x

x

samedi, mai 09, 2009

basse-cour

J'ai visité une basse-cour extraordinaire,
chez Marie-Noëlle et Gilbert.
Dans une grande volière,

Vaillant, le Pigeon,
Fait sa sieste sur le sol
Parmi d'autre Pigeonnes et Pigeons.
Ils roucoulent des jours heureux
Avant de passer à la casserole.

Sur le grillage de la volière
Courent une clématite bleue
Qui attire mes yeux,
Car les fleurs
Ont un joli coeur.

Il y a Jeanne, la Cane
Qui élève une nichée de vingt deux canetons,
Les siens et ceux d'une autre
Qui a abandonné ses petits
A l'éclosion.

Et il y a la Cane, Blanche

Qui couve ses oeufs
Sauf quand je la dérange.

Voici les Oies, dont Gertrude ,

et Simone,
Et le Jars, à l'air peu commode
Qui jargonne
Tant qu'il peut
Pour se montrer un peu.

Il y a le Coq Rico
Et ses poules,
Cocotte, Julie la Rousse,
Nini...

Et compagnie

Le Coq Rico blanc est beaucoup plus beau
que celui qui est déplumé du cou.
Il s'attire même les faveurs
D'autres volailles que ses poules...
Les pintades qui bien qu'elle criaillent
Comme les faisans, ont un cri
Encore plus stupide que celui de Jacquot.

J'ai vu aussi une Oie grise qui pondait
A l'abri des regards indiscrets,
Et des cailles
Et tout pleins d'autre volailles.

Tout ce petit monde a la vie belle
Dans ce grand espace vert,
Mais pour leur grand malheur,
Du jardin de Marie-Noëlle et Gilbert,
Un de ces jours,
Toutes ces bêtes à plumes,
Y compris les beaux Col-verts,
Finiront leur vie au four,
Car nous sommes de grands prédateurs.

En attendant une fin certaine,
Elles vivent dans un endroit charmant,
Où poussent des arbres, des arbustes
Et des fleurs,
Et une haie champêtre d'où,
sans dire de bêtises,
émerge ce cytise.

La Cane cancarde ou nasille
L'Oie criaille, siffle ou cacarde
Le Jars jargonne un jargon
que seules les oies peuvent comprendre
La Pintade criaille
La Caille margotte.


A MARDI !

29 commentaires:

alice a dit…

Bon, alors, je vais éviter de penser à la fin que tu nous annonces et profiter seulement de tous ces volatiles bien vivants! Lorsqu'elle a enfin eu un jardin, c'est-à-dire à la retraite, ma maman avait pris deux poules, des rousses qui sont parait-il les meilleures pondeuses, et mes enfants adoraient aller chercher un oeuf tout chaud. Et les canetons sont vraiment des petites bestioles attendrissantes. Je n'en dirais pas tant des oies... Belles mais vachardes! Je vois que tu as enfin trouvé du soleil, le temps s'est peut-être un peu dégagé?
Cette clématite bleue est très belle, avec ses fleurs semi-doubles, je suis sûre de connaître son nom mais je ne le retrouve pas pour l'instant, grrr!
Sinon, je me souviens très bien de la visite des Benaut chez toi et de leur mini tour de France. Et leur blog est une réserve d'humour et de bonne humeur. Bon weekend! Ne travaille pas trop dans ton jardin, pense à ton dos! ;-))

Daniel a dit…

Tu as visité le "Paradis des volatiles" j'ai mis Paradis entre Guillemets car en toi sommeille une fervente cuisinière!!!! lol
J'espère avoir répondu à ta question sur mon blog ?

claude a dit…

@ Alice
Merci Alice, mais pour mon dios , c'est déjà trop tard !

@ Daniel
Je ne pourrais pas manger les bêtes que jaurais élevées, vues naîtres et côtoyées tous les jours.
Je suis une sentimentale, moi.

Daniel a dit…

Ta question m'échappe aussi ?
Si c'est pour Lis ou Lys le petit Larousse dit:
"lis ou lys nom masculin
(latin lilium)
1. Plante bulbeuse à grandes fleurs blanches (famille des liliacées) ; cette fleur elle-même.
2. Fleur de lis : meuble héraldique qui était l'emblème de la royauté, en France.
3. Lis de mer : encrine.
4. Lis Saint-Jacques : amaryllis.

(c) Larousse."

Catherine a dit…

Ton post d"aujourd'hui me rappelle "Les Contes du Chat Perché", Delphine et Marinette et toute le clique.
Ces animaux là ont au moins la chance de vivre une belle vie dans un milieu naturel, sans connaître ce que sera leur fin. D'autres n'ont pas cette chance.

M.Benaut a dit…

Ma plus chère Claude,

Quelquefois on croirait que tu étais sur le point de faire le film le plus grand dans l'histoire de l'univers.

Naturellement, n'importe quel film que tu fais, il aurait une recette, et un casserole !!!

Mein Gott et Crikey, je suis presque humide avec le rire.

En dépit de la suggestion très de soin d'Alice, je suppose que tu seras toujours trop occupé dans le jardin et dans le 'COOK-house'; ( pas la 'CHOOK-house".)

En australien:- chook = poulet

I hope you have a ripper week end dear Claude.

Luce a dit…

Est-ce toi qui leur a donné ces jolis noms de baptême? C'est rigolo et bien appropriés à leur race! Quelle belle basse-cour.

claude a dit…

@ Luce
OUi c'est qui les ai bâptisés ainsi.
Vaillant en rapport au dessin animé
La cane "de" Jeanne
La cane blanche des non-voyants
Gertrude oie du film "Voyage au centre de la terre" et pour Simone
(ma mère ne serait pas contente) c'est le nom que mon père avait donné à une oie qu'on lui avait donnée.
Rico pour le coq, ça coulait de source cocotte pour une poule aussi et nini pour ça rime avec compagnie.
Pour les pintades, j'ai hésité à donner qq prénoms pour ne pas être désagréable.

alice a dit…

Tu aurais pu aussi choisir "Le coq et la pendule" de Nougaro pour accompagner ta basse-cour vers la casserole!

claude a dit…

@Alice
Pour tout te dire, j'ai cherché un bruit de basse cour mais je n'ai pas trouvé et je n'ai pas pensé à Nougaro non plus.

Daniel a dit…

Mea-culpa
C'est ce qui s'appelle un dialogue de sourd !!!
J'ai voulu utiliser une autre police (Webding)elle ne doit pas s'afficher dans tout les navigateurs ?
La modif est faite j'espère que tu pourras lire.
Bisous. A +

Marie Reed a dit…

This is feathered heaven my dear Claude! That is quite a ful nest too!

Miss_Yves a dit…

Quelle jolie visite de la basse_cour !
Chez nous( TCHEU naous) dans le Cotentin , la pintade se prononce le" pintar "et son cri s'imite ainsi " tout craque ! tout craque !"
Mais c'est aussi le "picot'"qui ne passe pas pour très fûté , traiter quelqu'un de grand picot, (grand niais, grand dadais)n'est pas un compliment !
Ta dernière remarque laisse supposer que dans la Sarthe, les pintades n'ont pas meilleure réputation !

hpy a dit…

Quelles belles volailles pour faire une bonne cuisine! Et même une pintade au cidre se déguste bien.
Chez moi aussi il y a un cytise,mais il est toujours en retard par rapport aux ceux que l'ion voit dans le voisinage. Il ne fleurit pas encore, mais si tout va bien, il aura tout plein de fleurs jaunes d'ici peu.

Abe Lincoln a dit…

Wow. This is an impressive set of photos. I really like the ducks and her ducklings.

My Birds Blog

Marguerite-Marie a dit…

c'est une bien belle sortie en basse-cour que tu nous fais faire avec un texte tout simplement charmant.

melanie a dit…

Beau voyage dans cette basse-cour ! Ces petites bêtes ont l'air heureuses, malgré la perspective d'un passage en cocotte ! Comme quoi faut pas penser à sa destinée !

Château-Gontierdailyphoto a dit…

Toute cette nourriture sur patte cela me donne le tournis, quand est-ce qu'on passe à table ;-)

Olivier a dit…

j'arrive après tout le monde...Un Pigeon dans une basse-cour, NON..
Les oies, que de souvenir dans le Lot, petit je me faisais courser par ces méchantes bestioles, j'en avais une de ces peurs.......

Cergie a dit…

Les cityses sont fleuris aussi autour de Cergy, je dis "robinier".
Il est chouette ton site sur les arbres, je me le mets en lien, tiens.
La maman du chien de ma belle soeur et de mon beau frère est morte alors Bug (il est né en 2000) est déprimé, il ne chasse plus le renard qui s'en donne à coeur joie dans le poulailler car toutes les volailles ne sont pas rentrées le soir puisque certaines aiment dormir dans les arbres.
[Et des oeufs de cane, ils font des gâteaux ?
Et j'arrive après Olivier...]

raindrop a dit…

Jolie basse court. Ils ont l'air de s'y plaire tout ces animaux!

lyliane a dit…

C'est la grippe allemande que j'ai ramené ici, qu'elle semaine de cauchemar malade, malade, de plus devoir m'occupêr de maman, je ne peux rester au lit!.
Je ne t'ai pas oubliée, mais pour venir te rendre visite, c'est râpe pour mai je crois, tu as de la visite après puis tu pars, moi aussi je pars dans 1 mois, mais je viendrai c'est sur sans Peter, il est toujours par monts et par vaux, Hèléne est trop prise avec son commerce hélàs car elle viendrai bien, mais on trouvera bien un moment.
Grosses bises

Solange a dit…

Une belle visite de la basse-cour et bien commentée en plus. Ta petite chançon m'est familière.

Thérèse a dit…

Je n'ai reconnu que Gertrude...
Charmantes observations: du Claude quoi!

Marie-Noyale a dit…

Cela fait du bien , mon vocabulaire de basse cour s'etait un peu dissipé!!! tous ces verbes pour le langage des animaux ..
maintenant il ne me reste plus qu'a les retenir!!!!

perrine a dit…

Une très belle basse-cour! mais élever tout ce monde pour finir à la casserole non !! je me souviens d'une cane que j'avais apprivoisée
je la mettais sur mon porte bagage
et zou nous partions ensemble, eh bien ma mère a sacrifié ma cane, et ça aujourd'hui je ne lui pardonne toujours pas.Si pas de viande et bien on mange des patates !!! de plus des bêtes avec lesquelles on se prend d'amitié !

Marie a dit…

Ce sont de bien magnifiques photos. Mais quand je pense qu'ils vont passer à la casserole, je n'ose pas regarder les animaux.

Bergson a dit…

Entre le soleil et la clématite, un bel endroit pour engraisser enfin de finir dans le faitout de Claude

Carole a dit…

Et bien tout ça me fait penser à une célèbre comptine : le Rock and Roll des gallinacés :

Dans ma basse cour il y a,
Des poules des dindons des oies,
Il y a même des canards,
Qui barbotent dans la mare,

Refrain:
Cot cot cot codett(bis)
Cot cot cot codett,
rock n'roll des gallinacés.

Dans ma basse cour, il y a,
Des poules, des coqs et des oies,
Il y a même des renards,
Qui mangent tous les canards,