x

x

jeudi, septembre 02, 2010

Vive la rentrée !

A mon époque, la rentrée des classes était un non-évènement. C'était dans la logique de la vie.
La Maman, car bien souvent c'était elle, seule, emmenait l'enfant à l'école, le laissait devant la grille ou la porte de l'établissement. Il y avait des pleurs ou il n'y en avait pas. C'était l'apprentissage de la vie sans Papa/Maman, et ce n'est pour autant que l'enfant en était perturbé.
Enfin, je ne le pense pas. Il est arrivé, même des fois, que les parents avaient plus de peine de laisser les enfants que les enfants de laisser leurs parents.
.
Maintenant la rentrée des classes est tout une affaire, tant du côté des élèves, que celles des parents et aussi celles des maîtresses et maîtres, directrices et directeurs d'écoles, professeurs, car la chose est tout aussi médiatisée tant en maternelle et en primaire qu'au collègue et au lycée. Les élèves appréhendent, les parents, qui peuvent accompagner leur progéniture jusque dans la classe, sont sans de dessus-dessous, et les maîtres et profs stressent, avant même de commencer les cours. C'est ce que l'on nous montre à la télé.
.
Mais où est le temps pas si lointain, où les enfants allaient à l'école, motivés, le coeur joyeux et où les profs faisaient leur métier avec plaisir et bonheur. Il est vrai, que de nos jours, les enfants sont difficiles, car les parents ont oublié leur devoir d'éducation, qui doit se faire bien évidemment à la maison, avant de se faire aussi à l'école.
.
La photo qui suit date de l'année scolaire 1952-1953. J'allais avoir 5 ans en janvier et c'était à l'école de la rue Saint-Bernard, dans le 11è à Paris, lorsque j'habitais rue de Charonne. Où suis-je sur la photo ?
.
Cliquez pour élargir
Il se peut que vous trouviez une aide grâce à la seconde photo, prise à l'école de l'avenue Parmentier pendant l'année scolaire 1954-1955 -.
.
C'était le temps où nous étions 45 élèves par classe et où tout se passait bien. Les enfants partaient à l'école, motivés, le coeur heureux et où les maîtresses faisaient leur métier avec plaisir, et passion. Il est vrai, que de nos jours, les enfants sont difficiles, car les parents ont oublié leur devoir d'éducation qui doit se faire bien évidemment à la maison, avant de faire aussi à l'école.
Mes deux Fils ont échappé à un système scolaire, qui fait, que maintenant, les élèves savent tout juste lire et compter quand ils rentrent au collègue.
.
Vous souvenez vous, vous aussi,
de vos rentrées des classes de quand vous étiez petits ?


----------------------
Ayant passé une partie de mon matin en cuisine,
je n'aurai pas le temps de visiter tout le monde ce matin,
mais la journée n'étant finie,
je passerai en début d'après-midi,
ou de toute façon avant la fin du jour.
-
A DEMAIN !
-

28 commentaires:

herbert a dit…

Bonjour, Claude.
Je pense que tu es à droite...Mais je n'en suis pas sur.
La rentrée ?
La société a changé en cinquante ans plus qu'elle ne l'a fait pendant preque des siècles...
Et l'école et ses partenaires n'ont pas su s'adapter car ils n'ont pas su précéder le changement.
D'où les dysfonctionnements de toute nature.
Bonne journée
Et bonne rentrée.
Je t'embrasse.

♠ ♠ ♠ Nancy ♠ ♠ ♠ a dit…

*** Coucou Chère Claude ! :o) Sur la photo de classe je te verrais bien "la première à gauche" mais je peux me tromper hein ! ;o)
Tu étais (et tu es toujours !) bien mignonne sur ta photo en solo.
Tu as raison, les rentrées scolaires d'avant étaient bien différentes !
GROS BISOUS à toi Chère et Gentille Claude ! :o) ***

Château-Gontierdailyphoto a dit…

Si jeune et déjà une belle prestance Claude !!

Oui le photographe de mariage est bien le Laurent de Château-Gontier.

Daniel a dit…

C'est malheureux de le dire jamais une profession n'a prétendu avoir autant de misère...
A mon époque un fils(ou fille pire peut être) de paysan ou d'ouvrier ne pouvait prétendre avoir un niveau d'étude supérieur au certificat d'étude, j'ai sans doute eu de la chance puisque j'ai eu mon CAP de d'ajusteur!!!lol
Bonne journée A +

Luce a dit…

Bonjour Claude! Deuxième à gauche je crois.
Entièrement d'accord avec toi pour tes commentaires sur la rentrée; on en fait toute une histoire maintenant et on nous en rebat les oreilles à la télé depuis des jours; de mon temps ça passait presqu'inaperçu. Et il n'y avait pas de grève pour un oui ou un non. Il y en a déjà une de prévue pour lundi et mardi...
Bonne journée!

France a dit…

Claude bonjour
OU es tu ? Que fais tu?
je pense que tu es à droite Claude mais tu me diras donc ta rêponse. La rentrée la galére fut pour FLo hier. TU passes sur mon blog tu me liras car là je suis dans l'attente d'une rêponse
Je t'embrasse et oui les rentrées sont si différentes

France a dit…

Claude bonjour
OU es tu ? Que fais tu?
je pense que tu es à droite Claude mais tu me diras donc ta rêponse. La rentrée la galére fut pour FLo hier. TU passes sur mon blog tu me liras car là je suis dans l'attente d'une rêponse
Je t'embrasse et oui les rentrées sont si différentes

Sandra a dit…

Merci Claude de te soucier de ma santé. Je vais assez bien .
Je t'embrasse

Dieter a dit…

Ich würde sagen die dritte von links!

Daniel a dit…

Avec Claude il faut des précisions...la! la! la!
Et bien oui le deuxième à partir de la droite...
Bernard lui le plus en haut!
Une anecdote: Bernard venait depuis des années en vacance dans la maison juste en face de la notre, il n'y a que deux ans que nous nous sommes retrouvé..

Daniel a dit…

Ah! oui ta question:
La troisième à partir de la gauche, écoute tu n'as pas changé, ou bien dis le moi il va falloir que je change mes lunettes ..mdr

Roger Gauthier a dit…

Hello Claude,

Je suis complètement fait. Il faut dire, je ne reconnaîtrais probablement pas ma propre photo, alors...

Pour ton message, Seigneur de mes aïeux, on ne saurait dire plus vrai.

J'ai enseigné pendant 35 ans mais à des étudiants de près de 20 ans super-motivés. Mon premier travail en était tout de même toujours un de déconstruction, leur expliquer que l'enfant-roi c'était de la foutaise, et que là ils risquaient de souffrir pas mal s'ils ne prenaient pas la chose très au sérieux.

Parce que ça commence aussi là, l'enfant-roi. Le prof qui se fait enguirlander par les parents parce qu'il a réprimandé le petit enfant-roi parfait...

M'enfin, sourions tout de même.

Roger

Out on the prairie a dit…

Given the other pic you were easy to pick out. I was close without using it.Charming when students went to learn and had respect for the adults teaching them. I have taught and it really has changed from when I started.Many of my teachers were heros to me.

Thérèse a dit…

Tu as bien dit sur le sujet. Il y a aussi la façon dont on le fait vivre la rentrée aux enfants. Nous avons eu bien de la chance avec nos trois petits diables mais je vois autour de moi la lutte de certains parents pour trouver la juste mesure... et la lutte de certains professeurs pour passer leur savoir à leurs élèves. Ceux-là il faut les en féliciter par tous les moyens possibles pour qu'ils ne se découragent pas et lutter avec eux pour qu'ils survivent financièrement, ici c'est dur pour eux et l'enseignement est maintenant plus une vocation qu'un gagne-pain tout du moins dans le primaire et secondaire.

Thérèse a dit…

Un petit oubli, je pense t'avoir reconnue mais entre les deux rentrées ta raie est passée du milieu au côté...

claude a dit…

je donnerai la réponse demain.
Herbert est à côté de la plaque.
Deux ont trouvé.
L'une presque, on peut dire même qu' elle a trouvé aussi( tout cela dépend des rangs).
Et une autre fait référence à la raie que j'ai dans les cheveux. Elle est passée de la raie à droite à la raie du milieu. On peut donc dire qu'elle a trouvé aussi.
Merci à tous pour vos commentaires.

oldmanlincoln a dit…

You were a pretty student, Claude. And still are.

Fifi a dit…

J'adore les photos de classe, c'est toujours un bain de jouvence que de se retrouver avec nos bouilles de bambins :-)
Je pense que Claude est au premier rang (pas la table du milieu) premier rang, deuxième à partir de la gauche. Petite fille au caractère bien trempé, non ? :-)
PS
L'oseille du jardin doit avoir des feuilles plus grandes que l'oseille sauvage. Sur la photo on ne voit que les graines

Flo ♪ a dit…

NON une mauvaise rentrée bisou

marty a dit…

la deuxième à gauche avec le gilet jacquart?? pitetre, pitetre pas !!
mais les yeux quand même ... ça ne change pas !!
j'adore les photos de classe ! c'est toujours tellement plein de souvenirs !
bisous

Olivier a dit…

ah les photos de classes, comme mon pere etait militaire, on a pas mal bouge et on a pas garde des photos de classe, et je regrette maintenant. tu es toute mimi, les garcons devaient craquer et toi en profiter ;o)))

Peter a dit…

Je pense comme Fifi, Marty...

La part de responsabilité des parents (éducation générale), le status des profs... Les parents pour l'éducation, les profs pour l'enseignement!!

ChrisJ a dit…

Second from the left. It has to be you, Claude. I have several photos of me in school at about the same age. But very small classes and a small village school.

melanie a dit…

Bonjour Claude.Tu sais, les enfants vont encore à l'école joyeux et motivés. Les enseignants aussi ! C'était mon cas quand j'étais en activité. C'est toujours le cas pour la plupart des collègues.

Mais pourquoi faut-il que les réformes successives, élaborées n'importe comment, s'efforcent de casser leur enthousiasme ?

Quant aux parents, faut pas taper dessus. Les temps sont plus durs qu'autrefois, le rythme de la vie s'est accéléré, les horaires sont décalés quand ils ne sont pas changeants d'une semaine sur l'autre, d'une journée sur l'autre.

C'est encore plus compliqué pour les familles mono-parentales :
- "madame, vous devez chercher du travail", tant pis si c'est loin, tant pis si vous ne pouvez pas être là pour le réveil de l'enfant ou le retour de l'école...
- et quelques années plus tard "Comment, Madame ! Mais votre enfant est seul le soir en rentrant de l'école, alors il traîne dans les rues. Mais vous ne savez pas l'éduquer !".

Il faut cesser de culpabiliser ceux qui ne travaillent que pour un maigre salaire et qui voudraient bien pouvoir employer quelqu'un pour s'occuper de leur enfant ...

Finalement, il y a du désespoir de tous les côtés, chez les parents, chez les enfants, chez les enseignants, dans la société. Mais au nom de quoi casse-t-on ainsi la vie en société, le plaisir d'être ensemble ?

Solange a dit…

Je n'ai pas trouvé, de la paresse peut-être, j'attend ta réponse.

♠ ♠ ♠ Nancy ♠ ♠ ♠ a dit…

*** Même si je pense que je me suis trompée, j'ai hâte de connaitre la bonne réponse ! LOL :o) GROS BISOUS à toi Gentille Claude et bon vendredi !!!! :o) ***

France a dit…

Claude bonjour non ce n'est pas simple mais je pense que l'on doit trouver une solution. Hier dans la calsse de flo 2 gamins encore qui viennent pour redoubler la 4eme donc je ne sais plus quoi dire et je vais voir ce soir. Car je ne veux pas me faire du soucis toute une année. Et faire le chef de classe pas pour flo non
BONNE journée

perrine a dit…

Mes souvenirs de l'école,sont que nous craignions les enseignants et nous étions peut être pas de grands savants mais plus que certains aujourd'hui, surtout dans les matières principales.
C'est loin tout ça !