x

x

vendredi, janvier 08, 2010

la marche du Jour de l'An

Le jour du 1er janvier, mon Chéri et moi avons décidé d'aller nous promener, histoire de passer le temps et de prendre l' air de l'hiver.


ceux qui sont fortiches en botanique seront bien me dire ce que c'est que ça.


Il faisait froid, mais beau. Le soleil nous accompagnait et le ciel était bleu.

des ajoncs en fleurs

un groupe d'anciens bâtiment de ferme en ruines

mais actuellement en cours de rénovation

Il avait beaucoup plu les jours d'avant et nous n'avions pas mis nos bottes de sept lieues.


Nous quittons le département de la Sarthe pour rentrer dans celui de l'Indre-et-Loire, et nous allons voir un manoir dans lequel la petite Entreprise de mon Chéri a remplacé, il y a plusieurs années, les boiseries de toutes les fenêtres dont des fenêtres à meneaux et les volets intérieurs de cette demeure dont le début de la construction daterai du 15è siècle pour s'étendre jusqu'au 17è . Afin de faire authentique le chêne a été vieilli avec de l'ammoniaque.

Il s'agit du ...

cliquez pour agrandir


L'après-midi s'avance et en quittant le manoir, mon Chéri a l'idée lumineuse de nous faire prendre un raccourci en descendant un taillis qui devait nous mener sur une route qui elle devait nous mener jusqu'à la à la maison.
Avant d'aborder la descente, il faut que je vous dise que je suis partie en bottillons en daim, avec le genou droit en vrac et une sciatique qui me titillait la fesse droite.

la descente s'avère assez compliquée en raison de la présence de troncs d'arbres coupés et de souches cachés sous les feuilles. Il fallait regarder où mettre les pieds et pendant ce temps là, j'accrochais dans les ronces ma belle veste en laine au point Irlandais que ma Maman a tricoté pour mon papa et qu'elle m'a donnée en souvenir de lui.
Souffrant un peu du côté droit, je prends un bâton pour soulager mes douleurs. Quelques secondes après mon Chéri m'en donne un autre. J'étais bien sur mes quatre canes, on aurait dit une petite vieille. Mon Chéri me dit " On arrive, je vois un champ".
Effectivement je voyais un champs tout vert et je lui dis (venant venir la chose grosse comme une maison) : "Il ne manquerait plus qu'on soit obligé de remonter".
"Attends moi," me dit-il," je vais voir".
Et c'était tout vu, il fallait remonter le taillis car aucune issue pour atteindre la route en question.
J'étais arque boutée sur mes deux bâtons et remontais le taillis sans trop traîner, car le temps passait et il fallait rentrer avant la nuit.
Arrivés en haut du taillis, nous avons du, afin de gagner du temps, traverser un champ de blé en long seulement mais en travers aussi.

c'était un vendredi et voilà le ciel au soleil couchant

Nous arrivons au pied d'un énorme châtaignier sur lequel grimpe un lierre dont les racines sont assez impressionnantes. Là, je quitte mes deux canes en bois pour rester sur les deux miennes. Après un dernier obstacle (un fossé plein d'eau) je repars d'un pas hardi, toute ragaillardie par cette balade campagnarde et nous arrivons à la maison au tout début de la fin du jour, nos chaussures toute crottées que mon Chéri nettoiera le lendemain.
Ce fut une promenade vivifiante qui vous donne une pêche d'enfer pour ...


cuisiner le dîner du lendemain soir, car nous recevions ma belle-soeur et mon frère.
UNE QUICHE SANS PATE AUX CREVETTES ROSES.


A DEMAIN !

()

27 commentaires:

Daniel a dit…

Tu es prolixe ce matin, je ne peu choisir quelle image commenter, je dirais donc elles sont toutes très belles...
Bonne journée et Bon Week End :))

Miss_Yves a dit…

Je ne suis pas fortiche en botanique, mais j'ai déjà vu cela quelque part.
Le soleil couchant du vendredi vaut le coup d'oeil, de même que le châtaignier et les bâtisses anciennes que tu nous donnes à voir !
Avoir bon pied, bon oeil !
Ce pourrait être ta devise pour l'année 2010 en marche !

herbert a dit…

Eh!bien, Claude, quelle fantastique promenade, aussi varie et enrichissante que poétique...Mais j'espère que tu ne l'as pas faite au pas de course, ccomme nous inciterait cette marche turque...
Merci beaucoup
Et bonne journée.
Je t'embrasse.

Olivier a dit…

la recompense apres l'effort, HUMMM une Quiche aux crevettes ...cela me donne envie...
J'aime bien les contre jours de l'ancien batiment

Daniel a dit…

Pour ta 1ere image ce pourrez être une Clematite sauvage à vérifier ?
Quelle belles planches nous pourrions tirer d'un tronc pareil semble dire l'ébéniste de ton cœur !!!

Daniel a dit…

"Cela pourrait être "... Ah !moi et les fautes!!!!

√ Abraham Lincoln a dit…

A beautiful looking walk. I am sorry you had problems walking but it ended with some nice photos. The chestnut tree looks like a poison ivy vine on it. I hope you don't catch the poison in all the wrong places.

♠ ♠ ♠ Nancy ♠ ♠ ♠ a dit…

*** Coucou Claude ! :o) ***

Que de beaux paysages et ce manoir dont ton mari a changé les boiseries de toutes les fenêtres ! Très beau ! :o)

C'était une belle balade ! merci de la partager avec nous ! :o)

*** BISES et bon week-end ! :o) ***

Luce a dit…

Quelle épopée! Je me suis figurée la situation tout au long de ta dissertation très imagée! Hier, après ma promenade dans la nature, je suis rentrée aussi avec un emplâtre de boue pesante sous les godasses malgré le gel et comme toi, j'ai eu une âme charitable pour me les nettoyer!
PS: j'aimerais bien connaître la recette de ta quiche sans pâte; serait-ce une de tes innovations?

Luce a dit…

Quelle épopée! Je me suis figurée la situation tout au long de ta dissertation très imagée! Hier, après ma promenade dans la nature, je suis rentrée aussi avec un emplâtre de boue pesante sous les godasses malgré le gel et comme toi, j'ai eu une âme charitable pour me les nettoyer!
PS: j'aimerais bien connaître la recette de ta quiche sans pâte; serait-ce une de tes innovations?

Luce a dit…

Doublon involontaire. mais je ne sais pas le supprimer; à l'aide!!!

Comme un battement de cils a dit…

Alors là c'était une belle promenade , et accompagnée c'est encore mieux quand on en a un!!!!!! de chéri.
Bises

hpy a dit…

Clématite sauvage, c'est ce que je dirais aussi. Un vrai fléau!

perrine a dit…

Quelle épopée ton 1er janvier !!
Il faut t'équiper pour sortir dans
la nature.
Ta fleur est le plumeau de la clématite des haies.
Tu n'as plus de neige !
Ici elle arrive timidement. Nous l'attendons de pieds fermes. Les véhicules de l'équipement et ceux de la ville, sont prêts à oeuvrer, chargés de sel. ils travaillent la nuit également.
Il est prévu 30 à 40 cm de neige avec grand froid.Ma pelle et mes bras sont prêts aussi.

☼ FRANCE ☼ a dit…

Je suis là mais pas simple car avec la neige l'ordi ne veut plus trop marcher et je ne vois pas tes photos je suis bien dsl tu sais. je repasserai c'est certain. Il neige de plus en plus je viens de me casser la figure mais je vais encore assez bien puis flo veut s'amuser encore donc il va manger puis j'y retourne mais je vais bien faire attention. Nous avons pas mal de coupures mais c'est la vie ici en ce moment. Tu sais il a neigé le 8 janvier l'année derniere et cette année aussi nous sommes le 8. C'est bien sympa cette neige si tu peux rester pour la regarder. Bien a++ Claude

Phil a dit…

Bonjour Claude

ca va ?
elles sont supers tes photos !

le manoir j'adore ! une belle balade comme j'aime fairen tous ces coins me plairaient !

en tout cas bien agréables à regarder tes photos !

la quiche était bonne ? ;p

bonne journée
bisous

Cergie a dit…

Tu me fais souvenir de lorsque enfant nous allions à la piscine, nous achetions en sortant des choco BN à un petit marchand ambulant et jamais biscuit n'était aussi bon que ceux là.
Finir ton périple par cette tarte même sans pâte (je crois que la pâte tu l'aurais engloutie avec plaisir) !!!
Une question me taraude peux tu la poser à ton chéri. Est ce que le lierre pousse communément sur les bouleaux car on n'en voit guère sans doute parce que leur écorce pèle.
(Je vois que Daniel a donné la solution à ta question. Une possibilté : un arbre à barbe à papa)

☼ FRANCE ☼ a dit…

Je vois enfin tes photos j'en suis bien heureuse. Non je ne peux te venir en aide. Mais tu vas trouver. Ce soleil est superbe c'est magique de venir se promener chez toi. Et pour terminer une quiche miam miam je veux bien juste un petit morceau si tu peux bien entendu. Bye

Nazzareno a dit…

Une promenade très belle, et en belle compagnie, parce que les belles choses doivent être jouies toujours en deux.
Ciao, bon WE

perrine a dit…

un oubli, le manoir est magnifique.
Ce doit être beaucoup d'entretien.

L. D. Burgus a dit…

Your quiche looks delicious. I really like the photos of the old manor. The area is so beautiful, and I like to see all the old historic buildings.

meretnature a dit…

J'avoue que la promenade a été vraiment belle , merci cela fait du bien
bonne soirée

Patty a dit…

Happy week-end. Nice set of photo.

Solange a dit…

Ça fait drôle de voir de la verdure on dirait que c'est l'automne.Tes photos sont très belles. C'est une promenade qui donne la faim. Soignes ton sciatique.

Je suis le temps qui passe. a dit…

Toutes les images sont belles, bien sûr elles me rappellent des coins que je connais bien et qui me manquent.

Hum la quiche aux crevettes sans pâte Hum ! Semble un vrai délice.

Merci Claude.

Bon week-end.

PS. Ludivine a eu un bon accrochage sur la route glissante à Niort. Des dégâts matériels heureusement. De l'inquiétude pour ses parents, Une chance qu'elle ait des amis mais tout de même, je ressens un sentiment d'impuissance, sur l'autre continent.

Soyez bien prudents en Sarthe.

À bientôt et grosses bises. Do

Thérèse a dit…

Ravissant ce manoir de La Fosse!
C'est ce que j'aime dans ces vieilles demeures: leur taille maléable, si je puis dire.
J'espère. entre parenthèses, que tu vas mieux ce week-end. La migraine et le travail en retard m'ont clouée pour un temps...ce qui fait que je marche à reculons côté blogs mais ce n'est pas pour me déplaire.
Je viens d'apprendre la signification du mot "meneaux." Merci pour ce partage. Je t'envoie pleins de rayons de soleil en espérant que dans le tas il y en aient qui finissent la traversée de l'Atlantique... Pas sur mais l'espoir fait vivre.

Vagabonde a dit…

Merci pour cette ballade en images – elle m’a bien plue et surtout le manoir – quelle demeure pittoresque.