x

x

vendredi, septembre 23, 2011

Elle

A Paris, je me suis fait une amie.
Nous nous étions déjà rencontrées l'année dernière pour la première fois. Nous avions passé une journée très agréable ensemble, en compagnie de deux autres blogueuses, dont j'ai des nouvelles très rares d'une et plus du tout de l'autre, comme quoi !
Et depuis, je l'ai souvent au bout du fil. J'ai d'ailleurs un peu honte, car c'est souvent elle qui m'appelle.

Elle est beaucoup plus érudite que moi, par contre, elle est plus petite.
Elle aime les expositions de ci ou de cela, de quelqu' un ou d'un tel, moi pas de trop.
Elle lit beaucoup, moi très peu et ce que je lis, peut-être, elle ne le lirait pas et vice versa.
Elle cultive l'art de se cultiver l'esprit, moi, je cultive mes fleurs et mes légumes, mais ce n'est pour autant que le mien soit complètement en jachère.
Elle visite d'autres jardins que le sien, moi, chaque matin, je ne visite que le mien.
Il n'est point besoin d'avoir les même goûts, ni les mêmes centres d'intérêts, pour s'entendre bien et s'apprécier mutuellement.

Quelques points en commun, quand même, le jardinage, chacune ayant sa propre façon de tenir son jardin, et le prénom de nos Grands-Mères.
Si moi je suis un mélange de rillettes sarthoises et de beurrée berrichonne, elle, elle est un mix de choucroute alsacienne et de rouleaux de printemps.

Pour ces deux journées passées ensemble,

pour TOUT, je te dis mille fois MERCI,



LUCIE !

Beurrée berrichonne : du fromage blanc non battu, du sel, du poivre, de l'échalote et de la ciboulette. Se mange sur du pain, de campagne de préférence.
A DEMAIN !
Ah ! J'allais oublier !
Nous sommes allées à Evry et nous avons rencontré un blogueur vêtu d'un tee-shirt jaune citron et coiffé d'une perruque jaune canari. Vous voyez de qui je veux parler ?

23 commentaires:

Olivier a dit…

bel hommage a ma miss cergie, cela m'a fait plaisir de te rencontrer en "live" et merci pour les 800 grammes que j'ai pris grâce a tes chocolats ;o))) J’espère qu'Evry t'a plu...

Daniel a dit…

Rencontre avec deux charmantes personne comme il se doit, inutile de plus les décrire, mon petit doigt me l'avait dit !
Puis comme tu en parle bien.
Heureusement que nous n'avons pas tous les mêmes idées, les mêmes réactions, la vie serais si triste alors...
Bonne journée a +

Pat a dit…

comme quoi ... les blogs...

Richard Moisan a dit…

Les blogs... Quelle belle invention!
Et je ne peux m'empêcher d'esquisser un sourire en t'imaginant, Claude, toi, le mélange de rillettes sarthoises et de beurrée berrichonne..... :-)

herbert a dit…

Bonjour, Claude.
Moi, je ne peux qu'essayer de deviner...
Cultiver l'esprit ou cultiver les fleurs...Mais c'est pareil.

Merci beaucoup.
Je t'embrasse.

Delphinium a dit…

C'est bien, c'est bien. ;-)

Miss_Yves a dit…

Moi aussi, j'aimerais bien passer des rencontres virtuelles aux rencontres réelles avec les reines des fleurs!

Chipie a dit…

A lire ce texte, on devinait....
C'est très joliment dit...

hpy a dit…

Je sais, car Lucie avait cafté avant la réunion. Elle est aussi un peu bavarde, des fois.

Nazzareno a dit…

Une déclaration d'amitié qu'il peut faire seulement qui a un grand et beau coeur comme le tien...!
Une embrassade à toi et à Lucie.

Marie a dit…

Super, alors comme ça tu as les as rencontrés ! Et tu commentes ta rencontre fort joliment.

Bon weekend à tous. Et bonne entrée en automne.....

Abraham Lincoln a dit…

I like a piece of bread and use it to wipe out the grease in a kitchen after frying bacon and eggs for breakfast. Just wipe the leftover grease on the bread and then cut the tops off some little green onions and stack them up on the bread and make a sandwich and enjoy eating the sandwich of used grease and onions.

Bergson a dit…

aller à Paris pour y trouver une jardinière et un canari jaune : j'aurai jamais eu l'idée

Marguerite-marie a dit…

moi non plus je pense comme Bergson...Mais je pense que ce fut super sympa. J'ai fait cette expérience mais je ne sais si ça vient de moi, mais après une entente certaine, le silence s'est installé (ce n'est pas mon initiative) mais comme disait ma grand'mère " on n'est pas louis d'or, on ne peut plaire à tout le monde!".
Je suis sûre que votre escapade à Evry a été chaleureuse le canari est si plein d'indulgence et de gentillesse!

Fifi a dit…

Amical hommage bien joliment ficelé, Claude ! Hommage aussi à la différence, qui loin d'être un handicap est un atout pour qui sait en jouer. Vive le net qui impulse de si belles rencontres !

ELFI a dit…

d'abord virtuelles et ensuite..réelles!
le four, le jardin, les rencontres...
bravo pour le récit!!

perrine a dit…

j'ai eu des rencontres dues aux blogs. Journées sympas, puis depuis
on ne se voit plus pourtant de la même région.
A bientôt et bises du soir

Solange a dit…

Moi j'ai eu l'occasion de rencontrer deux amis blogueurs et j'ai beaucoup aimé l'expérience. De toute façon à force de se lire on fini par se connaître un peu.

Merula a dit…

Joli billet avec le symbole de la marguerite et le bol de fromage blanc autour duquel on se réunit pour faire des tartines en discutant ...
Bonne journée à toute la confrérie blogueuse !

Tilia a dit…

Cergie, une ancienne connaissance du temps où je me contentais de commenter et ne pensais pas encore à ouvrir mon grenier. J'adore sa façon de voir les choses et comme elle, j'aime bien Clint Eastwood !

Thérèse a dit…

Quel délicieux hommage!
L'esprit et les fleurs appartiennent aux deux et la différence fait la joie et la richesse de la rencontre.

Cergie a dit…

Merci Claude d'avoir passé du temps et d'avoir partagé tes souvenirs avec moi.
Tu sais, nous ne sommes pas si différentes l'une de l'autre, nous sommes toutes les deux simples càd pas compliquées. Nous essayons de profiter au maximum de l'instant, même si c'est être assise dans une rame de métro ou devant un repas chez Ramona !
Bises !

NanouB973 a dit…

super super et supr, je suis en retard hélas chère Claude
les quelques fois trop rares ou j'échange avec cergie j'ai bcp de plasir à la liree t lui répondre, elle est très gentille vraiment alors moi ce genre de rencontres me fait très plaisir c'est évident

je t'embrasse fort fort fort
et bisous à Cergie