x

x

lundi, décembre 19, 2011

Le chemin creux


Le chemin creux

L’entrée du chemin creux
donne sur la petite route
qui mène chez mon arrière Grand-Mère,
et aussi, au sortir de la petite rivière.

Je ne me souviens plus si on nous avait interdit d’y entrer,
où si de nous mêmes nous nous étions interdit de le faire.
Aussi, ce chemin creux, pour nous,
est resté un mystère.

Pour nos yeux d’enfants, c’était un tunnel tout vert,
fait d’herbes folles, de branches et de ronces,
et peut-être même de mûres.
Jamais nous avons su où il menait.
Jamais nous en avons vu le bout,
car jamais nous avons eu le courage de l’explorer,
tellement il faisait peur.
Pour sûr,
Il y faisait vert sombre. Il y faisait torpeur.

Je l’ai revu, il y a un peu plus de deux ans,
en compagnie de ma Maman.
Il est resté le même, toujours mystérieux,
et un peu effrayant.
A DEMAIN !

20 commentaires:

Daniel a dit…

Claude! nostalgie ce jour!

Chantons:
"
Ce petit chemin... qui sent la noisette
Ce petit chemin... n'a ni queue ni tête
On le voit
Qui fait trois
Petits tours dans les bois
Puis il part
Au hasard
En flânant comme un lézard
C'est le rendez-vous de tous les insectes
Les oiseaux pour nous, y donnent leur fêtes
Les lapins nous invitent
Souris-moi, courons vite
Ne crains rien,
Prends ma main
Dans ce petit chemin!

"

A + :))

Miss_Yves a dit…

Si tu as eu l'occasion d'y retourner, ne t'a -t-il pas paru
tout petit
alors qu'autrefois il te paraissait IMMENSE , à la mesure de son mystère et de ta taille d'enfant?

claude a dit…

@ Miss Yves
Peut-être que oui, un peu, mais ce n'est pas pour autant que j'y suis entrée.

Olivier a dit…

maintenant que tu es grande, tu aurais pu y entrer et decouvrir l'un des plus grand secret de ton enfance, pas envie ?

Thérèse a dit…

Quel en etait le souvenir de ta maman de ce petit chemin.
Effectivement on peut s'imaginer l'angoisse d'un enfant face a ce "grand creux."

Tilia a dit…

Quel joli mystère tu nous contes là aujourd'hui, Claude ! tu as sans doute raison de ne pas avoir exploré ce tunnel de verdure. Ainsi il garde son charme un peu inquiétant, voire ensorcelant.
Et puis on ne sait jamais... tu risquais de tomber dans le terrier du lapin blanc !

Merci pour ton petit mot dans mon grenier, j'ai hâte de découvrir ton nouvel éclairage.
Bises et excellente semaine

Abe Lincoln a dit…

It is a lovely tunnel, Claude. Those make ideal places for children to play. And a nice place for adults to walk on a summer afternoon. I was able to leave a comment today.

hpy a dit…

Il est de ces chemins qu il vaut mieux ne pas prendre!

Chipie a dit…

Ah j'adore la seconde photo... Un côté conte de fées...

Miss_Yves a dit…

Je dis comme Chipie

Fifi a dit…

Souvenirs, souvenirs ! J'ai plein de souvenirs de ce genre de mon enfance. Un chemin creux c'est tout un poème, tout un mystère. J'adore ta photo qui rend bien ce côté mystérieux. Mettre des bottes, un vieux jean et puis y aller faire un tour pour voir enfin un peu plus loin que l'entrée :-) Ou garder définitivement le mystère du lieu et les rêves qui y sont accrochés...

Simo a dit…

Bsr Claude ,je passe te souhaiter une belle nuit et un bon début de semaine.

Solange a dit…

Ça ferait un beau décor pour film d'épouvante.

Cloudia a dit…

a portal to magic, Claude




Aloha from Honolulu
Comfort Spiral

> < } } ( ° >

><}}(°>

< ° ) } } > <

Out on the prairie a dit…

It is funny what our imaginations prohibit us from exploring .

Marie a dit…

Ce chemin est plus sympa au printemps qu'en hiver ;-)
Moi à ta place, devenue adulte, je serais allée visiter ce coin mystérieux !!!!
Bisous Claude

herbert a dit…

Bonjour, Claude.

Un chemin qui est creux , un chemin qui est sombre, un chemin qui ne mène nulle part...

Et ni les mots ni les images qui élucident ce souvenir ineffaçable...
Mais c'est si bien de vivre avec.

Merci beaucoup.

Je t'embrasse.

ALAIN a dit…

On a envie d'aller voir ce qu'il y a au bout.

Nazzareno a dit…

Bonjour Claudia, et merci pour la poésie d'aujourd'hui, pour ces souvenirs du passé qu'ils chauffent et ils sucrent notre présent.
Une grande embrassade de Noël!!

Cergie a dit…

Ce chemin ressemble à une vague qui aurait pu vous happer dans un trou vert, il vous a manqué un ainé pour vous entrainer à désobéir.
Pendant les vacances nous n'avons pas montré à Ambre qu'il y avait des jeux en dessous du gite sinon elle aurait pu y aller toute seule et ensuite comme cela descendait jusqu'où aurait-elle pu aller ?