x

x

mercredi, janvier 27, 2016

retour du marché

La ville est à 6km de chez moi. On est un peu ravitaillé par les corbeaux, le seul commerce étant le café qui fait dépôt de pain, bureau de tabac, vente de timbres et pompe à carburants. En repassant au-dessus de la rivière, Monsieur et Madame Coincoin se la coulent douce.

Avant d'arriver à ma voiture, que vois-je dans un massif ?

Une jonquille en plein mois de janvier. J'ai d'ailleurs vu que les miennes sont en boutons.

Je reprends donc ma voiture pour rentrer à la maison.
Je m'arrête en face du cimetière dans le bourg de ma campagne pour coller les timbres que j'ai achetés au bureau de tabac pour les coller sur les enveloppes des dernières cartes de voeux que je devais envoyer et que je glisserai dans la boîte aux lettres de la poste accrochée au mur du café. 



 Encore 1 petit kilomètre à avaler...


et me voilà arrivée !


Citation du jour :

"Quand vous créez un monde tolérable pour vous-même, 
vous créez un monde tolérable pour les autres."

Anaïs Nin
 *
A DEMAIN !

18 commentaires:

Nini Wolf a dit…

Je te suis toujours dans ta balade, mais je ne comprends toujours pas, il faut deviner le but de ta sortie ? ???
Bisous, bonne journée

Daniel a dit…

Coucou Claude.
Ouffff! te voici donc bien rentrée ton dernier post nous faisait imaginer un petit déboire sur le retour...
C'est une entrée de château chez toi avec cette porte secondaire sur le coté (La classe).
Bises, bonne journée, A + ☼ ♥ ☼

Bergson a dit…

je croyais avec la photo 1 que les canards allaient t'aider

claude a dit…

@ Nini
Pas du tout ! Je suis ressortie par où je suis entrée. Quand j'ai parlé du début ou de la fin. C'est la fin quand tu arrives par où je suis arrivée et le début pour ceux qui arrivent de ce côté.

@ Daniel
Non non ! Pas de déboires pour le retour. Le portillon est là pour éviter d'ouvrir le portail quand on sonne à l'interphone. Le clocheton est fait pour quand nous sommes dans le jardin. Après cette installation, on se sentait plus chez nous vois-tu. plus personne n'entrait chez nous comme dans un moulin.

@ Bergson
M'aider à quoi ?

OX Jerry a dit…

Sympa la ville ou tu habites, Claude !! J'aime beaucoup ton récit et ces photos et ..je comprends bien pourquoi Monsieur et Madame Coincoin se la coulent douce...ils sont peinards !!

Daniel a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Daniel a dit…

Ben! oui quoi.
Pas si mal d’être ravitaillé par les corbeaux, se sont des petits malins.
Chez nous on disait ici même les corbeaux ne viennent pas car ils mouraient de faim et si par mégarde un se risque à venir il doit apporter sa musette de ravitaillement.
A +

Cloudia a dit…

Que coups belle mon ami Claude

Josette a dit…

les canards ont échappé à ta cuisine... les jonquilles sortent mais pas encore de boutons...
bisous Claude

Tilia a dit…

Excellente ! ta photo dans le rétro.
La première jonquille n'a pas l'air bien vaillante. Elle a pris froid, la pauvre !
Elle me fait penser à cette chanson d'Hugues Aufray.
Bises et bonne fin de journée

Mitou La Bretonne 56 a dit…

J'aime bien ton bistrot qui fait un peu de tout !
Une p'tite route sympa,je suis surbookée en ce moment
tu sauras pourquoi demain !
gros bisous et bonne soirée
MITOU

VoyagesetAbstraits a dit…

J'ai bien aimé ton post, les canards sont peinards comme le dit OX Jerry.
Très bonne semaine à toi!
Bises -Cath

L. D. a dit…

It is nice to see such a variety of shots from your France.

Solange a dit…

Une fleur en janvier, jamais vu ici. C'est plaisant de voir ton coin de pays.

martinealison a dit…

Bonsoir ma chère Claude,

La surprise est grande ! Très belle photo...
J'ai des violettes aussi dans mon jardin qui sont en fleurs ainsi que les cognassiers du Japon. Les bergenias fleurissent depuis 3 semaines. C'est fou !

Gros bisous

martinealison a dit…

PS : Je voulais t'envoyer une photo via mail... mais je n'ai pas ton adresse ! Tant pis ! Bisous

ELFI a dit…

pour partir ..le brouillard..revenir au soleil et ciel bleu... quand les anges voyagent...:))))

Miss_Yves a dit…

Oh la la! c'est vrai qu'il reste peu de jours pour les voeux.

Balade primesautière...