x

x

jeudi, avril 07, 2016

champignons de Paris

Qui a dit que les champignons de Paris provenaient de Hollande où de je ne sais où encore, voire de Chine ? Pas tous en tous les cas, car en Sarthe on en produit encore, ou peut-être est-ce à nouveau.

Beaucoup de champignonnières ont fermé. Elle faisaient travailler beaucoup de personnes, principalement des femmes, surtout à la cueillette. Conservons le champignon de Paris en France, que ce soit en Sarthe ou ailleurs sur notre territoire.
 A DEMAIN ! 

10 commentaires:

Daniel a dit…

Coucou Claude.
Pousser comme un champignon dit on !
Tu as raison mangeons local.
Bises, bonne journée ☼ ♥ ☼

Bergson a dit…

met on des chamignons de sarthe dans les rillettes ?

Josette T a dit…

hélas Claude c'est l'affaire de chacun de bien regarder d'où provient les champignons (et autres...)
le temps passé à faire les courses, les prix...et on laisse filer notre patrimoine ! j'ai vu des poires provenant de tous pays alors que la France en produit d'excellentes...

Tilia a dit…

Nous aussi nous avons la chance d'avoir une champignonnière pas loin de chez nous. La Champignonnière de Montesson est une des dernières de la région parisienne qui soient encore en activité.
Toutefois, j'avoue utiliser le plus souvent des champignons de Paris surgelés, bien plus facile à conserver et pas bien différents au niveau du goût.

Bises, bien ventilées (et bien arrosées aussi : vers 13:45 je me suis fait rincer à fond les robinets !)

Roger Gauthier a dit…

Tu as raison, bien sûr. Je vois venir une mécanisation plus grande de la production… c'est souvent le cas.

Ici, pour l'origine des produits, nous adoptons une attitude différente. Le pays étant très froid, l'hiver nous importons beaucoup, quoique nous produisions de plus en plus en serre et en agriculture hydroponique. On se débrouille comme on peut. Et l'été, nous exportons nos produits agricoles.

Et on importe de plus en plus… d'Europe, tiens tiens.

Il y a une morale ici : on ne peut pas espérer exporter sans en même temps importer. C'est la base même du troc millénaire et du commerce. La France veut exporter ses avions, ses produits manufacturés, ses produits agricoles (oui oui), son vin (une source majeure de revenus), ses fromages, ses pâtés, ses voitures, que sais-je. Le prix à payer, vous devez importer une valeur à peu près égale.

Le contraire peut fonctionner pendant quelques décennies tout au plus. Le Japon a essayé ça avec les Américains, exporter sans importer. Résultat, l'économie japonaise est tombée dans une longue récession dont elle n'est toujours pas sortie.

L'achat local, c'est beau. L'achat local à tout prix, c'est suicidaire.

Mitou La Bretonne 56 a dit…

Et bien comme je n'aime pas les champignons peu importe où ils poussent !
Bon c'est bien quand c'est français mais suffiront ils ?
bisous et bonne soirée

Claudine Le Bagousse a dit…

Surprenant ..alors pourquoi les appeler Champignons de Paris !
Tant mieux malgre tout si vraiment on peut les recolter en France !!
Bises Claude

Solange a dit…

C'est toujours mieux d'encourager les nôtres si nos industries ferment.

Nini a dit…

C'est toujours mieux "made in France" .... il faut surveiller les étiquettes
Bizzzz bonne soirée

Miss_Yves a dit…

Tu as lancé, mine de rien, vrai débat !