x

x

jeudi, septembre 30, 2010

Gien, ville martyre §1

Sachant que je m'intéresse aux évènements qui se sont déroulés dans notre Pays entre septembre 1939 et mai 1945, ma petite Maman m'a prêté un livre qu'elle avait acheté il y fort longtemps et qu'elle a relu relativement récemment.

Elle a, je pense, et a toujours des attaches avec cette ville où elle avait été élève pensionnaire et parce que, plus tard, elle était passée en vélo la veille ou l'avant veille des évènements tragiques de Gien survenus du 15 au 19 Juin 1940 -.

Elle avait 17 ans et demi et avait quitté le Pavé de Juranville ( commune située près de Beaune-la -Rolande, non loin d'Orléans ) où elle était Institutrice Auxilliaire à l'école de ce village. Elle voulait rejoindre sa famille à Maimbray, près de Beaulieu-sur-Loire, afin de partir en exode.
Elle a parcouru 80 km sous la chaleur et sur un vélo chargé à l'arrière et à l'avant, en étant partie pratiquement l'estomac vide. Au cours de ce parcours elle fut détournée par Sully-sur-Loire.
.

lettre à l'auteur ( un click pour élargir)
.


.
.
C'est la triste histoire d'une ville du Berry, qui, sans aucun doute se situait sur une route stratégique sur laquelle l'armée Française pensait battre en retraite en direction de Bourges ( le pont a été bombardé, que partiellement d'ailleurs, par la Luftwaffe le 15 juin 1940 pour empêcher cette retraite). Pratiquement tous les autres ponts sur la Loire avaient été détruits ou allaient l'être, pour empêcher l'avancée des troupes allemandes.
Sans aucun doute également, la Cinquième colonne sévissant dans le coin, même avant le début de la guerre, l'armée allemande était-elle au courant qu'il se préparait une importante résistance de la part des forces armées françaises, aidées de tireurs Sénégalais.

Le pont fut courageusement, voire héroïquement défendu par les troupes Françaises, mais l'heure du repli sonna. A noter que pendant cette bataille les assaillants ont subi beaucoup de pertes parmi leurs rangs. Les Allemands se sont acharnés sur cette ville jusqu'à la réduire à un tas de ruines, à un tas de cendres.
A la fin du livre, on ne sait pas trop combien de Giennois ont perdu la vie. Certainement des centaines.
J'ai lu, dans ce livre, des passages terrifiants sur ce qui s'est passé. La mise à l'eau de cadavres qui encombraient le pont, par exemple. Les mères qui perdent leurs enfants, les enfants qui perdaient leur mère. C'est un livre bouleversant.
Dans le prochain chapitre, vous pourrez lire quelques extraits de ce livre, accompagnés de quelques photos de cette ville pratiquement entièrement détruite sous les bombardement insescants des assaillants.
-
Bonne lecture et A DEMAIN !
-

22 commentaires:

♠ ♠ ♠ Nancy ♠ ♠ ♠ a dit…

*** Coucou Chère Claude ! :o) Tant de souvenirs pour ta maman dans cette région ! C'est autant intéressant qu'émouvant !
Il s'est passé tant de choses atroces à cette époque !
Je connais un peu le coin ... ma sœur habite à Boiscommun, ce n'est pas loin si je ne me trompe pas.
GROS BISOUS à toi Chère Claude et merci pour ce post. ***

Cergie a dit…

C'est un livre récent donc ? La couverture me fait penser à celle d'un livre très ancien relatant la guerre du régiment de mon grand'père. Je te mets le lien vers ce sacanner que j'ai publié le 11 novembre 2006 tout au début de mon blog lorsque tu n'avais pas encore commencé le tien. Je en savais même pas retourner les documents à l'époque.

http://photos1.blogger.com/blogger/486/3659/1600/111106AaCP.jpg

Il y a eu beaucoup de souffrance dans le passé... Cependant pour moi Gien c'est aussi la faiencerie qui a réussi à se moderniser > bcp de décors floraux. J'ai des assiettes à dessert que mon fiston a trouvées dans sa cave, dont il ne voulait pas, qui sont de l'ancienne facture et représentent des marguerites. Il me fallait les adopter, obligée !

Olivier a dit…

c'est notre mémoire, et il serait bien que tout le monde garde cela en mémoire dans un coin pour ne pas recommencer les mêmes conneries.
Cela me rapelle quand mon grand paternel nous racontait la guerre qu'il avait fait, des moments pour un enfant inoubliable.

Cergie a dit…

Cela le fait pas, alors je te mets le lien ici.
Bises, Claude. Bonne journée et à la semaine prochaine.

NanouB973 a dit…

A moi la géographie à toi l'histoire !!!
on en apprend ici...j'ai tant lu sur les deux guerres, mais je ne connaissais pas ce Gien mais Giens, dans le Sud

oui notre pauvre pays a eu ses grandes tragédies...
l'homme ne s'arrêtera jamais de se battre hélas...
bon je te fais un gros bisou et à bientôt

hpy a dit…

J'avais déjà remarque que tu t'intéresses à l'histoire (avec un grand H). Tu le tiens sans doute en partie de ta maman.

Sandra a dit…

BONJOUR LA France dans la tourmente oui je suis d'accord avec toi.
Et des souvenirs encore. C'est triste et si .....

Out on the prairie a dit…

I will wait to hear more.In our history books it is very abreviated.

Nefertiti a dit…

une dure periode...

Fifi a dit…

L'Histoire, la grande, n'est faite que de tragédies et finalement les histoires individuelles prises dans cet engrenage bien souvent aussi. Quand on a vécu de près ce genre d'événement on reste marqué même si on a eu la chance d'être épargné (e)
Emouvant témoignage !

☼ France ☼ a dit…

Claude bonsoir
Des mots des histoires et beaucoup de tristesse je trouve.
Ce livre me semble ancien non. Je ne connais pas du tout ce coin. Mais jai tant entendu parlé de cette guerre. OUI il ne faut pas l'oublier
Bonne soirée

Abraham Lincoln a dit…

There are many things that happen in wars. I don't know why they start. And I don't know of a good reason to start one. I can understand defeating Hitler and the Nazi war machine and also Hirohito and Tojo and their Imperial forces. Other than people who are insane, like Hitler and Hirohito I don't know why mothers send their sons off to be killed.

Miss_Yves a dit…

Un épisode tragique-parmi d'autres- de cette période sombre, relaté dans ce livre ,présenté par un grand poète martyr, Max Jacob ...

Miss_Yves a dit…

parmi tant d'autres

Simo a dit…

merci pour le cour d'histoire ,c'est intéressant, bonne soirée.

Grandma's scrapbook a dit…

BONJOUR LA France, this, your, post - is very precious. The reasons are many for this assertion, one is sure what enables us to expand our knowledge about the time that is behind us. Post is actually a guideline for razmiušljanje Thank you for enabling us to peer into one another and different world than this.

perrine a dit…

Cette guerre s'est passée chez nous en France, depuis c'est la paix chez nous. Mais je pense à tous ces pays actuels qui sont en guerre, qui vivent sous la misère et tous les jours c'est l'horreur à l'état pur .
Bonne soirée

Solange a dit…

Vraiment intéressant, que de souffrance durant ces années.Je reviens pour la suite.

♠ ♠ ♠ Nancy ♠ ♠ ♠ a dit…

*** BONJOUR GENTILLE CLAUDE ! C'est le premier jour du mois d'octobre ! Ton voyage aux Antilles arrive à grands pas ! :o) :o) :o) GROS BISOUS à toi et je te souhaite une bonne fin de semaine ! GROSSES BISES ! :o) ***

Doowmée a dit…

Bobo crâne et à la bourre, pas lu encore ton post, je reviens vers 12h,13h bisous Doowmée

☼ France ☼ a dit…

CLaude bonjour je ne sais pas pour ces champignons mais tu as surement raison ils vont pousser dés que je serai dans mon lit hiih
Enfin pourtant c'est tellement bon je trouve. Je ne sais pas ce que tu fais ce matin mais moi je vais faire le petit repassage du jour. Sauf si tu veux m'aider je te laisse ma petite corbeille
Bisou

☼ France ☼ a dit…

CLAUDE donc je vais encore le faire. Ce n'est pas grave. DU chou non pas trop pour moi et la soupe au chou non plus . TOUT pour toi