x

x

vendredi, mai 15, 2009

un après-midi de chien !

J'avais décidé de poster tout autre chose aujourd'hui, une recette de cuisine promise à Larry de l'Iowa, mais je veux vous faire partager mon après-midi d'hier.

Hier, donc 14 Mai 2009, 13H15, coupure de courant en plein milieu des news.
Après quelques tentatives de rétablissement à vous destroyer vos appareils, couvre-feu total.
J'avais réservé mon après-midi au

repassage, au bloguage et éventuellement à l'aspirage si j'en avais eu encore le temps.
13H45, le dépanneur télé arrive pour un appareil enregistreur qui me fait des misères, il s'est déplacé pour rien.
Je commence donc à classer quelques papiers et m'en vais arroser mes fleurs qui sont à l'abri de la pluie.
15H15, je n'ai toujours pas de courant. J'appelle notre fournisseur d'électricité national et tombe sur un serveur vocal qui me dit qu'il y a des problèmes techniques sur la ligne qui nous fournit. Je n'ai pas plus de détails, je ne sais pas combien de temps cela va durer et je ne peux enguirlander personne, ce qui m'énerve un peu.


Je me mets donc en cuisine, car pas folle la guêpe, j'ai une plaque de cuisson mixte. Pas de danger de ne pas avoir de gaz de ville pour une raison ou pour une autre, étant à la campagne, nous avons du gaz en bouteille, et par chance, elle n'était encore vide. Car mon fournisseur de gaz personnel veille à ce que je ne tombe pas en panne de gaz pendant une panne électrique.

Ensuite je fais mes comptes, ce qui me prend seulement une dizaine de minutes.

16H45, toujours rien. 17H, une lueur d'espoir en voyant la lumière de ma hotte aspirante s'allumer, mais fausse alerte.

Je me dis je vais aller travailler au potager, mais voilà, j'attends un coup de bigophone et mon téléphone sans fil n'a pas de jus non plus. Me voilà donc enfermée à la maison. J'aurais pu faire plein d'autres choses, mais j'étais trop en rage pour faire du ménage au chiffon.

J'ai donc pris un papier un crayon pour écrire ce post au brouillon. Que je ne puisse ni repasser, ni passer l'aspirateur, c'est une chose, mais ne pas pouvoir aller à mon ordinateur pour télécharger mes photos et préparer mon post du lendemain, c'en est de trop, et je suis de très mauvaise humeur.

17H25, je suis toujours en panne. Dehors, le soleil décide de se montrer enfin, après une matinée brumeuse et un début de tantôt tout gris.

17H30, enfin, j'ai mon coup de fil et je file au jardin planter mes choux



des blancs









et des rouges.






Une petite consolation au potager, cette grosse fraise qui me dit que l'on va peut être pouvoir en manger quelques unes avant de partir en vacances.

Je reviens à la maison à 18H. Tout est toujours hors tension, la mienne monte et je vois rouge.

A SUIVRE !

20 commentaires:

hpy a dit…

Tu étais bien énervée, je vois, le pire étant de ne pouvoir enguirlander personne! (Je connais.)

Luce a dit…

Pauvre Claude, il y avait vraiment de quoi s'énerver; hier tantôt, j'ai eu un incident presque similaire, avec une coupure d'eau non signalée par la Mairie; venant de jardiner, j'ai voulu me laver les mains et comme je commence toujours par le savon liquide,impossible de me rincer; moi aussi j'ai pesté contre ces inattendus et ça a duré pas mal de temps! mais ce n'était pas si gênant que toi. Bonne journée j'espère pour tes activités!

alice a dit…

Moi je dis "Vive les pannes de courant" car ton post m'a fait bien rire, c'est si bien rendu! Et puis, qui aurait mangé cette belle fraise à ta place pendant que tu aurais fait du repassage? Les merles bien sûr! Donc, ya du bon dans tout ça...

Daniel a dit…

Huum. la bonne fraise, j'arrive...
Pour aujourd'hui je vois...
Et dieu dans sa grande miséricorde dit: Que la lumière soit et la lumière fut!
Je suis rassuré tout de même quand ta survie sans courant, tu as ses ressources.
Bonne journée; A +

perrine a dit…

J'aime ta bannière de pivoines, elle est gaie.
Pas d'électricité ! que faire ! rien car sans elle nous sommes paralysés.Je n'ai pas connu ce genre d'avatar. Nous sommes alimentés par des centrales hydro-électriques.
Bonne journée quand même.

Nazzareno a dit…

Et il y a encore qui pense qu'il travaille de la ménagère soit seulement une espèce de congé....

Olivier a dit…

j'adore " et je ne peux enguirlander personne, ce qui m'énerve un peu." je me retrouve dans cette phrase ;o)) on peut en déduire que la fée électricité est revenue, vu que tu as posté.

Delphinium a dit…

claude est devenue rouge de colère, comme une fraise. :-))

Château-Gontierdailyphoto a dit…

Liberté...liberté... chérie...

L. D. Burgus a dit…

I feel your pain. Our local phone goes down every time it rains. Our electric line likes to disconnect from the side of our house with severe winds so we sit and wait.
I substitute taught Monday and Tuesday and I now have caught the flu from one or more of the students. I don't think it is swine flu but it isn't very nice. I couldn't eat anything that you cooked right now but maybe another day. Be strong and of good courage, we will persevere.
Larry

ChrisJ a dit…

I love your beautiful banner photo. Gorgeous!

Wonder Turquette a dit…

De telles coupures d’éléctricité inattendues gâchent vraiement la journée, je sais bien. La fraise de votre potager semble parfaitement délicieuse. Comme vous avez de la chance de pouvoir cultiver tout ça. J’ai également adoré votre nouveau banner, une photo qui donne de la joie de vivre! :-)

Très bonne journée et amitiés,

Müge

Abe Lincoln a dit…

Your cabbage plants look nice. My granddaughter planted two and they are really growing now.

Abraham Lincoln

Marguerite-Marie a dit…

wouah!!je crois que tu as tout simplement "pété un plomb" quand tout a disjoncté!...je dis comme Alice tu m'as fait rire.
Bon repassage alors.

Catherine a dit…

Déjà des fraises ! Moi, je n'ai encore que les fleurs. Une maigre récomprense pour te faire patienter.
On nous a rendu complètement accro au courant. Comment faisait-on auparavant ? On ne se pose même plus la question. On se demanderait plutôt comment survivre ? Même pas de gaz chez moi.

Miss_Yves a dit…

Mais, écrire au crayon, c'est très bien !Très sensuel! On sent le grain du papier, on entend le crissement de la mine !
Appétissantes photos de fruits et légumes , avec la bonne mine des poivrons et des fraises !

Solange a dit…

Plus je te lisais et plus je te voyais rougir la fraise. Ça t'a permis d'écrire un article rigolo.

Cloudia a dit…

fraises!
MAY!
Aloha

Luke Wiley a dit…

strawberries are my favorite!

M.Benaut a dit…

You might call it a dog of a day or even a dog day afternoon, Claude.
Now you do know that in Australia, we rub 2 sticks together to create fire.
Crikey ! Living in la Belle France is just like camping.
Soon you will be living in a tent beside the swimming pool with a campfire and a large stew pot !!

Thank you for this marvellous entertainment. A great story and perhaps, very humourous to read.