x

x

mardi, juillet 31, 2012

The bench


Le premier banc que nous avons acheté en 1996 ou 1997. Il s'est altéré avec le temps et devenait pas très présentable là où nous l'avions mis. Nous en avons acheté un autre. Nous avions peine à l' emmener à la déchetterie et avons eu l'idée de le mettre sous les bouleaux, un peu en déco.
Mais le temps a continué à faire son oeuvre et il est devenu vert de mousse. Ce printemps passage au nettoyeur à haute pression, quelques couches de vernis polyuréthane. Il a maintenant un aspect vieille pierre.


A DEMAIN !

26 commentaires:

Laure a dit…

Bonne idée de recyclage :-))
BIZZ Laure

Kirkouign a dit…

Je comprends votre attachement pour celui qui a été et qui, j'espère, pourra le rester, le témoin de tant d'instants de quiétude et de douceur.Il s'intègre parfaitement à ce cadre enchanteur et les bouleaux ne sont pas peu fiers d'avoir pu garder à leurs côtés leur vieux pote même ...lifté !!!!

Thérèse a dit…

Conserver les objets qui ont des histoires revêt une grande importance pour mes yeux d'autant plus que je viens d'un pays où les objets n'ont pas du tout la signification.
Tu devrais pourtant changer le "t" de "the bench" en "T" because it is "The bench!"

Olivier a dit…

tu sais que c'est de l'art. Il y a un artiste dans un jardin qui a mis des bancs dans les années 1980, et le but de son oeuvre, c'est qu'avec le temps les bancs disparaissent et retournent à la terre.

Bergson a dit…

tu as raison de recycler

Anonyme a dit…

Fais moi une petite place, prépare le thé et on se fait une petite causette bien à l'ombre !!!!!
Momo

Nini68 a dit…

Il aurait été dommage de le mettre à la déchetterie ....
Bonne journée !

Daniel a dit…

Voici un petit coin sympa..
Sur banc (non public) ... lol
Bonne journée A + :))

Thérèse a dit…

Bien! :-)

Marie-Paule a dit…

Quel joli endroit pour lire ou se reposer tout simplement.Je m'y verrais bien!

Marie-Paule a dit…

As-tu vu que j'ai mis quelques photos de "ton" Sérignan dans notre autre blog?
Bises.

.•♫•. Nancy .•♫•. a dit…

*** Hello Claude :o) !!!!! Très sympa ce banc qui invite à faire une pause dans ton jardin !!!! :o) Merci et GROS BISOUS ! :o) ***

This is Belgium a dit…

incroyablement beau cet endroit !!
quel magnifique travail écologique ! well done !

Flo de Sendai a dit…

MMmmmmm.....c'est bien tentant !
Si je pouvais, je m'y instalerais bien avec un bon bouquin...

Bises d'ete, chere Claude !

hpy a dit…

Il a trouvé sa place - et de là vous pouvez regarder tout le jardin (?)

Fifi a dit…

Il aurait été dommage de priver le jardin d'un si fidèle compagnon.
"Objets inanimés, avez-vous donc une âme ?" :-)

Miss_Yves a dit…

Thérèse et toi , vous vous êtes passé le mot ?

Je m'y plairais, dans ce joli coin, un livre ou un carnet de dessin à la main!

oldmanlincoln a dit…

My bench is not as pretty as your white bench. Mine is just a slab of wood.

Luce a dit…

Bonjour Claude,
Je suis amoureuse des bancs et il y en a trois de ce genre dans mon grand jardin. J'en fais la collection en photos. Puis-je y ajouter le tien?
Bise, bonne soirée.

ELFI a dit…

un banc blanc, un blanc banc...
:)))

Marguerite-marie a dit…

une restauration réussie pour ce banc où comme les autres j'aimerais m'asseoir avec un livre.
J'ai adoré ton hibiscus; ta balade à Monaco m'a rappelé un été où nous y étions descendus de'Auron pour y passer 2 jours, mes filles alors gamines et fan des princesses étaient très excitées!

Chipie a dit…

Cela me fait penser à la chanson de Brassens "les amoureux des bancs publics" !

.•♫•. Nancy .•♫•. a dit…

*** De passage sur ton joli blog Claude, je me permets de te faire un coucou et de t'envoyer des bisous en direct de Thaïlande ! :o) ***

claude a dit…

@ Luce
Mai bien sûr, Luce, Tu peux copier mon banc et te le coller où tu veux (lol)

Nazzareno a dit…

Cette place entre les deux arbres est parfaite pour le vieux banc et je suis convaincu qu'il continue à faire très bien tout son devoir. Compliments pour le jardin!

Latil a dit…

J aime bien rénover des vieux trucs, je répare beaucoup, depuis les ustensiles de cuisine jusqu aux portes des placaards .
Bonne soirée Claude
Latil