x

x

samedi, mai 16, 2009

Une Soirée particulière

Suite de "Un après-midi de chien" d'avant-hier.
Je pense à mes congélateurs qui sont pleins.
Cela fait, à 18H15, cinq heures
Qu'ils ne tournent point.
Je me dis qu'il restera bien deux ou trois glaçons;
J'ai les nerfs électriques,
C'est le statu quo.
On est au courant de rien,
Je sens que j'ai besoin d'un apéro.

18h30, je rappelle FDE et la voix du serveur vocal me dit que le courant reviendra à 19H. Ah ! Enfin !
18H55, nouvelles tentatives de rétablissement, mais en vain. Sera-ce dans cinq minutes, me dis-je ? Ou sera-ce pour demain ?
19H, au septième coucou du coucou-pendule à piles, RIEN !
19H05, je rappelle FDE et là, je n'ai plus la même info. Les problèmes demeurent, les techniciens s'affairent, à part cela, pas d'autres précisions.
Si, la voix ajoute : quelque chose comme quand l'électricité sera en phase de rétablissement, on le saura en rappelant le serveur vocal. Avec ça, je suis bien avancée !
Décidément le courant ne passe pas avec ce serveur. Non seulement on est déconnecté mais il n'y a plus d'humanité. C'est le service public des temps modernes.

La soirée s'avance, le temps s'assombrit, d'ici que je sois obligée de sortir les bougies...
19H15, mon Chéri rentre du boulot, heigh ho ! Heigh ho! mais toujours pas de courant.

17H30, il aperçoit...

Ceci.

Effectivement les techniciens

cherchent la panne.


8H30, un des DEF boys monte sur un poteau. Il crie : "il y a un isolateur fendu," et là ça dure un moment pour des raisons qui seraient trop longues à 'expliquer ici.

Puis l'équipe quitte les lieux.

On reste dans l'attente

et on allume les bougies.

Je rappelle la voie qui me dit que le courant sera rétabli à minuit.

Ah ! Voilà une nouvelle qu'elle est bonne !

Maintenant, out, il fait black, et dedans, c'est le grand black-out.

petit apéro dans le salon aux bougies

dîner dans la cuisine aux chandelles,

et je m'apprête à passer une soirée de chien. Pas de télé, pas d'ordi, Un livre , OUI, mais ma vue très basse ne me permettrait pas de lire à la flamme.
8H55, Hourrah ! je courant revient et la lumière fut.
J'ai raté 10 minutes de mon film, mais la soirée s'est beaucoup mieux terminée que l'après-midi n'avait commencé, avec le charme de George PEPPARD et celui d' Audrey HEPBURN.

Et, you know what !

Hier soir à 23H25, une fois encore
la lumière ne fut plus.

A LUNDI !

20 commentaires:

alice a dit…

On a beau se dire que les chandelles, c'est romantique, ça va 5 minutes! Mais peut-être que tout va mieux ce matin puisque tu postes... Bon weekend!

Marguerite-Marie a dit…

cet incident t'a tout de même permis de faire des photos très romantiques et un texte très enjoué. Le courant est là et pourvu que ça durrre!!!

Daniel a dit…

Je vous pleins les pauvres Sarthois de ne plus être au courant... mdr
Heureusement les bougies n'ont pas besoin de courant ! Seul les courants d'air les perturbent... lol
Bon WE...

claude a dit…

@ Daniel
Heureusement il n'y avait pas de vent ce soir là !

hpy a dit…

Mais tu l'as eue, t alumière, au moins il y a quelques minutes!
Et le congélo?

claude a dit…

@ Hélène
Je me tracasais pour rien car mon Chéri m'a dit qu'il avaient une grande autonomie.

Abe Lincoln a dit…

Electric is out all over the world. Sounds like a song title. I see it is now being repaired. Candles and flashlights used. Nice post.

Chez Madeleine a dit…

J'ai la grande joie de t'annoncer que je t'ai "Tagué" via "Chez Madeleine"
Ne donner suite que si envie il y a.Daniel.

Solange a dit…

C'est pour ça que les familles étaient nombreuses avant, y a rien à faire quand y a pas de courrant.

Miss_Yves a dit…

En tout cas, voilà une occasion de faire des photos originales et lumineuses !

perrine a dit…

Quel cheni le manque de courant !
Sans lui plus possible de vivre. Tu as du être en soucis, et ce fichu répondeur, rien de vaut une belle voix c'est plus sympa et rassurant. En fin bref la lumière fuse

Cloudia a dit…

Fiat Lux!
I enjoy guessing what your posts are about, Claude.

I love your photos!
Aloha mon ami

Luke Wiley a dit…

Cool flashlight picture!

ChrisJ a dit…

I remember that movie and I loved it. It was a long time ago but I remember the French countryside.

ALAIN a dit…

Si le courant n'était pas revenu, il ne te restait plus qu'a inviter tous tes amis pour manger le contenu de ton congélateur. Cela aurait pu etre sympa !

Catherine a dit…

C'est le genre de truc qui n'arrive jamais chez nous. Seriez vous un peu défavorisés par les moyens mis en oeuvre ?

Greener Bangalore a dit…

oh interesting.....and nice pics too....thank you so much for your comments Claude....

lyliane a dit…

C'est là que l'on s'aperçois que l'on ne pourrais plus vivre comme au temps de nos grand mères!
ça y est je suis reconnectée aussi,j'ai trainé une rhino-grippe-bronchite pendant 3 semaines, j'ai dû me résoudre à prendre des antibiotiques, je suis à plat.
Bonne courte semaine, je t'appellerai( j'ai retrouvé ma voix) pour essayer de te rendre visite courant cet été. bises.

Olivier a dit…

la lumiere va et vient, on retrouve le plaisir des bougies, mais c'est vrai que pour le congélateur and co, c'est pas amusant du tout.

Wonder Turquette a dit…

Dîner sous la lumière des bougies doit être romantique, non? Mais j’espère que le problème s’est résolu et vous avez de l’éléctricité maintenant.

Bonne journée et amitiés,