x

x

lundi, août 25, 2014

▶ Il y a 70 ans à Paris

 
 

▶ La Libération de Paris - vidéo

Ce moment joyeux de la la libération de Paris, ne peut faire oublier que de nombreux parisiens ont donné leur vie  pour que leur ville soit libre, ainsi que des soldats français de la 2ème BD  et aussi des soldats américains. Merci à tous ces braves.
Ce moment joyeux ne peux pas faire oublier non plus

CECI 

le côté très noir de la libération qui n'est pas franchement  à la gloire de ceux qui ont pratiqué cette épuration.

AINSI FINISSENT LES SALAUDS - Jean-Marc BERLIERE ...

!

13 commentaires:

Daniel a dit…

Coucou Claude.
Comme on dit, il y a toujours un revers à la médaille...
Bisous, belle journée.
A + :o)

Olivier a dit…

Malheureusement il y a toujours un cote pile et un cote face sur chaque grand moment de l'histoire

Cath HC Photographie a dit…

Le devoir de mémoire,oui se souvenir que la lâcheté et les donneurs français étaient hélas très nombreux!

Bergson a dit…

et oui c'est un peu comme la guerre ...

Nono a dit…

J'y étais à Paris ces jours là,j'avais 13 ans,mes parents et moi n'ont pas courru dans les rues à la rencontre des Américains,c'était trop dangereux des Miliciens étaient sur les toits et tiraient sur les gens.Nous étions dans la cave et des bruits courraient que ces hommes pourtant des Français,entraient dans les caves pour tuer les gents,je n'ai jamais eu aussi peur de ma vie

Brigitte a dit…

Plus le temps passe plus les temoignages sur les suites du conflit sont terribles, je te remercie de l avoir souligne

Mitou la Bretonne a dit…

Une période bien douloureuse et ne pas pouvoir faire confiance à son voisin devait être bien dur !!!
gros bisous et bonne semaine
MITOU

Chipie a dit…

Pensées pour nos libérateurs, c'est toujours émouvant...

Tilia a dit…

Le témoignage de Nono me touche vraiment. Je n'étais pas encore née, mais j'en ai entendu parler par mes parents. Que ce soit à Paris ou à Avignon, il y a eu bien des émotions, pas toujours heureuses, hélas !

Vagabonde a dit…

J’avais 4 ans ce jour là, mais avec maman on a marché dans Paris pour aller entendre le général de Gaulle. Je me rappelle un peux de ça, et j’ai entendu des coups de feux. J’ai aussi écrit un post à ce sujet, la première partie. Par ailleurs, aucun soldat américain est mort pour la libération de Paris – seulement les parisiens, les FFI, les miliciens et les allemands.

ツ ✽ ღ Nancy ღ ✽ ツ a dit…



Merci chère Claude, ta publication est juste et c'est de notre devoir de ne pas oublier.

GROSSES BISES D'ASIE et encore merci pour ce post.

Thérèse a dit…

Comme quoi quand on lit les commentaires comme celui de Nono, on apprend l'histoire telle qu'elle a ete vecue.
C'est bien de revenir sur ces journees.

Ghislain Nicolas a dit…

Une période tant attendue pour bouter l ennemis dehors. Belles photos.
Amicalement Latil