x

x

jeudi, avril 16, 2009

Jacquot, le retour

A la demande d'Alice, revoici Jacquot

Je n'étais pas la haut
A mon ordi, dans le bureau,
J'étais en bas,
Dans le jardin,
A faire je ne sais quoi.

Un criaillement vint d'un champ,
C'était sans aucun doute Jacquot.
Je pris mon APN,
Et alla dans un endroit
D'où je le verrais sans peine.

Je pris quelques clichés,

Mais Jacquot était bien loin,

Promenant sa carcasse

Joliment emplumée,

Et cherchant quelque pitance.


Mais je n'eus pas la chance

De le voir de plus près.

Le Beau Jacquot s'en allait encore plus loin.


Je rentra mon zoom,
Eteignis mon APN,
En me disant que plus tard
J'aurai plus de veine.

Toutefois, une chose me tracasse,

Je ne vois plus Jacquotte.

Pourtant, peu avant lui,

Des fenêtres du living-room,

Je l'avais vue,

Se promener gracieusement,

Mais le temps d'ajuster mon objectif,

Elle n'était plus,

A portée de mon appareil.


Depuis ce jour, Jacquot, pensif,
Erre seul l'âme en peine.
Quand Jacquotte reviendra-t-elle ?
Pour que je puisse à nouveau
A DEMAIN !

20 commentaires:

Olivier a dit…

il faut bien quelqu'un pour garder la maison, pendant que le mâle fait le beau dans ton champs ;o))

Daniel a dit…

Il est beau le Jacquot, j'espère que Jacquotte va revenir vite...
Beau reportage animalier.
A + ;-))

hpy a dit…

Il est possible que ta Jacquotte soit en train de couver. (Je ne sais pas si c'est déjà le temps de couveuses, mais une chose est sûre, ce n'est pas Jacquot qui va couver les oeufs de Jacquotte, même si c'est lui le père.)

Miss_Yves a dit…

Tu as déjà eu la chance de pouvoir le photographier, et nous d'en profiter !

alice a dit…

Et oui, ce sont toujours les mêmes qui assument les responsabilités de famille pendant que Môsieur fait le beau devant les photographes...

Catherine a dit…

Et en plus Jacquot t'appelle pour se faire admirer ! J'espère que tu auras l'occasion de nous montrer de nombreux autres reportages sur tes visiteurs.
Ils viennent te rendre une petite visite tous les ans à Pâques, autrement dit !

Catherine a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Solange a dit…

Elle doit couver quelque chose la Jacquotte!

perrine a dit…

Que c'est adorable ce com sur jacquot. Il est beau et se plaît
près de chez toi.J'espère que jacquotte n'a pas fini dans un four! et, que tout simplement est occupée à couver. les mâles ne s'occupent ni des oeufs, ni des
faisandeaux.heureusement que le sexe féminin existe !!!

M.Benaut a dit…

Claude, Dans notre jardin nous avons beaucoup de pies.
Si je joue le bruit de M. Jacquot devant leurs oreilles, elles se dépêcheront loin aussi rapidement que des lapins.
Mais s'ils restent à la maison, non effrayé par le jacquot, alors, ils apprendront à copier, - pour imiter cet oiseau particulier.

Je crois que vous devez visiter Adelaïde.
Je soulèverai le tricolore immédiatement !!

Carole a dit…

La suite des aventures de jacquot et ses amis, je ne m'en lasse pas....
a bientôt !

L. D. Burgus a dit…

I enjoy your language and the photos are wonderful. We call these Pheasants. This is a rooster pheasant and the hen is a softer brown with no bright colors. I love to hear the call of the male in our neighboring corn fields across from our street.

ChrisJ a dit…

"Le Beau Jacquot" I like the sound of that phrase. He is certainly beautiful

Abe Lincoln a dit…

Beautiful pheasant photos. I also enjoyed their call.

Luke Wiley a dit…

I have some local pheasants to. Nice!

melanie a dit…

Est-ce pour cela que, sur ton disque, il hoquète de surprise, voire de douleur ? Jacquotte n'est point là, Jacquot se languit ....

Delphinium a dit…

Jacquotte? je l'ai mangée!!

lyliane a dit…

J'en ai vu un qui traversait tranquillement la route devant ma voiture, mais je n'ai jamais mon appareil avec moi.

Nazzareno a dit…

J'ai préparé ma canon, mais encore je n'ai vu aucun Jacquot sur mon balcon...
seul quelque moineau.
j'attends.

Thérèse a dit…

Ta prose et ton apn éloquents, Jacquot et Jacquotte qui vont leur petit bonhomme de chemin. Tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes...