x

x

mercredi, mai 13, 2009

la Dame aux napperons

Notre amie, Adrienne s'en est allée
En ce mois de mai pluvieux
Retrouver son mari Michel
Au paradis des gens heureux.
Presque tous les napperons
Que vous avez vus sur ce blog,
Etaient pour Adrienne qui en était folle.
Elle en mettait partout dans sa maison.
Je lui ai fait des grands, des moyens grands,
Des moyens tout court,
des petits et même des tout petits.


Elle étais depuis son transfert
D'une clinique du Mans
A l'hôpital d'ici,
Et tout en le sachant,
Dans une chambre de fin de vie.
Je suis allée la voir pratiquement tous les jours,
Et la voyais peu à peu s'approcher de la fin,
Et elle me demandait si j'allais bien.
Je lui tenais la main,
Elle me tendait la sienne.
Elle me faisait grand peine Adrienne.
Je lui ai apporté du bonheur
Dans cette chambre de malheur,
En lui offrant quelques brins
du muguet de mon jardin,



Puis un gros bouquet du sien.
Et afin qu'elle puisse voir aussi
Ses arbustes en fleurs,
j'ai photographié son jardin à elle
Son lilas mauve et ses boules de neige.





Je la vis pour la dernière fois
Jeudi de la semaine dernière,
La laissant avec sa famille,
Bien entourée,
Pour cette longue fin de semaine.
Elle s'est éteinte dimanche dans la soirée.

23 commentaires:

Olivier a dit…

triste et dur moment quand on perd une (ou un) amie. avec toi

Luce a dit…

avais les larmes aux yeux en lisant ta prose sur Adrienne; c'est très dur et il faut un certain courage pour braver le malheur; j'en parle en connaissance de cause; tu as fait une bonne action en allant la voir si souvent, ça aide beaucoup en fin de vie surtout si elle en connaissait l'issue; bravo Claude!

Daniel a dit…

Très bel hommage à ton amie...
Bise A +

Cergie a dit…

Ton amie a eu de la chance d'avoir une amie telle que toi pour adoucir ses derniers moments mais pas seulement ; sans doute que vous avez fait un bout de chemin ensemble et cela va être dur très dur pour toi. En amitié on donne et on reçoit. Adrienne savait que tu aimes ses fleurs, son jardin, tu aimes ce jardin comme s'il était le tien, et Adrienne aimait ce que font tes doigts de fée. Tes doigts qui ont aussi su donner du réconfort.
Maintenant que ce que vous attendiez est arrivé, cela va être encore plus dur. Mais ton amie a trouvé l'apaisement et elle a été entourée par sa famille.
Bisous Claude et courage pour affronter le manque.

Thérèse a dit…

Un doux hommage à Adrienne au milieu de l'amour de la nature que vous partagez.

Marie a dit…

C'est un post très émouvant, Claude. Très triste la vie en fin de compte. Cergie a raison, Adrienne a eu de la chance de t'avoir pour amie. Paix à son âme.

Miss_Yves a dit…

Un bel hommage, avec des mots et des fleurs, très émouvant.

hpy a dit…

Mes condoléances à tout le monde, à sa famille, à toi et à ses autres amis.

Delphinium a dit…

je suis sûre qu'elle va prendre dans sa valise, pour son dernier voyage, quelques napperons, et dans le ciel, les nuages auront dorénavant les formes de tous les napperons que tu lui a tricotés et crochetés. Je t'embrasse bien fort

L. D. Burgus a dit…

True friendship comes from the heart. You have a great heart. It is so hard to watch someone pass but Adrienne was lucky to have you. I am so sorry.

sonia a. mascaro a dit…

I am sorry... It is too sad...
Claude, you did a beautiful homage to your dear friend.

Solange a dit…

C'est triste de perdre une amie, mais elle a eu la chance que tu l'accompagne jusqu'à ces derniers jours. De tout coeur avec toi.

alice a dit…

Tu as un grand coeur, Claude, et c'est bon, même si ce coeur est lourd de cette peine. Je t'embrasse.

Bergson a dit…

Belle hommage à Adrienne ; sincères condoléances

Marie-Noyale a dit…

Apres avoir lu Delphinium,
Maintenant quand je regarderai le ciel avec ces cumulus dentellés j'aurai une petite pensee pour Adrienne et son amour des napperons..

Bon courage pour toi, en ce moment difficile,mais ton coeur peut etre rassuré tes visites etaient surement son rayon de soleil journalier.

perrine a dit…

Que d'émotions lisant tes mots. Que d'amour entre vous deux.
Perdre quelqu'un que l'on aime est
inhumain, malheureusement c'est la triste réalité de la vie. bon courage Claude, je suis sûre qu'elle te regarde de son petit nuage.

MmeBenaut a dit…

I am very sorry that you've lost your friend, Claude. This is a beautiful tribute to her. Big hugs to you Claude.

Château-Gontierdailyphoto a dit…

Hommage émouvant Claude, j'en ai presque la larme à l'œil.
Mais restons positif, pendant ce temps à la maternité de jolies têtes blondes sont nées...
Ainsi va la vie, poussière nous sommes, poussière nous resterons.

Bonne journée et bon courage.

ALAIN a dit…

Il ne faut pas que ce soit le dernier des "messages-napperons", Claude, en souvenir de ton amie, il faudra nous en poster un de temps en temps.

Marguerite-Marie a dit…

tu es formidable Claude et ton amie a eu le chance d'être ton amie, to tu as pour toi la conscience d'avoir été là pour elle et c'est sûr qu'elle a déjà montré tes oeuvres d'art à saint pierre et tous les autres.
Courage, bises

Carole a dit…

Bel hommage rendu à ton amie et toutes mes sincères condoléances.
Courage Claude. Je t'embrasse,

Wonder Turquette a dit…

Mes condoléances chère Claude ... Vous avez montré une grande preuve d’amitié et de fidélité envers Adrienne en la visitant tous les jours à l’hôpital ... Triste la fin de la vie, triste de perdre qqn de proche, crée un vide, un trou dans notre vie ... Mais la vie continue ... Je vous souhaite courage, chère Claude.

Catherine a dit…

Un post à la fois très triste mais aussi plein de forts sentiments d'amitié de tendresse, et d'affection.
Claude, tu as certainement contribué par ta présence à lui apporter de bons moments d'amitié et de joie dans cette tourmente.
Ton grand coeur est certainement une bénédiction pour les gens qui t'entourent. Sa famille a dû être très touchée. Moi, je le suis.