x

x

mercredi, janvier 18, 2017

Communiqué

Non seulement je n'ai pas la frite en ce moment, mais j'ai appris hier que mon petit fils Mahé est aux urgences. Il devrait sortir, si tout va bien, pas avant demain midi. La Maman nous donne des nouvelles régulièrement, mais cela me bouleverse de voir ce petit bout sur un lit d'hôpital, il est si petit. Ma journée de demain est déjà prévue : je vais au Mans me remonter le moral avec ma "vieille copine" du Lycée, avec, qui depuis plusieurs matins, je papote par vidéo interposée.
Je serai de retour ici vendredi et vais essayer de passer chez vous dans la journée.

7 commentaires:

Josette T a dit…

c'est toujours bouleversant de savoir nos petits malades... remonte à fond ton moral Claude fait une cure de gelée royale et reviens vite
bises chaleureuses

Marty a dit…

on pense à ce petit ! j'espère que ce n'est pas grave !
Rien de tel qu'une amie pour remonter le moral, papoter
et faire un tas de trucs qui font du bien au moral !
à très vite !

Daniel a dit…

Coucou Claude.
Pauvre petit bonhomme, je lui souhaite un prompt rétablissement..
Bises, A + 🤡

Nini a dit…

Que lui arrive-t-il à ton petit ! j'espère rien de grave ...
Gros bisous, bon après-midi

Thérèse a dit…

Bon je viens de lire des nouvelles rassurantes, tu devrais donc passer une bonne nuit.

Tilia a dit…

Quand un nourrisson est hospitalisé, c'est sa maman qui souffre le plus. C'est mon expérience qui me fait dire ça. Lorsque ma fille, âgée de trois mois, s'est retrouvée à l'hôpital pour une huitaine de jours en raison d'une gastro-entérite, je n'ai pas tenu la semaine. La séparation était intolérable, je n'arrêtais pas de pleurer.
Alors, au bout du troisième jours, mon mari et moi sommes allé la chercher. J'ai signé une décharge pour la récupérer et nous avons poursuivi son traitement tranquillement chez nous. En y repensant, je me dis que l'hôpital fonctionne quelquefois comme une entreprise qui doit faire du chiffre (sur le dos de la sécurité sociale !)
Tu as raison d'aller te changer les idées, au lieu de te ronger d'inquiétude (ce qui ne sert strictement à rien, soit dit en passant).
Bon rétablissement à ton petit Mahé.
Bises, bonne fin de journée et surtout, bonne nuit !

Solange a dit…

Je lui souhaite de retrouver vite la santé. On s'en fait tellement pour eux.