x

x

samedi, juillet 30, 2016

moisson

En premier lieu, voici ci-dessous la publication que j'avais préparée pour ce matin, mais encore et encore de gros problèmes de connexion ce matin :

Tout d'abord, je tiens à m'excuser de mon silence mais après mes absences, hier matin coupure d'internet pour arranger les choses. Je pestais.

 Mardi, alors que j'étais partie dans le Poitou, le voisin agriculteur a commencé sa moisson.

 Jeudi, alors que j'étais partie au Mans pour mon oeil et voir ma "vieille" copine du Lycée, le voisin agriculteur a continué sa moisson. 

Hier après midi, je devais aller en ville mais j'ai du rester à la maison pour la visite éventuelle d'un technicien de FRTélécom relative à la coupure d'internet, si la panne venait de chez moi.

Aussi, ce matin, je suis encore absente, j'ai pris rendez-vous avec une ancienne collègue de travail, qui hier soir, prenait sa retraite. On va se boire un petit café en ville et je lui remettrai un petit cadeau, accompagné de quelques lignes, pour lui rappeler le temps passé ensemble à plus ou moins galérer d'ailleurs. 

Je vous souhaite un excellent week-end et je vous dis à la semaine prochaine, qui, je l'espère, sera plus cool.
*******************************************

6 commentaires:

Luce a dit…

Bonjour Claude,
Comme toi, mon voisin a moissonné avant-hier, fait les bottes hier et engrangées aujourd'hui. Je me suis amusée à regarder faire les bottes mais, ô rage, ô désespoir, je me suis sauvée en vitesse, mon jardin envahi de poussière, le vent soufflant du mauvais coté. Il faut pas mal de courage pour faire ces travaux par un soleil pareil, surtout que la machine est tombée en panne en plein champ un bon moment. En ce moment il passe la herse, c'est le brouillard.
Bonne fin de journée et j'espère que ta vision est revenue à la normale.
Bise.



Miss_Yves a dit…

En tout cas, tu as moissonné de jolies photos de meules blondes !

Tilia a dit…

Tu as la chance d'avoir la campagne à ta porte et tes photos me consolent de n'avoir pu faire celles des meules aperçues sur le côté gauche de la route en allant à Caen. Impossible de s'arrêter sur cette route à cet endroit là :-(

Je me demande dans quelle décennie ces meules rondes sont apparues... Quand j'étais gamine, on en voyait pas encore. Dans la campagne meusienne des mes grands-parents, les meules (de foin ou de céréales) étaient rectangulaires.
Wikipédia m'a donné la réponse, c'est dans les années 1970.

Bises et bon dimanche, Claude

ruma a dit…

Bonjour. Votre sens créatif est gracieuse.
Le meilleur compliment.

Merci pour toujours visiter.
Salutations du Japon. ruma

Claudine Le Bagousse a dit…

Bonjour Claude
On ne fait pas toujours ce qu'on veut
L'important c'est que tu ailles bien !
Bises

Daniel a dit…

Coucou Claude
Nous prenons quelques jours de repos.
Bises A+ 😍
Bon dimanche bonne semaine...