x

x

mercredi, juillet 23, 2008

A comme...

Amitié
Friendship

( Cet article de journal date d'Aout 1985)

Après le grand Amour, l'Amitié, la vraie, la durable, est la seconde meilleure chose qui puisse vous arriver dans la vie.
Lorsque mon Chéri et moi nous nous sommes rencontrés, nous avions des Amis étrangers chacun de notre côté.
Lui, ses Copains Dieter et Ronald, ainsi que Meike, épouse de Dieter, et moi, ma douce et tendra amie Julia et son mari Larry.
Pendant 20 ans, nous nous nous sommes partagés entre les Amis d'Amérique et ceux d'Allemange, tantôt en leur rendant visite, tantôt en les recevant à la maison, mais toujours séparément.
Et puis, un jour Dieter a soulevée l'idée qu'il voulait faire connaissance de nos Amis Américains.
Donc, en Juin 2006, nous avons fait une réunion internationale à la maison. Nous avions planté les trois drapeaux dans le jardin.
Julia et Larry étaient venus passer 3 semaines de vacances. Les Amis Allemands sont venus 5 jours seulement, mais pendant ces 5 jours, nous avons fait la fête, et d'autres liens d'amitiés se sont créés.

La Maitresse de Maison, Dieter, Meike, Ronald, Julia, Larry.
Bien évidemment on ne voit pas mon Chéri qui prenait la photo.

After the passionate love affair, friendship, the real ,f or ever, is the second best thing that can happen to you in your life. When my Chéri and I we met each other, we had foreign Friends each of our side. For him his buddies Dieter Ronald, and Meike who is Dieter's wife, and I, my sweet and tender friend Julia and her husband Larry. For 20 years our time was divided between the Friends from America and those ones from Germany, sometimes in visiting them, sometimes in receiving them at home, but always separately . And then one day Dieter had the idea that he wanted to know our American friends. So, in June 2006, we did an international meeting at home. My husband and I planted the three flags in the garden. Julia and Larry came on vacation 3 weeks. German friends came only 5 days, but during those 5 days we celebrated that special occasion, and other bonds of friendship have been established.

Je ne voudrais pas terminer ce post sans parler des Amis que l'on se fait sur le web. Les habitués, celles et ceux qui viennent en passant de temps en temps, celles et ceux qui viennent et qui repartent parce qu'ils ne comprennent rien au français mais qui reviennent quand même le lendemain, celles et ceux qui vous ont donné un coup de pouce pour améliorer votre technique de blogueuse, celles et ceux que vous avez rencontrés par une belle journée à Paris, celles et ceux qui vont venir vous voir en septembre prochain d' Australie et et tout dernièrement Tomate farcie, qui gentiment a traduit le post tout en français qu'Abraham n'a pas compris ni Z de Villigen en Suisse. Merci à toutes et à tous !

I do not want to end this post without mentioning the Friends you "meet" on the web. The regulars, those who come from time to time, those who come and leave because they do not understand the french language but still come back the next day, those who come to your aid so that you improve your blogger technique, those that you met on a beautiful day in Paris, those who will come see you in next September from Australia and most recently Tomate Farcie who kindly translated the post in french that Abraham and Z from Switzerland did not understand. Thank you to all!

A demain !

22 commentaires:

Luke Wiley a dit…

great tribute to your loyal readers. nice!

Daniel a dit…

Les amis de mes amis sont mes amis...
La formule se vérifie en mathématique je ne suis pas sur que cela marche à tout les coup avec les humains...
Toute fois super d'avoir conservé une amitié si durable.... Bravo du doit être d’une tolérance remarquable.
Bonne journée.

Daniel a dit…

J'ai clické trop vite, est semble sympa cette raclette.

claude a dit…

@ Daniel
Tu sais quand les amis sont hyoer sympas, pas besoin d'eptre tolérant, tout se passe bien !
La raclette fut effectivement sympa.
Les allemands connaissaient mais pas les Américains.

Delphinium a dit…

très sympa ce message! Qu'est-ce qu'on ne ferait pas sans les amis. Souvent quand en amour, cela ne va pas fort, on a encore les amis qui sont là pour nous soutenir. Mais l'amitié s'entretient. D'une manière ou d'une autre. J'ai des amis que je vois très peu et pourtant je sais qu'ils seront toujours là pour moi. C'est cela la vraie amitié, celle sur qui on peut compter en tous temps. Bises et plein d'amitié à travers les câbles de nos ordinateurs ma petite claude. :-)

melanie a dit…

Un hymne à l'amitié ! Que serions-nous sans les amis ? Pour moi, plus que mes parents, ils m'ont tout appris. Un grand secret cependant : ne jamais rien attendre des autres. Ne pas attendre mais laisser venir tous les petits et grands plaisirs que vous apporte leur amitié.

Daniel a dit…

Ce matin je suis en verve.
Je viens de visiter le Blog des meubles et les pb de site.
Tu est tout a fait capable de gérer un site, il existe des logiciel que facilitent grandement leurs créations.
Voila je me mêle de ce qui ne me regarde pas...
Bonne journée.

nazzareno a dit…

Merci à toi, que tu es capable d'offrir avec tant de simplicité une chose ainsi rare comme l'amitié.

Abraham Lincoln a dit…

Well this is a nice post and my name is in it again. Thank you Claude.

I enjoyed reading about your get-together of friends and the time you all had together. It must have been nice for everyone.

Thanks again, Claude.

Olivier a dit…

rien de mieux que les amis (et les amis des amis, et les amis des amis des amis, et...............). En plus international, c'est cool.

Les amis virtuels c'est different, ils passent, et apres ne passent plus, c'est la vie des blogs.

Olivier a dit…

en réponse à Daniel, faire son propre site, en effet c'est pas compliqué comme cela, mais le problème vient du graphisme et des options voulus sur le site. C'est pas toujours si facile de faire un site pro. Et puis après, il y a le problème du referencement ( a moins que le site ne serve que de vitrine).

Maddy a dit…

Long live your friendship

M.Benaut a dit…

Pour rencontrer ses bons amis pour la première fois, apres d'écrire si beaucoup de lettres, pendant si beaucoup d'années, il est extrêmement valide et récompensant.
Souvent, quand ils partent, on peut sentir un sentiment énorme, des amis perdus.
On apprécie, tellement, pour embrasser, parler, rire, pour se refléter et pour souhaiter se réunir toujours, à l'occasion le plus bientôt.

Je me demande, ou elle est ces jours, Mme. Skogerboe ?

J'ai les amis qui vivent dans l'état de Washington, Etats-Unis. Je les ai rencontrés la première fois en l'année 1991. (C'est une histoire pour répéter, tous d'entre vous, plus tard; en septembre.) Nous sommes restés, les meilleurs amis, toute cette fois, et ils nous ont rendus visite en Australie. Tout comme votre ami en Amérique.

Marie-Noyale a dit…

C'est une jolie histoire , les amitiées que l'on garde de l'enfance ou adolescence quelque part ne se perdent jamais,meme apres des annees, on les retrouve intactes.
La prochaine fois que vous vous revoyez est ce en France ou aux USA?

Marie-Noyale a dit…

Oublié de repondre a ta question .
Oui heureusement il y a la climatisation dans les bus!!

ChrisJ a dit…

Friendship is a great gift from the Lord.

Peter a dit…

J’ai aussi quelques amis de correspondance et de quelques rencontres depuis des décennies. Maintenant, grâce au blogging on trouve d’autres ! Ca fait bien plaisir ! A bientôt !

ALAIN a dit…

C'est périlleux, comme exercice, de réunir des amis qui ne se connaissent pas ... et qui risquent de ne pas s'apprécier.
On est ami parfois avec des gens si différents.

lyliane a dit…

Vive les amis et l'amitié. On ne choisit pas sa famille, mais ses amis.
C'est ce que je fais et ça colle souvent et des fois depuis très longtemps. Le blog est formidable il m'a permis de te rencontrer bisous.

Tomate Farcie a dit…

Awwww! that's so sweet! I'm glad I just happened by that day and had some free time to play with the computer a little bit and do some translation ;) Glad to help out where I can.

Translating every post like you do is time-consuming. I used to do it all the time but it just takes too long so I only do it if I have the time, which is not very often. English is easier.

I am an occasional blogger, not a daily blogger like you, and only visit maybe 2 or 3 blogs daily at most, but I'm also a huge believer in the positive power of the Internet and its wonderful role in bringing people from all over the world together. Virtual friendships are a little different, a little more limited than than those we forge with individuals in person but no less valuable or real.

Cergie a dit…

En ce moment, nous sommes un peu "égarés" comme moi par exemple qui vais encore faire un pots dimanche puis un autre vendredi prochain. C'est comme ça, on s'oublie pas. Tu te souviens quand tu avais pris trois semaines dans tes îles ? Cela avait été long. Mais tu as repris tout de suite ta place.

En octobre, nous aurons la visite d'amis californiens, alors je vais lever le pied aussi.

Abby a dit…

It was so fun to hear the story of Julia! It's so funny that I live so close to her! It is so wonderful that the two of you have corresponded for so long. True Friendship is one of the greatest blessings life brings us. I'm also glad that you now have your sweetheart as well.