x

x

mercredi, novembre 02, 2011

ma rue

Lucie et moi quittons le parc des Buttes-Chaumont face à la Mairie du XIXè et allons prendre le métro pour nous rendre dans le XIVè. Nous descendons à Montparnasse-Bienvenue pour avoir le plaisir de marcher le long du boulevard Montparnasse jusqu'à la rue Campagne Première, où je vais revivre des souvenirs.

Au coin du boulevard Montparnasse
et du Boulevard Raspail
un restaurant. Dégustation de fruits de mer




juste avant d'arriver dans " ma rue", un joli magasin de fleurs. Nous allons tout d'abord au 17, sonner chez mon ami Maurice. Par chance, cette année, il est chez lui, mais s'apprête à partir. Maurice est toujours un homme pressé, mais gentiment il nous propose d'aller boire un verre au Bistrot 7 (voir le post de Lucie) et nous réserve une table auprès du patron qu'il connaît bien.


Nous mangeons une saucisse d'Auvergne avec du gratin dauphinois, et comme l'a dit Lucie, nous finissons la bouteille de rosé. Puis nous allons au 9. Je ressens toujours beaucoup d'émotion, quand je vais dans cette rue, au 17 et au 9 -. En descendant vers le sous-sol du 9, là où Maurice a habité au moment où moi, j'habitais au-dessus de chez lui, nous voyons de jolis petits jardinets et décorations.





Je rappelle, pour ceux qui n'auraient pas suivi mon blog l'année dernière, que mes Grands-Parents ont été concierges du 9 pendant plusieurs années, et que mon Tonton, son Frère l'avait été au 17.


Là, c'est au 17, c'est la VW de Maurice. Il montrera à Lucie sur son portable, les différentes belles voitures qu'il a eues dont je me rappelle certaines, dont sa MG rouge des années 60, mais que nous ne verrons pas.
Nous reprenons le métro à la station Raspail pour Belleville, pour y r
eprendre mes petites affaires et Lucie les siennes et son palmier ; nous nous séparons au métro Belleville, elle pour Cergy-le-Haut, moi pour la gare Saint-Lazare d'où je prendrai un train pour Bois-Colombes où ma cousine Françoise m'attend. MERCI LUCIE !
A DEMAIN !

15 commentaires:

Daniel a dit…

Coucou Claude, tu es prolixe ce matin!
Un retour dans l'enfance, une bonne table, de charmantes rencontres et j'en passe..
Bonne journée A +

Miss_Yves a dit…

Je me souviens très bien de ton billet précédent sur "ta rue" (et de mon commentaire )
Des photos et des souvenirs très précis et un joli flou pour la magasin de fleurs!

Cergie a dit…

Tu ne pouvais pas tout raconter mais c'est déjà pas mal !
Mon mari m'a demandé si Maurice ne vendrait pas sa cox j'ai répondu que je ne pensais pas.
Avant de nous quitter nous sommes allées voir le biloba femelle et avons bu un coup à Trianon ! Je ne dirai pas quoi....
Mais on n'était ni en terrasse et ni près des ouas ouas ni du comptoir.
Bonne journée, Claude !
Bisous !

Olivier a dit…

beau post, c est toujours emouvant de revenir sur ces pas et surtout de retrouver des gens de son passé. et puis toujours une bonne bouffe ;o))

Cergie a dit…

Erratum : nous étions en terrasse !

Cergie a dit…

Olivier devrait mettre ses moustaches dans l'autre sens, il aurait l'air moins grognon...

Cergie a dit…

Tu as déjà dit beaucoup, Claude ; avec le poids des photos en plus.
On se refera une mousse un de ces 4 !

Richard Moisan a dit…

Ah, les femmes en goguette!..........
Tu as bien raison. J'aime comme tu apprécies la vie!

Armelle a dit…

Que de bons et de beaux souvenirs...C'est un plaisir de te lire...Bonne journée...

Solange a dit…

C'est toujours plaisant de visiter avec toi.

Tilia a dit…

Tu sais parfaitement faire partager l'émotion ressentie lors de ce come-back vers le home de ton enfance.
Dois-je t'avouer que je t'envie ? tu as beaucoup moins de chemin à faire que moi pour aller revoir ton ancien "chez toi" !
Bises et merci pour ton gentil message dans mon grenier

perrine a dit…

Tu as fait une belle virée dans ce Paris de ton enfance. Bons souvenirs !!
Belle journée

hpy a dit…

Alors vous êtes passées pas loin de l'enfer! (Passage de l'Enfer)

herbert a dit…

Bonjour, Claude.
Hier, j'ai raté une station de métro...
Merci beaucoup pour l'évocation de ces souvenirs...

Bonne journée.
Je t'embrasse.

ALAIN a dit…

Un vrai journal.