x

x

jeudi, septembre 30, 2010

Gien, ville martyre §1

Sachant que je m'intéresse aux évènements qui se sont déroulés dans notre Pays entre septembre 1939 et mai 1945, ma petite Maman m'a prêté un livre qu'elle avait acheté il y fort longtemps et qu'elle a relu relativement récemment.

Elle a, je pense, et a toujours des attaches avec cette ville où elle avait été élève pensionnaire et parce que, plus tard, elle était passée en vélo la veille ou l'avant veille des évènements tragiques de Gien survenus du 15 au 19 Juin 1940 -.

Elle avait 17 ans et demi et avait quitté le Pavé de Juranville ( commune située près de Beaune-la -Rolande, non loin d'Orléans ) où elle était Institutrice Auxilliaire à l'école de ce village. Elle voulait rejoindre sa famille à Maimbray, près de Beaulieu-sur-Loire, afin de partir en exode.
Elle a parcouru 80 km sous la chaleur et sur un vélo chargé à l'arrière et à l'avant, en étant partie pratiquement l'estomac vide. Au cours de ce parcours elle fut détournée par Sully-sur-Loire.
.

lettre à l'auteur ( un click pour élargir)
.


.
.
C'est la triste histoire d'une ville du Berry, qui, sans aucun doute se situait sur une route stratégique sur laquelle l'armée Française pensait battre en retraite en direction de Bourges ( le pont a été bombardé, que partiellement d'ailleurs, par la Luftwaffe le 15 juin 1940 pour empêcher cette retraite). Pratiquement tous les autres ponts sur la Loire avaient été détruits ou allaient l'être, pour empêcher l'avancée des troupes allemandes.
Sans aucun doute également, la Cinquième colonne sévissant dans le coin, même avant le début de la guerre, l'armée allemande était-elle au courant qu'il se préparait une importante résistance de la part des forces armées françaises, aidées de tireurs Sénégalais.

Le pont fut courageusement, voire héroïquement défendu par les troupes Françaises, mais l'heure du repli sonna. A noter que pendant cette bataille les assaillants ont subi beaucoup de pertes parmi leurs rangs. Les Allemands se sont acharnés sur cette ville jusqu'à la réduire à un tas de ruines, à un tas de cendres.
A la fin du livre, on ne sait pas trop combien de Giennois ont perdu la vie. Certainement des centaines.
J'ai lu, dans ce livre, des passages terrifiants sur ce qui s'est passé. La mise à l'eau de cadavres qui encombraient le pont, par exemple. Les mères qui perdent leurs enfants, les enfants qui perdaient leur mère. C'est un livre bouleversant.
Dans le prochain chapitre, vous pourrez lire quelques extraits de ce livre, accompagnés de quelques photos de cette ville pratiquement entièrement détruite sous les bombardement insescants des assaillants.
-
Bonne lecture et A DEMAIN !
-

mercredi, septembre 29, 2010

A new leaf

Mon ADAM a fait sa deuxième feuille !
-
-

A DEMAIN !

-
Au fait ! Mon blog a soufflé ses 4 bougies Dimanche.
Aujoud'hui je publie mon 1046ème post,
sauf erreur.
-

mardi, septembre 28, 2010

B.B.

On peut penser ce que l'on veut de cette femme.
De ce qu'elle a fait de sa vie, de son coeur et de son corps.
Elle fut notre Brigitte nationale.
Certains ont critiqués ses talents de star,
mais elle fut une belle flamme
qui mis le feu dans le coeur des hommes,
à qui elle de donna corps et âme.
On peut aussi critiquer ce qu'elle devint plus tard,
politiquement parlant,
à l'exception de ce qu'elle fait
pour la gent animale.
-
Le temps a malheureusement fait son oeuvre
sur ce joli minois
et sur ce corps de rêve,
mais les photos d'antan sont là,
pour nous rappeler combien elle fut belle.
avec ses grands yeux noirs,
son petit nez, sa moue célèbre sur de jolies dents,
et sa blonde crinière de lionne.
-
.
.
.
.
.
.
.
BON ANNIVERSAIRE BRIGITTE !
-
A DEMAIN !
-

samedi, septembre 25, 2010

BERRY (8) et FIN

Nous terminons la visite de Beaulieu par quelques maisons du souvenir, tel que l'avions fait, la veille à Maimbray où nous retournons prendre nos bagages et notre déjeuner chez Nicole, avant de reprendre la route pour la sarthe.
.

Le puits du hameau.
La Vierge de Maimbray-
Nous nous arrêtons au cimetière de Beaulieu, visite incontournable que nous faisons toujours avant de reprendre la route du retour, afin de pas attrister notre séjour.
C'est un devoir que d'aller dire au revoir aux nôtres, qui, ont fait notre enfance, notre jeunesse, et une partie de notre vie d'après.
-
Je vous souhaite un excellent week-end,
et je vous dis A MARDI !
-

vendredi, septembre 24, 2010

le ciel du vendredi

Vendredi de la semaine dernière,
en fin d'après midi,
je m'affairais dans ma cuisine
à préparer un taboulé.
Soudain, je vis une forme dans ciel
qui me rappela quelque chose.
Je me mis à chercher mon APN partout,
finis par le trouver,
l'alluma,
mais pendant ce court instant,
la chose avait changé
quelque peu de forme
et n' était pas autant parlante
que quelques secondes auparavant.
.
La seconde photo que j'ai prise est celle-ci.
Laisse-t-elle entrevoir ce que j'ai vu.

Pourriez vous deviner ce que le ciel,
ce soir-là,
m'offrit comme vision ?
-

Pour vous mettre sur la piste,
la forme ressemblait à un gentil fantôme,
que les enfants aimaient à regarder à la télévision.
!
J'ai de suite pensé à CASPER.
-
A DEMAIN !
-

jeudi, septembre 23, 2010

BERRY (7)


BEAULIEU -3-
-
L'EGLISE SAINT ETIENNE
-
L'Eglise de Beaulieu n'a pas une architecture très ouvragée.
Elle allie différents styles : du gothique au roman en passant par le baroque..
L'intérieur est très beau.
L' hôtel
.
une des deux petites chapelles latérales
séparées du reste de l'Eglise par des grilles
.
Sainte-Thérèse de Lisieux
.
.
Jesus Christ
.
Saint Roch et son chien
.
un des nombreux tableaux accrochés aux murs
.
La Chaire.
la Vierge et l'Enfant
.
Marie.
-
Une visite emprunte de nostalgie,
à la fois, heureuse et pleine de tristesse.
-
A DEMAIN !
-

mercredi, septembre 22, 2010

BERRY (6)

BEAULIEU -2-
-
La Commune de Beaulieu a su préserver ses vieux puits.
Ses vestiges du temps passé, donnent un charme fou à nos villages.
..

LE PUITS DE L ' ECU

.. LE PUITS DE LA GRANDE RUE

.

Sur cette carte postale, en haut, à droite, vous pouvez voir le pont suspendu de Bonny, qui relie Beaulieu à Bonny-sur-Loire. Sa construction s'est faite de 1947 à 1951 -.
l'ancien pont fut détruit par l'armée Française en 1940, afin de ralentir l'avancée des troupes allemandes.
-
Ce post est en mode automatique ce matin, je ne suis pas là.
Je serai là c't'aprèm pour vous rendre visite,
et je vous dis A DEMAIN !
-

mardi, septembre 21, 2010

BERRY (5)

BEAULIEU -1-
.
Beaulieu-sur-Loire, plus communément appelé Beaulieu tout court,
est situé à environ 2km du hameau de Maimbray en Direction de Gien.
.
La Mairie, sur la petite place du village,
sur laquelle se dresse aussi l'Eglise, que nous visiterons plus tard.
.Le pont du Canal à Beaulieu
que vous avez déjà vu LA, de l'autre rive.
.
canal sur lequel vous pouvez faire une balade en bateau
.

Ces jolies escaliers de pierres mènent...
.
au lavoir
.

.
Le Monument aux Morts
est situé dans un joli petit square
de fleurs et de verdure.
Je me suis demandée si je devais publier cette photo.
Je lui trouve un côté assez grotesque, pour ne pas dire plus.
En haut dans le prolongement du monument,
la cheminée de la belle maison bourgeoise aux volets bleus.
-
Les habitants de Beaulieu s'appellent des Bellocéennes et Bellocéens.
-
A DEMAIN !
-

lundi, septembre 20, 2010

BERRY (4)

MAIMBRAY -3-
-
LA PETITE RIVIERE
-
De retour du bord de Loire, je m'arrête pour photographier cette mini chute de La petite Rivière.
.
A cet endroit les vaches du hameau que nous emmenions paître sur les grèves de la Loire, s'arrêtaient pour s'abreuver un peu.
. Nous aimions prendre le chemin de La Petite Rivière, qui était un raccourci pour nous rendre du "Château" à la maison de mes Arrières-Grands-Parents, qui était également sur le chemin du Canal qui lui même précédait la Loire. Il était agréable de prendre ce chemin d'eau et de verdure.
.
La passerelle est toujours la même, mais de mon temps, il n'y avait pas cette rampe que je trouve, pour ma part, assez laide.
.
.
En face de cette endroit...
.
LE CHEMIN CREUX

Ce chemin non entretenu nous faisait peur.
Jamais, nous nous y sommes aventurées.
Il est moins effrayant maintenant qu'autrefois.
.C'est à cet endroit, tout près du "Château" que nous descendions au bord de La petite Rivière, laver le linge sale en famille. Nous emportions la grande lessiveuse sur la brouette de mon pépé.
Savon de Marseille, brosses en chiendent, battoirs, un peu d'huile de coude et hop ! le linge était tout propre.
-
Je passe vous voir dès que j'ai un moment dans la journée.
Sinon, je vous dis A DEMAIN !
-