x

x

dimanche, décembre 18, 2016

rectification et interrogation

J'ai corrigé l'orthographe de Fonds Saint Denis car , ce Fond là prend un s.
Tout comme Miss Yves, j'ai cherché qu'elle pouvait être l'origine des noms de ces lieux , de ces villages ou lieudits dont les noms commencent pas Fond ou Fonds, comme Fond Cacao ou Fond Marie Reine par exemple.

Je n'ai rien trouvé à ce sujet. Est-ce pour désigner un endroit en profondeur comme à Fonds Saint Denis qui se situe effectivement dans des fonds, tout comme on parle aussi d'ailleurs de ravines, là où coule une rivière ou un torrent,  et de mornes qui désignent des hauteurs (collines).

De là où j'ai pris la photo de l'Eglise, il y avait un débat assez impressionnant de l'autre côté de la route, un ravin, un fond peut-être.
***
Je me remets doucement de ma crève ; 
à demain !
***

10 commentaires:

Mitou La Bretonne 56 a dit…

Ma crève aussi semble vouloir me quitter !
gros bisous et bon dimanche
MITOU

Daniel a dit…

Coucou Claude.
Fond peu avoir une origine occitane? (pour fontaine)..
http://www.etymologie-occitane.fr/2011/11/font/
Très bon dimanche et bon rétablissement.
Bises, A + ☼

Josette T a dit…

remets toi bien Claude la semaine va être rude pour la santé !
gros bisous

Marie-Paule a dit…

Dis lui vite au revoir à cette crève et ... àfond vers Noël!! Oui je sais c'était facile lol!!!
Bon dimanche Claude!

Tilia a dit…

D'après Wikipédia, En droit de propriété, un fonds de terre désigne le sol en tant que moyen de production.
Fonds de terre, cultiver un fonds, bâtir sur son fonds... voir la suite dans l'article Fonds du Trésor de la Langue Française informatisé.

Bon et rapide retour de la pleine forme

Bises et meilleur temps chez toi que chez nous (depuis hier 15h nous sommes plongés dans le brouillard !)

claude a dit…

Je vais demander à mon amie Sonya de là-bas.

Thérèse a dit…

"Quant aux « fonds » de la toponymie, ils continuent d’alimenter une polémique futile à cause de l’ignorance persistante de l’histoire agraire des Antilles, y compris chez certains archivistes, malgré les recherches réalisées sur les « habitations ». En 2006 encore, pour justifier la systématisation de la graphie « fonds » pour « fond » sur les cartes au 1 pour 25.000, un directeur de l’IGN dont on taira le nom adressait à une association de généalogistes ce message électronique ahurissant :
« Effectivement ce toponyme se rapporte à la topographie. Il s'agit d'un endroit creux et humide, carrefour et thalwegs (confluence) avec éventuellement une source ou une résurgence et, accessoirement, peut-être situé loin du hameau ou du village. Cela dérive de font qui vient de fontaine et/ou de fond qui vient de fond de vallée. Ce toponyme se trouve en moyenne montagne mais jamais en plaine...."
Pour plus c'est ici.

claude a dit…

@ Thérèse
Merci pour ce lien si intéressant que je garde dans mes favoris pour ne point avoir à le chercher.

Miss_Yves a dit…

"Fond, fontaine" ... en métropole.
Évidemment, l'histoire , L'économie et la géographie de la Martinique 🇲🇶 doivent orienter les linguistes vers d'autres hypothèses et conclusions.
Les commentaires et les liens de Tilia et de Thérèse sont très intéressants

Miss_Yves a dit…

je corrige ma faute de frappe, car je voulais écrire :

"Fons, fontaine "