x

x

mercredi, octobre 21, 2020

chapelet

J'ai été élevée dans la religion catholique .. J'ai donc été baptisée, j'ai fait ma première communion quand nous habitions Savigny sur Orge. J'allais à la messe tous les Dimanches, mais après ma communion,ma Maman avait senti que je m'éloignait un peu de tout ça et elle en avait parlé au Curé de la Paroisse. Il m'avait offert un livre sur le journal d'une petite fille qui ne m'avait pas passionnée plus que ça.

Puis, nous sommes arrivés en Sarthe, j'avais déjà 14 ans.

Je vais à la messe pour la première fois et ce fut la dernière. Pourquoi me direz-vous ? C'est un peu difficile à expliquer, mais je me lance. A Savigny, j'avais eu deux Curés super sympas qui officiaient dans une petite Eglise un peu moderne et eux, si je puis dire, l'étaient un peu aussi.

Ici, ce ne fut pas la même histoire. Un Curé un peu vielle France, oserais-je dire, avec des discours grandiloquents et quelque peu alambiqués que je n'avais plus l'habitude d'entendre. Quand je suis rentrée à la maison, j'ai dit à ma Maman que je ne voulais plus retourner à la messe. Ce que je fis.

Par contre, la Maman de mon Chéri est très croyante et un jour je lui ai donné le Crucifie que j'avais eu à ma communion, que je n'ai pas retrouvé dans sa maison mais dont je me  rappelle fort bien.

L'autre jour je vais aider ma Belle Soeur à faire du tri et à mettre dans des cartons ce qui serait donné donner au magasin solidaire et ce qui pourrait être éventuellement vendu.

Parmi les objets religieux, je tombe sur une chose dont je ne rappelais plus du tout. Une petite pochette avec un bouton pression, mon Dieu, si je puis dire, mon petit chapelet de communion ou peut être de mon baptême ! Pourquoi ai-je été autant émue, je n'en sais rien, mais j'ai repris mon petit chapelet, je l'ai nettoyé ainsi que la petite pochette que j'ai blanchie au blanc à chaussures puis que j'ai patinée et pour lui donner du brillant, je l'ai tout simplement laquée avec de la laque à cheveux. 



C'est bête hein ! 

Mais je suis contente de l'avoir retrouvé.

***
 

8 commentaires:

Marie-Paule a dit…

Mais non ce n'est pas bête, Claude.
Cette découverte te renvoie à ton enfance, te rappelle des êtres disparus. Ton émotion est tout à fait normale.
J'ai moi aussi un sac de petite fille que je prenais pour aller à la messe et encore un missel pour enfant à l'intérieur et un chapelet comme le tien. Ce sont des souvenirs précieux.
Bisous et bonne journée!

Daniel a dit…

Coucou Claude.
Les petite filles qui vont à la masse...
Pour ma part je suis Hâté.
Bien que je respecte le gens qui croient, c'est leurs choix après tout, pourvu qu'ils ne veuillent pas à tout prix entrainer les autres!
Quand tout gamin j'allais à l'école à la sorti le curé venait à la sortie pour nous convaincre d'aller au caté...
Tous les garçons aller se réfugier dans le bois de sapin face à l'école en criant" à la grâolo à la grâolo...."( Au corbeau, au corbeau...)
Seul certaines filles ce laisser convaincre (même pas toutes).
Bises, très bonne journée, A +

tanette2 a dit…

Un petit clin d'oeil, voilà que la religion catholique se rappelle à toi sous la forme de ce petit chapelet qui te ramène à ton enfance.(j'avais moi aussi un chapelet -que j'ai encore- dans une petite pochette semblable, mais elle, je ne sais pas où elle est...)

Fifi a dit…

Je me glisse dans le commentaire de Marie-Paule. Retrouver des objets témoins de notre enfance, adolescence est une bouffée de souvenirs tendres à ne pas négliger bien au contraire, à chérir. J'ai retrouvé récemment un canevas avec alphabet au point de croix, nom prénom date...j'avais 10 ans. Je l'ai fixé au mur, il y restera :-)
Bises du soir, Claude pour un bon dodo.

Mitou La Bretonne a dit…

Des souvenirs qui resurgissent et l'émotion qui remonte ce n'est pas bête mais normal le problème c'est que ça arrive avec l'âge 😉
J'ai dans un écrin les chapelets de communion le mien et celui de mon père les autres je ne sais plus ! La messe et les 3 communions m'ont vraiment barbées mais dans le temps impossible d'y échapper.
Gros bisous et bonne journée
Mitou

Dédé a dit…

Pas bête du tout ma Claude. Tu retrouves des objets qui te raccrochent à une étape de ta vie, c'est beau, tout simplement. Quant à la religion, je m'en éloigne, j'y reviens différemment, c'est un constant questionnement pour ma part. Pour moi, être en montagne, c'est comme toucher du doigt une certaine transcendance. J'ai reçu cela je crois de mon père, qui dans tous les moments de sa vie, s'est rapproché de la montagne pour y trouver de la sérénité. Bises alpines.

Claudine/canelle a dit…

Pour moi pas si bête que ça !!
On efface totalement notre passé ..heureusement !
Bonne journée Claude
Bises

Nini l'Alsacienne a dit…

Non non ! c'est pas bête ...
Souvenirs, souvenirs
Gros bisous, belle fin de dimanche