x

x

jeudi, août 01, 2013

Bernadette


C'est le week-end dernier, hors de chez moi, que j'ai appris la disparition de Bernadette Lafont.
J'ai eu un petit pincement au coeur car j'ai eu la chance de la voir, quand mes Grands-Parents, étaient concierges au 9 de la rue Campagne Première dans le XIVè arrondissent de Paris.
Ce devait être fin des années 50 ou début des 60 -.

 
Dans la pente du 9, au bout de laquelle nous entrions dans le sous-sol où se trouvaient différents ateliers d'artistes, nous faisions, mon petit frère et moi, de la patinette. Nous vîmes que quelqu'un se faisait photographier dans le bas de la pente. Curieux, nous nous avançâmes lentement de cette séance photos.
Bernadette prenait différentes poses contre un mur. Elle, ainsi que le photographe nous vîmes et nous firent participer à la séance. Cela consistait simplement à nous placer dans un endroit et Bernadette nous regardait. Nous nous sentions très importants !!!
Après la séance, elle nous emmena dans le studio de son compagnon, peut-être même déjà son mari, le Sculpteur Diourka Medveczky et elle nous donna des bonbons. Le couple habitait un grand studio, également au sous-sol, qui appartiendra, plus tard, à mon ami Maurice.

J'ai un autre souvenir d'elle, plus tard au début de mon adolescence. Je ne sais plus par quel moyen, est-ce elle qui avait proposé cela à ma Grand-Mère ou est-ce mon Grand-Père qui avait le chic de dénicher des trucs sympas dans les poubelles, j'ai porté une jupe qui avait appartenu à Bernadette. Une jupe étroite, en prince de Galles dans les couleurs ardoise, que je portais avec un cardigan vert.

Je me disais que j'avais certainement loupé la rediffusion d'un de ses films et j'ai entendu dire que la télévision française ne lui avait pas rendu hommage. Pourtant, lundi soir, on pouvait revoir la Maman et la Putain (que je n'avais jamais vu d'ailleurs). Le film débute par les états d'âme de Jean Pierre Léaud, qui joue vraiment très faux. Au bout d'un moment, j'ai décroché pour une autre chaîne, puis suis revenue sur le film. J'ai fait cela trois ou quatre fois et à chaque je suis tombée sur JPL, sans jamais voir Bernadette. Aussi j'ai décroché définitivement.

En fait je n'ai pas besoin de la revoir sur un écran, elle est dans ma mémoire d'enfant et d'ado et cela me suffit.

A DEMAIN !

27 commentaires:

Daniel a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Olivier a dit…

Tristesse que la mort de Bernadette, une belle actrice pleine de vie, et la television française, reste la television française...prefere repasser des series americaines que rendre hommage a cette grande artiste...;(( bien triste tout ca...

En fait Jean Pierre Léaud ne joue pas faux, il joue comme Truffaut lui a appris ;)))

Daniel a dit…

Coucou Claude.
(je me suis mélangé les pinceaux sur le 1er com)
Tu fais un bel hommage à Bernadette, ce que le monde du cinéma n'a pas fait...
Seul "Moky(le seul du cinéma) c'est indigné " 150 personnes tout au plus pour la porter dans ça dernière demeure (moi je l'aimais bien Bernadette)..

http://www.jeanmarcmorandini.com/article-307949-le-coup-de-gueule-de-jean-pierre-mocky-apres-l-enterrement-de-bernadette-lafont.html

Bisous, bonne journée A + :))

ELFI a dit…

une actrice magnifique... lumineuse malgré ses malheurs ... bel hommage!

Audrey a dit…

je l ais adoree dans 99 pourcents de se qu elle a fait,gros pincement au coeur en apprenant sa mort,et decue de revoir si peu se qu elle a fait a l ecran depuis alors qu on nous bassines quelques fois avec des films nuls en boucle car un acteur plus que moyen mais connu est mort..

Dédé a dit…

Un post émouvant ma chère claude. Tant pis pour la télévision française, ton post nous suffit!

MARTY a dit…

Quelle histoire ! des souvenirs plein la tête et c'est le plus bel hommage qu'on puisse lui faire ! je la trouvais belle et sympa ! j'aimais sa façon de parler !
je me souviens quand on recherchait sa fille disparue ! un drame !
elle restera dans le coeur des français !
(t'es drôlement mimi sur la photo avec la jupe de Bernadette)

.•♫•. Nancy .•♫•. a dit…

Coucou chère Claude !!!
Bernadette était belle, talentueuse et passionnée ! Elle va nous manquer !!!
Et puis elle portait le même prénom que celui de ma maman ... bref ! je l'aimais bien !

Merci pour cet hommage à une grande dame !!!!
GROSSES BISES

Miss_Yves a dit…

Il y a eu aussi une rétrospective sur Arte, assez tard le dimanche 28 juillet, après une émission sur Magritte, très intéressante.

Bernadette a fait souffler un vent de liberté sur le cinéma français.Et sur une autre manière de vivre féminité et indépendance...

Tu as de beaux souvenirs , très personnels sur cette belle actrice.Je l'imagine te donner des bonbons, avec son sourire charmeur, un peu carnassier et ses yeux pétillants!

Quant au jeu de J. P. Léaud, c'est comme le dit Olivier, un parti_pris, une esthétique en rupture avec le "réalisme"

Le film "La maman et la putain" , éreinté à sa sortie est devenu"culte" , bien que rarement diffusé.
Très difficile à jouer pour les acteurs, vu les textes interminables et les longs plans-séquences .
Difficile à suivre aussi !
.......................;
Réponse sur mon blog

Catherine a dit…

Un très touchant hommage que tu lui rends. Les acteurs et actrices ont ce côté inaccessible, or, toi, tu la rends humaine avec la simplicité d'une voisine.

Thérèse a dit…

Quel hommage personnel pour cette grande indépendante!
Je n'ai malheureusement rien suivi à la tv mais rien ne m'empêche de revoir ses films un de ces jours.

Bergson a dit…

une actrice qui avait du caractère

Miss_Yves a dit…

Ceci dit, je trouve que le choix de ce film rendait plus hommage à Jean Eustache qu'à Bernadette ,et son rôle dans ce film (ou sa présence à l'écran)est moins important que celui de Françoise Lebrun
En raison de la longueur, j'ai de toute façon décroché (je l'avais vu dans les années 90 , enregistré / cassette cinéma de minuit ou ciné club) et je l'avais regardé en plusieurs étapes .

France a dit…

OUI de la tristesse tu sais elle vivait pas bien loin de chez moi je connais bien son petit village
C'était bien une superbe actrice pour moi
elle me manquera
BISOU CLAUDE

Tilia a dit…

Une star qui s'éteint, c'est toujours triste, restent les souvenirs de sa splendeur. Parmi l'interminable liste de ses films, je n'en ai pas vu beaucoup. Je me souviens surtout de "La Fiancée du pirate" (sans doute son meilleur) avec "Moi, je m'balance" chanté par Barbara.
Ta as tout l'air d'une starlette sur le Solex, Claude
Bisous

claude a dit…

@ Miss Yves
Un hommage à une comédienne par un film dans lequel on ne la voit pas beaucoup, même si elle crève l'écran, ils aurait peu choisir mieux.
J'aurais préféré voir "Le Beau Serge" avec Gérard Blain dont elle fut l'épouse. Je l'ai vu Gérard Blain au 9. Etait-ce avant qu'ils se quittent ou était-elle restée en bons termes avec lui. Mes Grands-Parents ont eu droit à un défilé dont JC Brialy.

Nadege a dit…

Je me souviens vaguement de son nom mais merci pour l'usage du passe simple dans votre bel hommage. Je remarque tellement de fautes d'orthographe sur les commentaires de Facebook; pas trop dans les commentaires de blogs. J'y suis sensible parce que j'oublie mon francais et quelquefois, je dois remanier ma phrase mais pour les jeunes gens je me demande pourquoi ils font tellement de fautes. (I am sure I make spelling mistakes too but I have been in the US for 35 years and english is my primary language now. I am very impressed as you write very well. I don't leave comments but I generally come by your blog everyday).

hpy a dit…

Je pense que les meilleurs souvenir sont ceux qu'on a dans sa tête. Comme ceux que toi, tu as de Bernadette.

Cergie a dit…

Lorsqu'on est en vacances loin de chez soi, on est un peu dans un monde parallèle et pas très au courant de ce qui se passe... J'ai toutefois appris la disparition de Bernadette Lafont, une figure... Tu en parles bien, merci de partager les souvenirs qu'une petite fille a d'une grande dame simple !

Fifi a dit…

Je me glisse dans le commentaire de Catherine !
Merci Claude !

Solange a dit…

Une grande actrice, c'est triste!

Marie-Paule a dit…

Merci de ce bel hommage que tu rends à Bernadette Laffont, une magnifique artiste que j'aimais beaucoup.
La télévision n'a vraiment pas été à la hauteur. Espérons qu'elle se rattrapera à la rentrée.

Peter Olson a dit…

Bravo et encore bravo pour cet hommage, même personnel ! Pour moi, dans le lointain Suède, Bernadette était l’actrice française qui incarnait le « nouvelle vague ».

Claudine Le Bagousse a dit…

Bonsoir Claude
Très bel hommage !!
Bises

.•♫•. Nancy .•♫•. a dit…

Je dépose un bonjour amical chez toi ce vendredi
Je t'embrasse fort
Bonne fin de semaine !!!!

Moun a dit…

Une jolie anecdote qui te restera à jamais dans tes souvenirs !

Une actrice sympa c'est vrai.

Bises

Brigitte a dit…

Il y a des gens , comme Bernadette, que l'on croise une fois et que l'on n'oublie jamais. Ton hommage est mille fois plus humain que tout ce que j'ai pu entrevoir à la tv Merci Claude