x

x

mardi, novembre 28, 2006

la gelée de coings de Seusseu

Ah! Les coings ! Cette espèce de fruits qui vous donnerait des rhumatismes articulaires au doigts après avoir épluché et coupé une seule tournée de coings pour faire de la confiture ou de la gelée ! Ah! Non! Loin de moi les coings! Je me rappelle dans ma jeunesse avoir aidé ma Petite Maman à éplucher et couper en petits morceaux je ne sais plus combien de kilos de coings pour faire de la gelée (que je n'aime pas d'ailleurs). Et bien ! Je me suis jurée que jamais plus je ne recommencerais une telle corvée, ce que j'ai fait.

La Soeur de Philippe, ma Belle-Soeur donc, Marie-Noëlle, dite Seusseu dans la Famille, m'a livré sa façon de faire de la gelée de coings qui semble beaucoup moins contraignante, sûrement plus rapide à faire et qui épargne vos petits doigts. Voici donc comment elle pratique :

Laver les coings en les frottant un peu pour enlever le duvet qui est sur la peau

Les couper en 4 sans enlever les coeurs et les pépins (vous voyez, là, cela me paraît déjà plus simple)

Les mettre dans une grande marmitte et les couvrir d'eau

Faire cuire et lorsqu'ils sont cuits, retirer les fruits sans les presser (c'est pas mal hein! jusque là !)

Mettre autant de sucre que d'eau restante, soit 1kg de sucre pour 1kg de jus

Faire cuire ce mélange jusqu'à ce que le jus perle sur la cuillère.

Voilà ! Y a plus qu'à remplir les pots.

Pour ceux qui ont dans leur jardin un cognassier, tous à vos coings !

2 commentaires:

Anonyme a dit…

On peut faire de la marmelade aussi avec des coings, non?

claude a dit…

oui, mais dans ce cas là, il faut les éplucher et les couper en morceaux pas trop gros, et c'est là où vos petits doigts souffrent