x

x

vendredi, août 17, 2007

ma petite bananeraie - my little bananatree field

Cet été sans vraie chaleur n'a pas aidé mes bananiers à devenir plus grands. De plus ils sont assez jeunes, comme vous pouvez le remarquer. En effet, les plus vieux ayant donner un régime, ils sont morts, mais de jeunes pousses se forment. Il faut donc aux jeunes le temps de faire leur dix-neuvième feuille pour faire un régime.

This summer not very warm makes my bananatrees not large neither tall. Moreover, as you can notice it, they are rather young. Indeed after oldest having given a bunch they died but make some sprouts. So, time is neccessay for the young trees to make their nineteenth leave to be beautiful and make a bunch.


Un bananier n'est pas un arbre, mais une plante de la même famille que l'Arbre du Voyageur (familles des Musacées).

A bananatree is not a tree but a plant of the same groupe as the "Traveller Tree" (Musaceae group).


Avant les premières gelées, nous les coupons et les protégeons avec du paier bulle sur lequel nous mettons tout ce que nous avons coupé.
Before first frosts we cut them and cover them with plastic bubble-paper on which we put all what we cut.
Ce qui est assez extraordionaire, c'est que c'est une plante compteuse, puisque même coupé, le pied en terre se rappelle du nombre de feuilles qu'il fait.
This plant is extraordinary. Even cut it counts and remembers how many leaves it makes.

Si vous voulez en savoir plus- If you want to nknow more : http://www.bananier.fr/
Je pense à toutes les plantations de bananiers perdues en Martinique à la suite du passage du cyclone Dean. Cette culture ainsi que celle de la Canne à Sucre sont les deux mamelles de cette Ile Merveilleuse.
I think of all the bananatree fields destroyed after Dean Hurricane. Banana and Sugar Cane are all the economy of this Marvellous Island !

7 commentaires:

luke156 a dit…

cool banana trees, nice shots!

lyliane a dit…

Un superbe sujet que je vais envoyer à mon ami PHO le bloggeur, car il y suit la croissance d'un bananier, dans le square des Batignoles près de chez lui (voir blog de Peter).J'ai adoré les petites bananes de Madère et j'espère en déguster de nouveau en Septembre, car je pars au portugal.

claude a dit…

Lyliane Ben moi j'ai peur de ne pas en manger beaucoup en octobre prochain car nous allons en vacances à la Matinik. Merci de faire suivre mon post à PHO. J'ai appris tout cela en allant visiter le Musée de la Banane du côté de Ste Marie dans le nord west de l'Ile dont nous sommes tombés littérallement amoureux en 1999. Nous y allons dès que notre tirelire nous le permet.Bon séjour au Portugal !

hpy a dit…

Des problèmes avec les commentaires ce matin .... je recommence.

Il y a pas mal de bananiers par chez nous aussi depuis quelque temps. Je ne sais pas si c'est lié au rechauffement climatique ou à un plus grand intérêt des jardiniers amateurs pour les plantes plus ou moins exotiques.

A un moment j'en aurais voulu un aussi, mais pour le moment j'ai d'autres chats à fouetter.

Quoique, je ne m'imagine pas fouetter ni Moumoune, ni Nefertiti.

Dans une heure et demi je vais chercher Moumoune chez le vétérinaire.

Z a dit…

It is awful when hurricanes and such destroy so much in places where people depend on their crops for everything and have little else as backup.

claude a dit…

hpy Je pense que tu as raison, c'est sûrement à cause de l'intérêt des gens pour cette plante au côté très exotique. C'est comme pour les palmiers, il y en a de plus en plus dans les jardins des villes et des particuliers. J'en ai rien moins que 6.

claude a dit…

Mille excuses je m'aperçois avoir fait une erreure, Ste Marie à la Martinique est dans le nord est.