x

x

vendredi, octobre 30, 2009

le Héron de mon enfance



Je vous parle d'un temps où, à l'Ecole, on copiait les récitations à apprendre sur un cahier spécial, car c'était surtout le temps ou les Institutrices se donnaient la peine de les écrire au tableau afin que nous les écrivions nous-même avant de les apprendre. Car l'écriture et la lecture sont de formidables outils pour acquérir une bonne orthographe. C'était un exercice agréable à faire, car l'écriture et la présentation devaient être excellentes. Sur la page unie d'à côté, nous devions illustrer

le thème de la récitation en question par un dessin.

Mon Papa qui étaient dessinateur industriel et qui avait aussi un bon coup de crayon pour tout ce qui n'était pas droit, avait fait un dessin sur mon cahier, dessin dont je me rappelerai toute ma vie :

Il y avait de l'eau, celle d'une rivière

au bord de laquelle avaient poussé des roseaux


et dans laquelle un poisson sauteur
avait fait un rond dans l'eau

et il y avait un Héron, un vrai.

Un jour, sur ses longs pieds, allait je ne sais où,
Le Héron au long bec emmanché d'un long cou.
Il côtoyait une rivière.
L'onde était transparente ainsi qu'aux plus beaux jours ;
Ma commère la carpe y faisait mille tours
Avec le brochet son compère.
Le Héron en eût fait aisément son profit :
Tous approchaient du bord, l'oiseau n'avait qu'à prendre ;
Mais il crut mieux faire d'attendre
Qu'il eût un peu plus d'appétit.
Il vivait de régime, et mangeait à ses heures.
Après quelques moments l'appétit vint :
l'oiseau S'approchant du bord vit sur l'eau
Des Tanches qui sortaient du fond de ces demeures.
Le mets ne lui plut pas ; il s'attendait à mieux
Et montrait un goût dédaigneux
Comme le rat du bon Horace.
Moi des Tanches ? dit-il, moi Héron que je fasse
Une si pauvre chère ? Et pour qui me prend-on ?
La Tanche rebutée il trouva du goujon.
Du goujon ! c'est bien là le dîner d'un Héron !
J'ouvrirais pour si peu le bec ! aux Dieux ne plaise !
Il l'ouvrit pour bien moins : tout alla de façon
Qu'il ne vit plus aucun poisson.
La faim le prit, il fut tout heureux et tout aise
De rencontrer un limaçon.

Jean de La Fontaine.

24 commentaires:

Luce a dit…

Moi aussi mon ordi me pourrit la vie aujourd'hui, j'ai la moitié de tes photos; j'enrage comme chaque fois. J'ai toujours adoré les fables de la Fontaine et je me souviens d'avoir été première en récitation pour avoir déclamé " le renard et le corbeau" avec ferveur dans ma prime enfance.
J'ai retenté le coup et j'ai enfin le dessin de ton papa; il avait un sacré coup de crayon! On s'y croirait!

♥Nancy♥ a dit…

*** Coucou Claude ! ***

Je suis tout à fait d'accord avec toi concernant l'écriture, la lecture et l'orthographe ... les nouvelles méthodes sont loin d'égaler celles d'antan !

Je me souviens, oui, moi aussi de cette page blanche sur laquelle nous devions illustrer du mieux possible une récitation.

L'illustration que ton papa avait faite sur ton cahier devait être très belle, la plus belle certainement et ce que est touchant c'est que tu t'en souviens encore ! C'est très bien !

Le héron si beau et avec tant de prestance !

*** Merci de nous parler sur ton blog de tout cela, c'est important parce que le bon français se perd avec les téléphones portables, les SMS et autres déformations et abréviations des mots même les plus simples ! *** GROS BISOUS CLAUDE !!! ***

Daniel a dit…

Ha! les filles, les cahiers toujours bien écrit, bien propres avec une belle couverture et de jolis dessin...
Tout le contraire des miens mal écrit plein de fautes, écorné...oh là là...
Bonne journée a + :))

Sissy a dit…

je me souviens de ce temps

perrine a dit…

moi aussi problèmes de modem, toujours pas reçu donc je fonctionne sur 1 patte.
Où as-tu dénicher un poisson sauteur ! peut être que tu es pêcheuse !!
Belle illustration et de souvenirs de cette fable

☼ FRANCE ☼ a dit…

Bonjour Claude
je suis d'accord aussi pour l'écriture. Flo n'a pas souvent un livre dans ses mains et pour les dictées je ne préfére rien dire. Il est si bon en math. Et les sms messenger ... Tout cela n'arrange rien bien au contraire. Flo aussi doit recopier ses poesies et faire son dessin. Et je me souviens aussi en classe je faisais mes dessins avec amour.Tu parles de tn papa et bien il devait être si gentil si génial comme le mien, qui comme tu le sais me manque beaucoup. Pas une journée sans penser à lui .Cet Homme que j'aimais à la folie. J'ai les larmes Merci

Emiliane a dit…

Qui n'a pas appris ces poésies de La Fontaine et fait de jolies illustrations ou collages. Des poésies ils en apprennent toujours je sais, mais il faudra que je demande à mes enfants si leurs élèves ont ce cahier qui nous a suivi tout au long de notre scolarité.
Bonne fin de journée Claude ..

Thérèse a dit…

Quel merveilleux dessin nous nous offres là et de doux souvenirs pour toi.
En tant que français à l'étranger nous essayons de perpétuer cette tradition et je dois dire que cela marche... après quelques rechignements bien sur.

√ Abraham Lincoln a dit…

Beautiful photography on these pictures.

Comme un battement de cils a dit…

De beaux souvenirs, l'écriture c'est ce que j'aime le mieux pour le courrier postal.Régulièrement j'en envoie à mes petits enfants .J'aime ce lien avec la poste et surtout la boîte aux lettres pour eux .
Bonne soirée

Flo ♪ a dit…

Kikou e bien oui j'aime auusi le dessin mais pas l'écriture bisou

Marie a dit…

Quel joli post, Claude. Et si "authentique". J'espère avoir bientôt le temps de réécrire mieux et de visiter mes amis plus souvent. Aujourd'hui j'ai peint 20 mètres de couleur. Je suis sur les rotules. 20 m = 10m x 2 :-))

Cergie a dit…

Moi aussi je faisais des dessins avec un té et une équerre dans une autre vie et aussi des courbes avec un instrument qui s'appelle un pistolet
J'aime bien ton histoire de complicité avec ton papa. Comme j'étais sa seule fille le mien m'offrait des petits cadeaux du style un petit vase pour mettre des paquerettes ou des violettes que j'ai toujours. Ce n'est pas le dessin de ton papa que tu nous montres, si ? L'as tu toujours ailleurs que dans ton coeur ?

Je suis le temps qui passe. a dit…

Ah les fameuses et belles récitations... la Fontaine, ses fables et la morale que l'on en tirait. Que de beaux souvenirs Claude ! Est-ce que les enfants apprennent toujours les fables de la Fontaine ? Je veux bien croire que tu n'oublieras jamais le joli dessin que ton père avait tracé sur ton cahier. Ce sont des images qui restent gravées dans le coeur à jamais.

Bon week-end et merci pour toutes ces belles tranches de vie.

Solange a dit…

Il est très beau ce dessin, cette fable là je ne la connaissais pas. Je croyais bien les avoir toutes lues.

L. D. Burgus a dit…

I do believe I have heard the story before, done on a PBS show, as an illustrated cartoon with the story. I really like the illustration too.

Cloudia a dit…

Happy to meet a French Heron, Cheri!




Aloha, Bonjour, Ami!


Comfort Spiral

cloudia

ChrisJ a dit…

Lovely views of the river and its occupants. I had to resort to the translator to translate the poem. Such an awful translation but I got the idea. The rose on your banner is SO beautiful. That is the color I wanted for my wedding 50 years ago, but I don't think any were available then.

Miss_Yves a dit…

C'est très joli, ce dessin, la calligraphie, la fable(toujours actuelle)
Mais tu sais, les objectifs et les méthodes d'enseignement évoluent, adaptés à l'évolution de la société.
Ce ne sont pas des choix ou des fantaisies des enseignants que l'utilisation (partielle)de tableaux électroniques au lieu de la bonne vieille craie (qui donne des allergies) mais le fait de consignes qui viennent deu ministère ;
On peut le regretter, mais d'autres savoir-faire sont acquis, par exemple au collège , un brevet de maîtrise de l'informatique : ce n'est pas tois qui vas t'en plaindre, n'est-ce pas ?!

Miss_Yves a dit…

"du"
"toi"

Nefertiti,deesse NiLuNoah adoratrice d Aton a dit…

tu as de la chance d avoir de si bons souvenir avec ton papa,moi je n ais jamais connue le mien...

Glennis a dit…

Herons feature in your life story. They are beautiful birds very patient and quiet but can move very fast when the time is right. Maybe that is just like you.

ALAIN a dit…

Ce serait bien d'écrire à la main sur Internet. Je ne sais pas s'il y a un moyen de le faire.

Müge Tekil a dit…

Ce post m’a beaucoup touché chère Claude … Je comprends très bien les sentiments qu’éveille ce souvenir en toi …