x

x

jeudi, juin 20, 2013

nobody at home

Je trouve ce tissage un peu désordonné avec quelques rafistolages.
Je me suis permise de reprendre un commentaire que j'avais laissé chez Miss Yves et que j'avais à nouveau mis chez Thérèse.

Je tisse ma toile
De mon fil salivaire ;
Tout comme pour un napperon
Je tourne en rond,
Et bien souvent en l'air.
Point de dentelle
mais juste un voile,
fait de jetés et de mailles,
comme un filet à poissons
dans lesquels eux meurent.
Moi, ma toile est ma demeure.
Car il n'y a que mes mailles
Qui m'aillent.


A DEMAIN !

21 commentaires:

Anonyme a dit…

Si beau,! J,aprecie cette toile.l,arraignee est vraiment ingenieuse.je lai etudiee fronton dement en faisant une Broderie sur fond de velour
(Photo to come.....)(xxxxx miles away at the present)
Bises.

Dédé a dit…

Moi je n'aime pas trop les araignées... surtout les grosses qui ne s'épilent pas sous les pattes.

ELFI a dit…

la toile est vide... l'araignée a faim..

Peter Olson a dit…

Je suis d'accord avec DéDé - les araignées qui s'épilent sont bien plus sympas!

Olivier a dit…

villa a l'abandon ;)
Beau texte qui accompagne

Chipie a dit…

Sympa... et délicat !

Roger Gauthier a dit…

J'aime beaucoup la photo et c'est un texte absolument super.

Les Américains pourraient aussi dire : Nobody here by that name

Out on the prairie a dit…

Very nice verse and picture Claude

Enitram a dit…

Traces d'une bataille de petites bêtes et abandon de la propriétaire...
Joli poème !
Bonne soirée !

Bergson a dit…

et tu n'as pas reprisé cette toile ?

MP a dit…

Bonsoir Claude
Les araignées sont de véritables artistes, il suffit de gouttelettes d'eau et un peu de soleil, on dirait du cristal
J'ai trouvé du travail
Je te souhaite une bonne soirée
Bisous
Marie-Pierre

Josette a dit…

mais qui s'est pris les pattes dans mes mailles ? ...la moutarde me monte au nez !

Solange a dit…

Elles sont très habiles et travaillantes les araignées, mais je n'aime pas beaucoup.

Solange a dit…

Elles sont très habiles et travaillantes les araignées, mais je n'aime pas beaucoup.

Floralie Wolff a dit…

Bonsoir Claude,

Belle photo et très beau texte, merci pour le partage.
A bientôt !

MARTY a dit…

j'aime bien savoir où elles sont quand même, c'est plus rassurant !

.•♫•. Nancy .•♫•. a dit…

•✰ •✰ •✰ •✰ •✰ •✰
Quel joli texte !!!
C'est magnifique chère claude !!!
Merci pour ce partage.
GROS BISOUS d'Asie
et bonne continuation !!!! :o)
•✰ •✰ •✰ •✰ •✰ •✰

Moun a dit…

Ben c'est comme dans la vie, la nôtre, il y a de bonnes brodeuses et d'autres moins habiles :)

bonne journée
Bises

Daniel a dit…

Coucou Chaude.
Les araignées tissent leur toile, d'autres voudraient être dans un cocon par un temps pareil.
pour la Bolivie, voici un pays qui se cherche avec une extrême misère, de la corruption (pour la corruption pas mal chez nous non plus... lol). Les conquistadores avaient vidé le pays de ses richesses, le Chili l'a amputé de la moité de sont territoire, difficile pour eux de survire...
Hier nous avons fait une incursion dans l'Ile D'Oléron avec la grisaille sans pluie tout de même.
Bisous A + :))

Une Angevine a dit…

l'araignée est fière aussi de son oeuvre d'art

Miss_Yves a dit…

Même si c'est une REPRISE d'image et de texte, c'est très beau!