x

x

samedi, juin 30, 2018

future nichée

Mon Chéri et moi, nous nous posions la question de savoir si nous allions avoir des bébés troglodytes.
Le nid de la petite maison de bambou avait été rafistolé et il y avait toujours celui construit l'année dernière dans un coin du toit de la gloriette.

Nous voyions les parents approcher de la gloriette avec de la nourriture dans le bec et nous nous demandions bien où ils allaient sous la gloriette, compte tenu que le nid de l'année dernière était inoccupé.

C'est seulement avant hier que je vis Maman Troglo Edith  aller dans le côté opposé et je vis ceci.




                                  Excellent week-end et à mercredi prochain !
***

vendredi, juin 29, 2018

le ciel du vendredi


Photos prises mardi soir, je ne vous dis pas les nuits que je passe en ce moment.Cette nuit, nuit complètement blanche.
***

jeudi, juin 28, 2018

panique du matin

Après mon retour galère du Poitou mardi après midi, après la très mauvaise nuit qui s’en est suivie, non pas à cause d’un mauvais rêve où un camion aurait accroché ma voiture, non, mais à cause Miss Moon, en général, le lendemain, je n’ai pas les idées très claires.



Aussi hier matin, ayant quitté mon post d’internaute relativement tôt par rapport à d’autres jours, je me suis installée dans mon fauteuil avec mon cappuccino au caramel et mon maquillage pour me faire de beaux yeux. Puis avant même d’avoir fini ma boisson chaude, étant prise d’un élan de courage, je fais les carreaux de la fenêtre du salon, puis sur ma lancée, je décide de dépoussiérer le haut de l’argentier et tout ce qui est dessus.



Sans stress aucun, après avoir tout bien nettoyé, je remets tout en place, et là, un éclair de lumière a traversé ma petite caboche , et je me dis à moi-même « Mince ! On a rien à manger ce midi ! Il n’y a plus de salade dans le frigo ! ». La panique me prends et je coure dans ma cuisine. J’avais envisagé de faire une salade piémontaise à ma façon. Il est déjà 10h15 -



Je sors deux œufs frais du frigo, les mets dans de l’eau chaude 5 minutes avant de les faire durcir, je prépare ma sauce, coupe 3 pickles en rondelles, je mets de l’eau à bouillir dans une casserole pour les œufs, j’épluche mes patates, les lave, les coupe en morceaux, les œufs sont durs je les refroidis avec de l’eau et des glaçons. J’entends ma machine à laver essorer, va me falloir aller étendre mon linge afin que je ne le sorte pas froissé de la machine, je mets à cuire les patates et les refroidis à plusieurs fois, j’écale les œufs, les coupe dans la sauce, je mets des dés de jambon dans le saladier, et je vais étendre quelques pièces de mon linge seulement car je veux pouvoir surveiller mes patates sur le feu.



Il est onze heures, je préchauffe mon petit four pour cuire une petite baguette, pendant que les patates finissent de refroidir, je vais étendre le reste de mon linge, les patates sont froides enfin pas tout à fait mais tant pis, je les mets dans le saladier, je tourne et le mets au frigo. j’enfourne le pain, et là, je respire, je suis dans les temps.




J’ai bien mérité ce qui suivra, car je ne sais s'il fait chaud dans le Piémont à cette époque, mais hier dans ma cuisine, il y faisait chaud comme en Toscane.



Comme tout ce que je fais en vitesse, ma salade était super bonne, même pas besoin de rectifier l’assaisonnement.

***

mercredi, juin 27, 2018

bouchon sur A10

Hier, je suis allée rendre visite à ma Maman dans le Poitou. Trajet d'aller sans problème mais alors pour le retour, une vraie galère.
A 40 km avant Tours, je tombe sur un bouchon dans lequel il y a moult gros culs et dans la courbe que faisait la route je pouvais voir déjà une longue longue file d'attente et bien entendu, une même se faisait derrière moi. Il était 17h40 -.
La raison en fut que sur la voie opposée il y avait eu, peu après midi, (et ça, je ne l'ai su que quand je suis rentrée chez moi) un grave carambolage avec pour mise en cause, encore des poids lourds ( j'avais pu,  une fois de plus à l'aller, constater que certains routiers font vraiment du grand n'importe quoi) et pour que les secours arrivent une voie de circulation de mon côté avait été ouverte rétrécissant notre espace, ce qui a eu pour effet de provoquer un immense ralentissement.
A l'approche de la barrière de Sorigny, je vois de l'autre côté que ça clignotait de partout et l'élégante silhouette d'un PL en travers.


J'ai passé 55 minutes dans ce gros gros bouchon, et il me fallait encore traverser Tours avant de prendre l'A28 pour chez moi. Je suis rentrée complètement vannée, j'aurai du écouter la radio 107.7 -.
 Dans le sens Tours- Poitiers l'autoroute avait été coupée juste avant la barrière de Sorigny engendrant ainsi la même galère que de mon côté, et ce depuis bien plus longtemps que ce que j'ai pu endurer.
A l'aller, j'ai failli me faire accrocher par un poids lourd que je doublais et qui se rapprochait de la ligne médiane. Un coup de klaxon et il se remet en ligne.
Un jour, mon Chéri et moi suivions un PL qui zigzaguait, quand on a pu le doubler, le type lisait un bouquin ou une revue sur son volant.
Il est bien reconnu que la majorité des accidents graves qui surviennent sur les autoroutes ont pour origine des poids lourds. Ceux-ci y sont de plus en plus nombreux. Hier, c'était très impressionnant à voir.
***

 

samedi, juin 23, 2018

Oiseau

Je pense à un merle ou une merlette juvénile, 
se chauffant les plumes au soleil.
*
Excellent week-end et à la semaine prochaine, 
mercredi !
***

vendredi, juin 22, 2018

le ciel du vendredi

C'était avant la période orageuse et les fortes pluies, mais on voyait déjà qu'à cette période, le ciel était fâché après je ne sais qui ou je ne sais quoi.

 Celui-ci date du mois d'Avril
.
 Celui-ci et les trois suivant du 23 mai
.

Il semble même qu'il y avait un monstre dans le ciel.
*
Bonne journée !

jeudi, juin 21, 2018

un petit peu de tout

 Rose Jules Verne qui a bien souffert d'un trop plein de pluie. Le beau bouton qui l'accompagnait a pourri sir tige.
.
 Après un hivernage difficile (les bougainvilliers s'en sortent mieux) mon hibiscus rouge s'est refait une santé". Par conte celui aux fleurs oranges va mettre à certains temps à faire ses boutons, sans doute, comme l'année dernière, au moment de le rentrer dans la serre.
.
 Une de nos clématites. là les fleurs simples. les toutes premières ci-dessous d'une autre sorte et seulement une seule fleur rose ensuite ; vous aurez compris que trois pieds ont été plantés en même temps, mais jamais je ne peux voir les trois espèces ensemble.
.



Rose au potager.
***
Je vous souhaite un bel été ! 
***

mercredi, juin 20, 2018

nénuphars

Depuis que la dernière carpe amour s'est donné la mort en sautant de l'eau pour atterrir sur la rive, nous avons acheté deux nénuphars.
Le rose je l'ai photographié un peu trop tôt, il a sans doute ouvert davantage mais je ne l'ai pas assez surveillé.



Désolée, pas trop disponible en ce moment pour un tas de raisons. 
***

samedi, juin 16, 2018

bougainvilliers


Deux couleurs dans le même pot.

 et le violet à côté.
Mon autre violet commence tout juste à fleurir.
***
Excellent week-end et à la semaine prochaine !
***

vendredi, juin 15, 2018

roses



Je leur avais donné à manger de la corne broyée et avant l'arrivée des orages et de la pluies mes 3 parterres étaient magnifiques. depuis mes roses ont pris un trop plein d'eau.
.
.









Bonne journée !
***

jeudi, juin 14, 2018

souvenir de Bretagne

Je vous présente Gwen la Bigoudène.

Il me faut lui trouver une place dans la cuisine afin de pouvoir avoir libre accès à mon calendrier et pour ne point qu'elle cache le  petit sac ange, cadeau de mon amie Catherine de Paris.
***


mardi, juin 12, 2018

Cerises

Pendant que je vous parlais Bretagne, il se passait des choses à la maison.
 
Ce sera la seule cueillette de l'année. IL y avait pourtant beaucoup de fleurs dans notre cerisier mais toutes celles du haut ont une nouvelle fois gelé au moment des Saints de Glace. 😠
.
 ***

samedi, juin 09, 2018

Châteaubriant fin

Après la visite de l'Eglise Saint Nicolas, celle du château, toujours en compagnie de Chipie.
.

 Ce Château est un mix 
de médiéval et de renaissance.
.







Et après tous cela, un peu de réconfort
.
Je vous souhaite un excellent week-end 
et je vous dis à la semaine prochaine !
***

vendredi, juin 08, 2018

Châteaubriant 2

 En fait, ce sera demain la fin 
.
 Eglise Saint Nicolas (ma photo n'est pas terrible)
.



 grande comme une Cathédrale
.



Demain visite extérieure du château.
***