x

x

mercredi, juin 11, 2008

Birdnests

Nos petits compagnons à plumes occupent bien la maison.
Sous les tuiles du toit il y a un ou plusieurs nids de moineaux. Tous les ans ils viennent faire leur nid bien à l'abri des intempéries.
Our feather friends occupy the home very well. Under the roof tiles there are one or several nests of sparrows. Every year they come and built their nest again well sheltered from the events.


L'autre jour, en rentrant ma voiture au garage, je vois plusieurs moineaux et une seule moinelle
Est-elle polygame ou sont-ce le père et les petits ? Pourtant nous entendons des gazouillis sous les tuiles.

The other day, driving my car into the garage, I see several sparrow males and only one sparrow female. Is she polygamous or are the father and the babies ? Yet we hear some chirpings under the tiles.

Un couple de moineaux ont refait leur nid au même endroit, sous le préau, un peu en équilibre instable. Tous les ans je retrouve les petits tombés du nid sur la terrasse. L'an passé sur 4 tombés il y en avait encore 2 de vivants. Quels parents indignes !
A couple of sparrows have rebuilt their nest in the same place, under the courtyard, a little unstable equilibrium. Every year I found the baby birds on the terrace fallen from the nest. Last year 4 fell down and 2 were still alive. What unworthy parents !

le même nid sous un autre angle

et un squate and a squate
Il y a deux ans un couple d'hirondelles commencèrent à faire leur nid sous le plafond du garage, sur un boîtier électrique. Nous faisions bien attention de laisser le portillon de la porte ouverte.
Two years ago a couple of swallows began to built their nest under the ceiling of the garage, on an electric connecting box. We payed attention to leave the wicket of the gate open.
Malheureusement, nous nous sommes absentés de la maison pendant quelques jours et avons oublié de laisser ouvert. Bien entendu les hirondelles ont abandonné leur nid.
Unfortunately, we left home a few days and we forgot to leave the wicket open. Of course the swallows deserted their nest.
Et bien cette année, ce nid que nous avons laissé est squaté par un petit oiseau, mais nous nous ne sommes pas arrivés à déterminer de quel oiseau il s'agit. Nous prenons bien garde de laisser ouvert, mais il semble que plus personne ne vient, ni d'ailleurs dans mon petit nichoir suspendu sous le préau.
This year a small bird squatted this nest in remodeling it. We do not know what is this bird. We make sure to leave the wicket open but it seems this bird does not come anymore.

14 commentaires:

Daniel a dit…

Des nichoirs des nids sous le préau, le paradis pour les oiseaux en somme. Hélas les oiseaux ne réalisent les impératifs des hommes.
Bise bonne journée.

Delphinium a dit…

Quand on prend des photos, on dit souvent: "le petit oiseau va sortir". C'est certainement le même petit oiseau qui est chez toi.
Pour les petits qui tombent du nid, c'est triste en effet. Une copine m'a rapporté une histoire vraie l'autre jour, qui m'a quand même fait rire un peu. Je vous la rapporte ici.

Il était une fois un monsieur qui habitait en ville dans un appartement avec sa femme et ses enfants. L'appartement en question comportait un balcon et ce balcon a été rapidement investi par des pigeons. Les enfants étaient contents. Tous les jours, ils se mettaient derrière le fenêtre et regardaient les pigeons qui déguelassaient complètement le balcon avec leur détritus. Le père pétait les plombs intérieurement mais il s'est dit que pour ses enfants, il n'allait pas chasser les pigeons. Mais un jour, voyant que son balcon était devenu un véritable dépotoir, le monsieur a décidé de faire une bonne action. Les pigeons avaient fait un petit bébé. Bébé pigeonnau devait, selon le père, prendre son envol pour découvrir la vie.
Parce que la vie sur un balcon, ce n'est pas génial quand même. Donc le père a demandé à ses enfants de l'accompagner et hop, tout le monde sur le balcon. Le père a pris le petit dans ses mains et a dit à ses enfants. "voilà, dites aurevoir au petit, il va voler". Et hop, il lance le bébé dans les airs. Les enfants regardent, émerveillés, le miracle de la vie se produire sous leurs yeux attendris. Le bébé a de la peine au démarrage et donc, prudent, il amorce rapidement un atterrissage digne du meilleur pigeonneau, en bas de l'immeuble. Et là, surgit... un chat...
Qui ne fait qu'une bouchée de la pauvre petite bestiole.
Les enfants, horrifiés, regardent leur père en pleurant et disent d'une même voix: "papa, c'est ça la vie??"
Le père, grand sociologue, spécialiste de la réinsertion professionnelle des jeunes en difficulté, grand conférencier, producteur d'articles scientifique, n'a pas su quoi répondre à cette candeur enfantine.

Moralité de l'histoire:
"mieux vaut manger un pigeonneau comme rôti que de lui faire découvrir le monde"
Amen.
:-) bises

nazzareno a dit…

Ton nouveau locataire a un minois très sympathique.

Alex a dit…

Il sont gras tes moineaux !!

Moi, j'ai une histoire plus gaie que celle de Delphinium.
Quand, je bossais à l'INRA à Toulouse, avec Laurent, mon meilleur ami, nous avions trouvé un oisillon tombé du nid, en plein soleil, sans plume, tout moche mais...vivant, nous l'avons récupéré, nous l'avons fait boire avec une micropipette du labo puis nous l'avons nourri en urgence avec ds la mie de pain trempé dans du lait puis avec un truc exprès pour les petits canaris et cet oisillon s'est transformé en un magnifique Verdier. C'est Laurent qui le gardait chez lui, quand, il le sortait de la cage, il se posait sur lui et le suivait partout. Un jour il est sorti par la fenêtre mais il revenait toujours et un jour, il n'est pas revenu... Nous espérons qu'il n'a pas rencontré un chat et surtout qu'il a pu apprendre à se nourrir seul, nous avons toujours imaginé que oui...

hpy a dit…

Plusieurs males pour une femelle, elle a crée son propre harem!

Abraham Lincoln a dit…

Sorry about the swallows. Hope this year will be best.

Marguerite-Marie a dit…

c'est le bonheur pour les oiseaux chez toi.

Olivier a dit…

tu en as de la chance, tu as de beaux visiteurs, moi je n'ai que des pigeons (qui font aussi leurs nids ;o( ) en plus des habitués, remarque normal quand on est bien recu quelque part, on y revient

Bergson a dit…

Il va falloir installé un filet pout sauver les petits moi lorsqu'il vienne dans mes volets roulants j'aime pas trop !!

Miss_Yves a dit…

J'ai répondu / photograff
C'est extraordinaire, cette capacité à observer et photographier ainsi les oiseaux !
En ce moment de gros merles finissent de dévorer nos cerises-comme tous les ans, et je n'ai pas encore réussi à en faire une seule photo!
miss Yves

Marie-Noyale a dit…

Cela ne m'etonne pas du tout qu'il y ait autant de monde a vouloir habiter sur tes terres!...
D'apres mes ressources visuelles.. l'endroit est Plus qu'agreable, tres bien tenu..comfortable et bien decoré..
la cuisine est savoureuse...
Les proprietaires tres doués de "leurs dix doigts" et acueillants.

lyliane a dit…

A cette époque les oiseaux ont quitté le nid, ma petite boîte est vide aussi, mais sous les tuiles, chez moi aussi ça cuicuite dur!

Luke Wiley a dit…

Looks like you have some new residence to your home. very nice shots!

MmeBenaut a dit…

Oh Claude, lucky you to have tiny birds make nests in your home. I think that sparrows are so sweet. I don't think that they are monogamous - but I'm not quite sure.