x

x

mercredi, avril 11, 2007

taboulé maison....

Pour manger avec les différentes viandes du barbecue de Pâques, j'ai fait hier après midi un taboulé auquel j'ai apporté une petite variante en espérant que mon Chéri va aimer. J'ai eu besoin de :
semoule de coucous grain moyen
quelques tomates, un demi concombre
du thon et du maïs en boîte
sel, poivre, oignon, ail, menthe, ciboulette, persil
olives noires dénoyautées et la variante du jour : des raisins secs

Alors là ! Il y a la semoule (que je ne fais pas gonfler au préalable), le thon émietté avec le jus,
les épices et les tomates épépinées et coupées en petits cubes.

Ensuite j'ai rajouté le demi concombre coupé en 2, creusé à la petite cuillère et coupé en fines lamelles, la moitié de la boîte de maïs ( si vous utilisez une plus petite, vous pouvez la mettre en entier) 1 douzaine d'olives noires et une petite poignée de raisins secs.
D'habiture, je mets des pois chiches mais Philippe n'aime pas et cela l'oblige à faire du tri. Cela a pourtant un côté oriental les pois chiches ! Enfin ! Je les ai remplacés par des raisins secs qu'il aime bien. J'espère que cela va lui aller car il n'est pas trop "sucré dans le salé". On verra bien ce midi !
Pour l'assaisonnement, j'ai mis de la mayonnaise, du vinaigre balsamique (pas de citron. Darling n'aime pas non plus la vinaigrette au citron !), de l'huile d'olive. J'ai bien mélangé le tout et ai mis au frigo jusqu'à ce midi. La semoule aura gonflé au contact des jus du thon, des tomates et du concombre. Je rectifirai l'assaisonnement s'il y a lieu. Un Taboulé sera toujours meilleur s'il est préparé la veille et encore plus bon les jours d'après. C'est un merveilleux "légume" d'été !

2 commentaires:

raindrop a dit…

Ça, il faut que j'essaye! Ça a l'air tellement bon!

Catherine a dit…

De la semoule que tu ne fais pas gonfler ? C'est la sauce qui la fait gonfler ?
Je repasserai par là pour voir si tu m'as mis la réponse.

Claude, le vert est difficile à lire; Il faut griser le texte pour y arriver.

Merci pour partager tes secrets. Ils vont devenir les miens. Il faut que j'investisse dans du materiel.