x

x

mercredi, septembre 20, 2017

tricot

Si moi, j'utilise des carrés d'éponge que j'appelle mouillettes pour m'essuyer les mains quand je bricole dans ma cuisine, mon amie Américaine, Julia, fait sa vaisselle avec des petites lavettes.
Comme je ne peux plus faire du crochet avec du coton relativement assez gros, à cause de douleurs dans le pouce droit, je lui en fait 3 au tricot, pour utiliser mes pelotons restants.




Afin d'occuper mes vieux doigts, 
je suis actuellement en couture. 
*** 
Suite au commentaire de 
Tilia

sur la table d'hier, j'ai omis de dire que les rallonges se rangent sous le plateau qui s'ouvre en tirant par un bout ; le dessus glissent sur des coulisses métalliques télescopiques.
*** 

16 commentaires:

Bonheur du Jour a dit…

Très belle initiative !

Dédé a dit…

Je suis toujours admirative de ce que tu fais avec tes dix doigts, même si tu as mal au pouce! Belle journée ma Claude. Et bises.

Daniel a dit…

Coucou Claude.
Faire un com' sur le tricot...? ? j'ai trouvé une chanson:
"
J' tricote, j' suis idiote
J' tricote, j' suis idiote

Grand-papa couche sur la paille
Y mange jamais à sa faim
Il attend qu' tout l' monde s'en aille
Pour grignoter les bouts d' pain

Frédéric, mon petit frère,
A coupé la queue du chien
Le voilà parti en guerre
En poussant des cris d'indien

Ma p'tite sœur, bonne nature,
Regarde chaque soir, en souriant,
Par le trou de la serrure
De la chambre de mes parents

Moi j' tricote dans un coin
J' suis idiote, j' suis idiote


Moi j' tricote dans un coin
J' suis idiote et je n' vois rien

Lorsque mon papa travaille,
L'oncle Emile embrasse maman,
La cajole, lui prend la taille
Tous deux ont l'air bien contents

Ma voisine, la grande Cécile,
Qui rit à tous les p'tits gars,
Quand maman s'en va–t-en ville,
Elle vient retrouver papa

Ma cousine, la grande Fernande,
Qu'on appelle la catin,
Sort chaque fois, sans qu'on l'entende
Et ne rentre qu'au matin

Moi j' tricote dans un coin
J' suis idiote, j' suis idiote
Moi j' tricote dans un coin
J' suis idiote et je n' vois rien

Y font comme si j'étais morte,
Comme si je n'existais pas,
Mais moi, je surveille la porte
Car c'est par là qu'il viendra

Tout l' monde le traite d'imbécile,
De pauvre type, de propre à rien,
Il s'assied là, bien tranquille
Je suis heureuse quand il vient

Quand il vient, la chambre est pleine
D' contes de fées et de soleil
Il m'aide à rouler ma laine
Y dit rien, moi, j' dis pareil

J' suis idiote, j' sais bien
Mais je m' sens bien.
"
Bises très bonne journée, A +

claude a dit…

@ Bonheur du jour
J'ai toujours une idée en ce qui concerne mon amie Julia.

@ Dédé
Les douleurs dans les didis, c'est la vieillerie, Dédé.
Bises

@ Daniel
Tu penses bien que je la connais celle-là, depuis le temps que je tricote. Cela m'a prise j'étais pré ado. Ce qui fait qu'il y a longtemps que je suis idiote.
BJ et bises

Josette T a dit…

trop beaux pour servir à la vaisselle tes carrés... j'en ferai un tableau !
terrible les pouces quand ils se mettent en grève
bises Claude

Floralie Wolff a dit…

Coucou Claude,
C'est magnifique ce que tu fais, j'aimerais savoir tricoter mais j'ai plus personnes pour m'apprendre.
Belle journée, gros bisous !

Daniel a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Daniel a dit…

Voyons Claude loin de moi l'idée que tu sois idiote, seulement la chanson m'amuse...lol
Pour les lavettes Madeleine qui a rendu visite à sa marchande de laine favorite elle a vue des modèles de la sorte à faire au tricots!!
Bises A +

Miss_Yves a dit…

Trop beau pour la vaisselle!

Tilia a dit…

Bien que je sache encore broder au point de tige, ou même de chaînette, je n'ai par contre jamais étais capable de tricoter d'autres points que le point mousse, ce que j'ai d'ailleurs complétement oublié depuis l'époque où j'étais gamine. Les arts ménagers et les "ouvrages de dames" ne m'ont jamais beaucoup intéressée et n'ont donc jamais été mon fort !
Pour m'essuyer les mains en cuisine, je me sers tout simplement d'un ancien gant de toilette. Et pour remplacer les "maniques" j'utilise trois gants enfilés les uns dans les autres, ce qui donne une épaisseur suffisante pour tenir un plat sortant du four. L'avantage par rapports aux gants à four du commerce, c'est qu'ils passent facilement à la machine à laver sans s'abimer et qu'ils ressortent bien propres.
D'accord avec Miss Yves, tes "lavettes" sont trop belles pour tremper dans les eaux grasses de la vaisselle !
Pour tes douleurs du pouce, essaie le Synthol, ça pourrait te soulager. Ou bien les massages sous l'eau chaude...

Solange a dit…

Bien trop joli pour laver la vaisselle!

Thérèse a dit…

Tu sais donner un joli coup de pouce aux réserves de tes amies malgré tes douleurs.

claude a dit…

@ Daniel
Moi c'est du coton, duquel je me servais pour faire mes petits torchons décos.

@ Miss Yves
Rien n'est jamais trop beau pour Julia.

@ Tilia
Les dernières mouillettes que j'ai achetées sont en réalité des serviettes éponge invités beaucoup plus petite que celle que j'avais achetées au Mans pour faire des nounours (je les montrerai plus tard). Elles sont très épaisses parce que mes anciennes ont de l'usure et sont trempées de suite.
J'ai des maniques et gants de cuisine ordinaires mais aussi en silicone.
Mes lavettes ne sont pas aussi jolies que celles que j'avais faites précédemment, déjà pour Julia.
Pour mon pouce je me mets du baume chinois et effectivement je me passe de l'eau chaude.
Bises

@ Solange
Cela sera le plaisir de faire la vaisselle avec de jolies lavettes.

@ Thérèse
L'avantage est que le tricot ne me fait pas mal au pouce. La couture non plus.

Marie-Paule a dit…

Je m'y perds un peu entre tes lavettes et tes mouillettes Claude !!!
Est-ce que ton amie Julia va laver de la vaisselle avec tes jolis carrés ou s'eesuira-t-elle simplement les mains? Laver la vaisselle avec me paraît un "crime"!
Bon jeudi!

claude a dit…

@ Marie Paule
Oui c'est pour faire la vaisselle. Je sais mes beaux carrés en coton tricoté ne vont pas être beaux longtemps.
Bon jeudi à toi aussi !

Jackie T a dit…

C'est très joli, moi je découpe plus de vieilles serviettes éponges ou peignoir de bain. Je préfère ça au éponges, au moins on peut faire bouillir !