villes, jumelage ponctué de discours officiels, de coups à boire, de repas ou buffets froids et de musique.
Dieter est maintenant, tout en jouant de la flute, chef du groupe musical Spielmannzug de Ganderkesee et Ronald joue du tambour.
Le samedi 3 juin, nous étions réunis dans un parc de la ville pour un concert regroupant musique allemande, celle de notre fanfare "Les Dauphines du Val de Loir" et un groupe surprise venu de Thorigné sur Dué, dont les joueurs ont un petit côté basque, d'ailleurs ce groupe se nomme 
.
Je ne sais si c'était bien protocolaire mais ce sont les joueurs de chez nous qui ont commencé à jouer

video

Ensuite, ce fut le tour des Allemands

video

avec une tout jeune musicien qui jouait d'un instrument qui ressemble à un tambourin sans tambour

video

et puis Los Thorignos.

video

Bien évidemment ces groupes ont joué plusieurs morceaux tour à tour. Le petit garçon au calot vert était très réceptif à la musique des Los Thorignos. 
.
video
 ***

jeudi, juin 22, 2017

bougainvilliers

J'ai eu grand peur de perdre mon beau bougainvillier bicolor. 


Quand nous sommes partis en vacances au mois de novembre dernier, je n'ai pas voulu le mettre, ni d'ailleurs mes hibiscus (j'avais remarqué que leur séjour dans la serre ne leur convenait pas trop bien) dans la maison de verre car, quand nous ne sommes pas là, nous n'allumons pas le chauffage au cas où, on ne sait jamais.
Nous l'avions mis dans notre petit atelier Puis quand nous sommes rentrés, enfin quelques temps après, mon Chéri râlant parce qu'il n'y avait pas à y mettre les pieds (c'est quand même son citronnier vert qui prenait le plus de place), nous avons mis bougainvilliers et hibiscus  dans son garage.
Seulement, nous avons eu de fortes gelées tardives et mon bougainvillier a du avoir froid à ses racines et aussi à son bois.
A ce jour, il n'y a pas de quoi faire une jolie photo mais il est reparti mais j'ai du tailler pas mal de bois mort.
Le petit violet a du mal à repartir, lui.

Il ne sera pas aussi beau que l'année dernière.
Les hibiscus, surtout le rouge, poussent, le citronnier est très beau.
J'ai cru aussi n'avoir plus de bananiers vu que mon Chéri ne les a pas protégés cet hiver. Il ne restait que les trognes et je pensais ne plus revoir ma petite bananeraie, mais c'était sans compter sur leur envie de me faire plaisir ; il y a pas loin d'une trentaine de pousses, des grandes, des moyennes et des plus petites. Je doute que ma petite bananeraie soit aussi belle que celle de l'an passé. 
Le bougainvillier bicolor a actuellement trois fleurs oranges, je me demande si la partie framboise a survécu.


Le 22 juin étant un jour important pour mon Chéri et moi, il m'a offert un nouveau bougainvillier violet. 




***

mercredi, juin 21, 2017

marché des 24 Heures 2/2

Il n'y avait pas que des voitures à voir, quelques belles Harley Davidson aussi :




On peut dire que le clou de cette soirée fut une 2cv bien spéciale. Elle a été construite tout en bois par un menuisier de l'Indre et Loire, grandeur réelle, avec son moteur, l et elle roule !






CETTE 2 CV EST EN BOIS ET ELLE ROULE

J'ai entendu dire le fabricant dire qu'il pourrait  
rouler avec le mois prochain.

maquette d'un quad

et d'une teuf teuf.

Sans aucun doute les gens ont prolongé la soirée, en buvant un verre ou en dinant aux terrasses des restaurants. 
*** 
Il se pourrait que je sois un peu moins présente sur la toile car je prépare des publications pour lesquelles je dois ramasser mes idées, prendre mon temps, pour ne pas raconter n'importe quoi. 
***

mardi, juin 20, 2017

marché des 24 Heures 1/2

Chaque année en ville, la veille du départ des 24 Heures du Mans, se tient un marché sur la grand-place de la ville. Cette manifestation attire du monde et consiste en une exposition de voitures anciennes, mais pas seulement.
Vendredi de la semaine dernière nous y sommes allés pour voir autre chose que le boulot et chez nous.
Il y avait une buvette, of course , de voitures naturellement, une autre avec possibilité de dîner et des marchands qui n'ont vraiment rien à voir avec le thème des 24 Heures.
Il y a avait une graveuse sur verre, un marchand de miel, un glacier, des saveur d' Auvergne et un exposant un peu spécial dont je parlerai dans le second épisode.
Les tables sur les terrasses des deux restaurants donnant sur la place étaient mises et offraient nombre de places pour ceux qui voulaient dîner sur place.
.

 Voici une partie des voitures exposées :
 Deux belles Corvettes jaunes. Il est dommage que toutes les voitures aient été barricadées derrière des barrières métalliques, cela enlevait tout possibilité de prendre des photos comme il faut.




 Cette jolie Jaguar a couru les 24 Heures Classic 
en 2014, course réservée aux voitures de collection.

Une Matra

Renault Turbo

Une Lincoln.
La vitre ouverte nous a tentés d'aller voir à l'intérieur,
Quel aménagement ! Bar, Banquettes, et télévision.

A demain pour la suite !
***

samedi, juin 17, 2017

Photo

Suite à la publication de ma photo  d'hier,  et  à un commentaire de Cergie j'ai pensé à publier celle qui suit.
Elle aurait été prise par ma soeur qui en la montrant un jour à sa fille,  cette dernière a photographié ladite photo.
Un matin où nous étions ma nièce et moi en "vidéo conférence", elle m'a envoyé la photo en question sur messenger et on se posait la question, de quand ce cliché datait.
Alexandra m'a dit qu'elle aurait été prise lors d'un repas de famille, dans la salle des Fêtes du village dans lequel mes Parents vivaient.
Je crois y voir sur cette photo à gauche, la femme de mon frère et à droite son Papa et complètement à droite coupée en deux, il se pourrait que ce soit moi, la manche blanche à ma droite pourrait être à ma cousine Nanou ou peut-être pas, car je crois voir une mèche de cheveux sur le front de la personne alors que ma cousine Nanou a les cheveux très courts ;  en agrandissant la photo, je me demande si ce n'est pas plutôt mon Chéri.
La grande question est, a quelle occasion était-ce ?
J'ai du mal à situer l'âge de mes Parents.
Est-ce pour le départ en retraite de mon Papa à 58 ans sachant qu'il est né en  1920, est-ce pour un anniversaire de mariage de mes Parents, leurs 50 ans années peut-être, sachant qu'ils se sont épousés en juin 1944 -. Sur cette dernière interrogation, je ne pense pas, mon Papa aurait sur cette photo 74 ans. C'est peut être avant mais quand ? Dix ans avant peut être, pour leur 40 ans de mariage ; ben non puisqu'ils ont fêté cet évènement chez eux.
Si à côté de moi c'est mon Chéri, la photo date d'après 1985 -. Alors peut-être pour les 70 ans de mon Papa, ce qui voudrait dire que la manche blanche appartient bien à ma cousine.


Je sais, on va encore me dire qu'on s'en fout de quand et où, que je dois demander à ma soeur, mais moi, j'aime bien les énigmes. En tous les les cas, je les trouve bien beaux mes Parents sur cette photo.

Depuis la préparation de cette publication hier matin, je viens de faire le rapprochement avec une autre photo sur laquelle on peut voir entre autres, ma cousine Nanou en blanc et ma nièce qui doit avoir 18 ans,  et bingo, je crois avoir trouvé, ce serait en Août 1990 pour les 70 ans de mon Papa. Je vais en glisser deux mots à Alexandra pour voir si je suis dans le vrai.

Là où tu es, BONNE FETE PAPA !

Je vous souhaite un excellent week-end,  une bonne lecture et  à la semaine prochaine !
***

vendredi, juin 16, 2017

virée dans le Berry fin


Toutes les bonnes choses ont une fin et voici le jour du retour . Conte tenu que la météo prévoyait de la la pluie, j'ai pensé que partir vers 11 heures était plus judicieux qu'en début d'aprèm', car, effectivement, il pleut.
A 8 heures, nous sommes allées prendre notre petit déjeuner et avons papoté avec Nicole. Je lui dit que je n'ai pu aller à la source par le chemin emprunté dans mon enfance et elle m'indique un autre chemin, nous y allons.

C'est là que nous venions faire le plein d'eau claire, dans des brocs posés sur notre brouette à ridelles.
.
Récupération lors du déménagement 
de la maison de ma Mémé, le Château".


Nous allons dire bonjour à Gisèle, la Maman de Nicole, toujours aussi jolie, et retournons au restaurant car Nicole voulait nous offrir un petite café avant de partir.
J'ai oublié de dire dans ma première publication sur cette virée dans le Berry avec mon amie Annie-Claude, qui fut fort agréable, que ma cousine Françoise m'a donné une photo qu'elle a prise dans l'album de son mariage, une photo des ma Mémé et de mon Pépé, avec la grand mère maternelle de ma cousine. Si au cours de ce petit périple aux sources, je n'ai pas versé de larmichettes en voyant notre vieille maison (pas celle de la photo ci-dessus), mes yeux se sont embués en recevant cette jolie photo.


A DEMAIN !

jeudi, juin 15, 2017

mouelleux au chocolat

Hyper facile à faire

Il vous faut : 2 oeufs, 50 gr de sucre, 30 gr de farine, 150 gr de chocolat et 80 gr de beurre

Battre les oeufs avec le sucre
ajouter la farine
faire fondre le chocolat avec le beurre et 
ajouter au début de la préparation
beurrer des petits moules
faire chauffer le four à 180°
et enfournez 12 minutes chrono

Vous pouvez servir sur un lit de crème anglaise
Vous pouvez saupoudrer de sucre glace ou ne noix de coco râpée.
***

mercredi, juin 14, 2017

Virée dans le Berry 9

 Le Pont suspendu  de Bonny sur Loire.



De retour de Briare, nous retournons sur le bord de la Loire papoter sur le même banc. Il y fait bon.
Les oiseaux virevoltent et nous demandons au Monsieur, super gentil, quels sont les oiseaux dont nous avions pu voir qu'ils étaient colorés : des Guêpiers d'Europe nous dit-il et il nous les montre avec un long zoom adapté sur son appareil photos; les oiseaux sont de l'autre côté de la Loire, un groupe de 6, ils sont tout bonnement magnifiques.

photo Wikipédia

 J'emprunte un chemin pour voir si je reconnais le coin où nous allions nous baigner, mais la végétation m'en n'empêche.
Nous avions bien constaté que comme en Sarthe il y avait des flocons blancs qui virevoltent, on dirait qu'il neige. Ce sont des graines de peuplier  entourées d'une   bourre cotonneuse qui les aide à se faire transporter par le vent ou par l'eau.
On voit un arbre à coton si je puis dire. Compte tenu qu'il est le seul dans cet état là, j'en déduis qu'il doit y avoir à cet endroit un tourbillon de vent qui fait que les nombreuses graines qui volent de partout se sont accrochées à ces peupliers.
.


Bonne journée et à demain !

mardi, juin 13, 2017

communiqué

Hier, c'était lundi, 
donc journée mon Chéri 
et ce matin je pars dans le Poitou.
Je vais partir une heure plus tôt 
pour aller me faire payer
un p'tit kawa chez mon frangin.
Je vous dis donc à demain !

Pour situer un peu les choses :
ma Maman est dans une bonne et belle 
Maison de Retraite à Neuville de Poitou, 
à un bon quart d'heure du Futuroscope,
Mon frère vit à une demie heure de là, 
mais de l'autre côté de la N10. 

Quand je vais directement à Neuville
je quitte l'autoroute au Futuroscope, 
là, je vais sortir à Chatellerault Sud
pour me retrouver sur la N10 
sur une  vingtaine de kilomètres,
puis ensuite, direction chez mon Frère
sur seulement quelques kilomètres.
 
***

samedi, juin 10, 2017

la petit fille au ballon rouge

Il y a plusieurs années, j'avais posté ce joli graffiti apparu sur un pilier du pont de l'autoroute A28, pas loin de chez moi.

 
Si je reviens sur ce sujet c'est parce que notre petit journal local "Le Petit courrier du Val de Loir"  a publié récemment un  article sur ce graffiti faisant référence à son prétendu auteur

Banksy

graffeur Anglais qui a traversé le monde entier et a laissé ses oeuvres un peu partout.
La question posée par le journal était : Est ce que Banksy est passé dans le sud Sarthe ? Donc à Nogent sur Loir, puisque le dit pont est à la sortie du hameau du Gué de Mézières   en direction de Nogent sur Loir, dont ce hameau fait partie.

ma photo



On trouve ce graffiti sur un pont de Londres

et ailleurs aussi.
Sur le pont d'ici il y a une mention en anglais. Est-ce l'oeuvre de Bansky ou celle d'un copieur ? That is the question ? Le même graffiti est sur l'autre côté du pont dans le sens de celui du pont de Londres. Bansky travaillait au pochoir.

Pour la petite histoire, quelques années plus tard, un camion avec un plateau sur lequel il y avait une pelleteuse a endommagé le pont. Suite aux travaux de réparations, le ballon rouge avait quelque peu été effacé et la petite fille a perdu un peu de son noir. Le coeur a été repeint, par qui, je ne sais pas; mais pas dans la même position et il manque le ruban. 

 A DEMAIN !

vendredi, juin 09, 2017

Briare 2

Annie-Claude voulut aller dans la ville car sa soeur lui avait dit que c'était joli. L'Eglise est assez belle avec ses mosaïques.

Jean Felix Bapterosses, 
industriel à l'origine de la construction de l'Eglise


Pfff ! De travers et un peu en contre-jour ma photo

Nous sommes allées à l'office du tourisme et avons discuté avec une charmante dame qui nous demandant d'où nous venions m'a parlé d'un village à côté d'ici où elle a de la famille. L'après midi n'étant pas du tout sur le point de prendre fin, nous décidâmes de retourner au canal nous rafraîchir. Nous avons pris place sur la terrasse du chocolatier, pâtissier-glacier, et avons bu une excellente mousse bien fraîche.
Ensuite, mon amie a pris un gros macaron au café ; elle m'y a fait goûter, il était succulent et moi deux boules de sorbet, citron vert et mandarine servies dans une coupe en forme de diabolo en chocolat noir, que j'ai rapporté pour mon Chéri.
De retour à Maimbray, nous avions encore du temps, aussi, avant d'aller dîner, nous sommes retournées à la Loire papoter au même endroit. Nous avons rencontré un amoureux des oiseaux, je vous raconterai la suite dans le prochain épisode berrichon.
A DEMAIN !

jeudi, juin 08, 2017

la nuit

 
Je ne sais si c'est la lune qui m'a tenu compagnie cette nuit ou si c'est moi qui ai tenu compagnie à la lune, toujours est-il qu'après cinq  nuits à mal dormir dont deux à ne pas dormir du tout, je viens de passer une nouvelle nuit blanche.
Je tourne, je vire dans mon petit lit d'insomnies, le sommeil ne vient pas. Je mets la radio de mon réveil tout bas pensant que son ronron me ferait m'endormir, je pensais mal. La fringale me prend, je bois une grande rasade d'eau pour me caler l'estomac tout en sachant que dans quelques moments, si je ne dors pas avant, j'aurai envie d'aller faire pipi. Ce qui ne manque pas d'arriver à quatre heures du matin.
En revenant des toilettes, je prends mon livre des fois que ça m'aiderait à piquer un roupillon. Au bout de  trois quarts d'heure, mes yeux se ferment je pose sur ma poitrine le polar de Michel Bussi, je vais enfin dormir, ouf ! J'éteins ma lampe de chevet, il fait jour dehors. J'entends les oiseaux gazouiller, le chant strident du petit troglodyte mignons et les sifflements des merles. Je ne m'endors pas ; décidément la lune ne lâche pas ma main (référence au titre du  bouquin que je lis).
Elle avait écrit d'avance que je ne dormirais point cette nuit. Ni la lecture, ni le ronron de la radio n'y ont fait. Passablement énervée, je me lève, ça me bouscule un peu, comme d'habitude, je prends mon médoc pour mon asthme, j'ouvre la fenêtre sur les lignes vertes du maïs qui a levé dans le champ voisin, et je vais dans le bureau écrire ces quelques lignes, comme pour m'exorciser de  ces heures à vouloir dormir pendant que la lune m'invite au contraire.
Il se pourrait qu'après mon p'tit dèj, je m'installe dans mon fauteuil du séjour devant la télé que j'aurai allumée, espérant que, cette fois-ci, je finisse par dormir un peu, car la lune, elle, s'en est allée se coucher ou peut-être bien que de l'autre côté de la planète,  empêchera-t-elle d'autres terriens de passer une bonne et belle nuit noire. 

*!*!*!*!*

mercredi, juin 07, 2017

grenouilles






Me revoilà, pas très fraîche je dois dire. Je pensais passer une bonne nuit après 4 nuits épouvantables dont 2 sans dormir du tout  avec quand même environ 3 heures de récupération les lendemains matins. Je devais aller dans le Poitou demain mais je vais reporter au début de la semaine prochaine, il ne faudrait que je pique des pois au volant de ma belle auto.
Concernant les grenouilles du bassin, d'après mon Chéri et de ce que j'ai pu constater moi-même, elles seraient cette année au nombre de quatre. 
Concernant mon nouveau four, je n'ai pas acheté n'importe quoi. J'en avais vus à tous les pris, de toute marque dont certaines complètement inconnues ; j'ai pris un Electrolux, tout en sachant qu'il ne durerait pas aussi longtemps que mon vieux Rosières.
A demain !