x

x

vendredi, mai 08, 2009

victoire !


8 Mai 1945,
la fin d'un cauchemard,
la fin de la barbarie nazie,
la fin des maux et des souffrances pour certains,
le jour de gloire pour ces derniers
mais aussi pour ceux qui sont ont donné leur vie
pour que les survivants et les générations
qui ont suivi vivent dans une France libre.

A DEMAIN !

24 commentaires:

Daniel a dit…

Donné leurs vie, oui! Surtout ceux a qui on l'a prise!!!
Comment expliquer que la France est été battue aussi vite?
Certains dans les camps Français voulaient la défaite...
J'arrête pour ne pas blesser les susceptibilités, et gloire et honneur à ceux qui sont morts dans tous les camps...
Bonne journée.

alice a dit…

Et maintenant, les jeunes Allemands et les jeunes Français étudient ensemble... On aurait sans doûte dû commencer par là! Maintenant, on exporte les guerres pour continuer à vendre les armes que l'on produit, vive le commerce!
Sur un ton plus léger, ta superbe pivoine est une herbacée ou une arbustive? On voit à peine les bourgeons floraux sur la mienne...

Marie Reed a dit…

How delightful to wake up to the Marseillaise! I'm lacing up my shoes and am headed to the Monument aux Morts right now!

claude a dit…

@Alice
Je n'en sais rien du tout, c'est ma petite maman qui m'avait donné des pieds.

claude a dit…

@ Alice
Je viens de regarder sur internet, ce sont des herbacées.

Cergie a dit…

A ma façon mon message de ce 08 mai est dédié à l'armistice. J'ai mis d'ailleurs le lien vers mon premier message du 8 mai 2006.
Ensuite il y a eu d'autres combats ; j'écoutais hier une émission de radio sur Dien Bien Phu et la fin de la guerre d'Indochine pour la France.

Ma pivoine aussi est pleine de boutons ; j'en ai plusieurs de cette variété. C'est la plus précoce, aux grosses fleurs lourdes sur une tige courte. J'ai confiance, les fleurs durent cette année ! On en profitera longtemps !

Bon week-end, Claude.

Abe Lincoln a dit…

We called it VE Day, for Victory in Europe. It was a terrible time for billions.

Olivier a dit…

il faut regarder vers le futur (tout en oubliant pas le passé, sinon on recommence les mêmes conneries)...Je suis d'accord avec miss Alice, je vois ma nièce qui va passer une semaine dans une famille allemande, et après inversement...c'est ça l'Europe et le futur

alice a dit…

Merci d'avoir cherché le renseignement! C'est drôle comme les pivoines (qui vivent plus longtemps que les humains) passent de générations en générations et de jardins en jardins... Ce qui ne m'explique pas pourquoi la mienne est si en retard sur la tienne!
Quand au" devoir de mémoire", certes il est important de se souvenir des sacrifices de millions de soldats et de civils à travers les siècles, mais cela suffit-il à ne pas recommencer? Les faits nous prouvent le contraire chaque jour... Peut-être que si ceux qui décident les guerres devaient aller eux-mêmes se faire trouer le cuir, ils réfléchiraient à d'autres façons de régler les différents?

Wonder Turquette a dit…

Chère Claude,

Je ne savais pas que la France célébrait aujourd’hui l’anniversaire de sa libération du joug allemand. En 2006, j’ai voyagé en Pologne et j’ai visité les camps de concentration Auschwitz-Birkenau, c’était terrible et il était impossible de retenir ses larmes. J’espère qu’il n’y aura plus jamais une telle page noire dans l’histoire de l’Europe. Je suis d’accord avec Alice et Olivier, il faut regarder vers le futur sans oublier le passé; j’ai des amis Français qui disent que les Français et les Allemands sont des peuples cousins, que les Français sont sentimentalement et culturellement plus proches aux Allemands qu’aux Italiens, cela me fait penser que les deux pays ont réussi de résoudre les problèmes dans leur relation et de fonder une amitié voire une fraternité (selon mes amis) sur une nouvelle base solide.

Je vous souhaite une belle journée,

Amitiés,

Müge

Thérèse a dit…

Il ne faut pas oublier...
Vive les échanges et les rectifications dans les livres d'histoire.
Cela me rappelle Michael Moore qui distribuait des formulaires aux membres du Congrès pour que leurs enfants s'enrôlent pour la guerre en Irak...
Vive l'Amitié et les pivoines.

Marie a dit…

Bravo pour ce post, Claude. Je pense aussi qu'il faut garder le passé en mémoire de ceux qui ont donné leur vie. Mais maintenant vive l'amitié entre les peuples d'Europe.

M.Benaut a dit…

… et les peuples du monde entier également.

M.Benaut a dit…

Les Australiens ont combattu les Japonais dans l'océan pacifique et les îles au nord de l'Australie.
C'était certainement une guerre du « monde »

Quand vous regardez cette photo, ci-dessous, vous espérerez que nous ne souffrons jamais la guerre à l'avenir.

http://en.wikipedia.org/wiki/File:LeonardGSiffleet.jpg

ALAIN a dit…

A droite de la photo, on reconnait un futur blogueur.
Nous avons arrêté de nous battre chez nous, dommage que l'on aille se battre chez les autres.

L. D. Burgus a dit…

It is a small world. My father, Jesse T. Burgus, was shipped into Belgium as an American soldier and was placed into battle to counter the Germans surge of Battle of the Bulge. When VE day hit, my dad was in Germany with the troops heading toward Berlin. He had been a part of the Bridge of Remagen that made a risky crossing of the last bridge standing. The day of VE today was actually his birthday. He died in 2000 at the age of 82. I am sure glad he survived as I had not been born yet.

Solange a dit…

Moi non plus je ne savais pas que vous fêtiez la libération aujourd'hui. Je te souhaite une belle fin de semaine.

ChrisJ a dit…

Bravo< Claude!

Catherine a dit…

Un éternel recommencement. Les nations tirent rarement des leçons de leur histoire, on dirait.
Les ennemis changent, les conflits s'exportent.
J'adore le raisonnement d'Alice. Je ne l'aurais pas mieux dit.

Luce a dit…

Beaucoup de commémorations en France, et quand on a vécu cette période de l'histoire, on ne peut oublier; c'est ancré dans la mémoire...

Luce a dit…

Beaucoup de commémorations en France, et quand on a vécu cette période de l'histoire, on ne peut oublier; c'est ancré dans la mémoire...

Luce a dit…

Beaucoup de problèmes aujourd'hui pour la connection!

lyliane a dit…

Mon grand père maternel faisait partie de ceux là mort en déportation à Manthausen pour fait de résistance.

perrine a dit…

08 mai 1945, libération de la France, j'ai attendu le 9 pour poindre mon nez.
De plus nous étions en normandie près de Caen. Mes parents ont subi cette guerre de plein front.Les allemands aimaient les chevaux de course et avaient donc envahi le haras que mon père dirigeait. pour mes parents et frères ce fut une dure période de soumission à eux.
Merci Claude de tes bons voeux.