x

x

jeudi, août 07, 2014

Dans la série "Mes Arbres"

Le marronnier

Bien que sur cette photo il soit vert, mon marronnier est rose..

Il est des marronniers blancs, de ceux qui bordent souvent les rues, et il en est des roses. Je préfère les roses aux blancs, car le rose est rose, et le blanc n'est que blanc.
Le marronnier, qu'il soit blanc ou rose a de jolies grandes feuilles palmées. Chacune d'elles est composée de plusieurs feuilles dentelées appelées folioles ; cela va des plus petites à la plus grande, elles sont opposées.

Chaque année, nous lui faisons une coupe d'hiver afin qu'il ne devienne ni trop gros ni trop grand, juste pour qu'il reste un arbre d'ornement. Le printemps venu il nous gratifie de ses roses fleurs. Ce sont des grappes de petites fleurs en forme de pyramides qui contrairement aux fleurs de glycines tombant en cascade mauve, elles, elles pointent vers le bleu du ciel.




A l'opposé des châtaignes du châtaignier, connues sous le nom de marrons chauds ou marrons glacés, les marrons du marronnier rose ne se mangent pas, pas plus que ceux du marronnier blanc d'ailleurs. Appelés marrons d'Inde, ils sont toxiques.

Une année il a abrité les amours d'Adèle, la tourterelle et son Beau Tourtereau, puis ensuite la romance de deux pigeons, Walter et Yvonne, qui maintenant se sont établis dans un des six bouleaux. Sans doute préfèrent-ils la solitude des hauteurs que, plus bas, la présence de l'homme. L'écorce du tronc de mon marronnier rose présente comme tout autre arbre, quelques excoriations, des cicatrices assez curieuses, dont une, une année, assez subjective, je dirai même assez olé olé ! Elle a quelque peu changé depuis. Il porte aussi une petite maison à oiseaux.

Au pied de mon marronnier rose s'étale en rond un massif de pivoines rouges, entouré d'un petit muret en pierres blanches.


13 commentaires:

tanette2 a dit…

Trop mignonne la petite maison à oiseaux....elle paraît si petite à côté de ce grand arbre aux belles fleurs.

Nini68 a dit…

Un bel arbre ! on se demande pourquoi on dit marrons chauds ... puisque ce sont bien les chataignes qui se mangent !
Gros bisous, bonne journée

ELFI a dit…

..tu as un grand jardin...pour planter un marronnier ?!
un arbre magnifique..

Daniel a dit…

Coucou Claude.
Tu joue à Monsieur de La Palice ce matin... Lol
Je suppose que tu as toujours un marron dans ta poche !
Bisous, belle journée.
A + :o)

Cloudia a dit…

I like your representation of the chestnut




ALOHA from Honolulu
ComfortSpiral
=^..^= . <3 . >< } } (°>

Olivier a dit…

et une petite maison pour tes amis les oiseaux, super

claude a dit…

@ Tanette
Pas si grand que ça notre marronnier.

@ Nini
Peut-être parce que c'est plus facile à dire que châtaignes chaudes

@ Un grand jardin oui, pour une marronnier que l'on essaie de garder petit.

@ Daniel
Jamais de marron dans ma poche.

Bergson a dit…

il parait que le marronnier revient tous les ans

Miss_Yves a dit…

"A l'opposé des châtaignes du châtaignier, connues sous le nom de marrons chauds ou marrons glacés, les marrons du marronnier rose ne se mangent pas, pas plus que ceux du marronnier blanc d'ailleurs. Appelés marrons d'Inde, ils sont toxiques."
J'adore!
Humour, poésie et botanique sont au rendez-vous dans ton billet
Le commentaire de Bergson est dans la note.

Tilia a dit…

Si j'ai bien compris, votre marronnier est traité à la manière d'un bonzaï :-))

Les feuilles de marronnier, quand j'étais gamine, on en faisait des "éventails" en créant avec les ongles un espace entre les nervures une fois sur deux. Quant aux marrons, quel enfant n'a pas joué avec ?

Bises moitié ensoleillées, moitié nuageuses

Anonyme a dit…

Quand j,etais gamine on s,amusai a faire des flutes.
L,ecosse ce detache facilement du bois.
Maintenant j,utilise les marons au lieu de boules de mites.
En Hollande ,les branches en bourgeons sont vendue chez les florists.
Bises plein soleil, la fournaise redemare a 7 heures du matin de l,autre cote de l,ocean.

Luce a dit…

Bonjour Claude,
Toute ma jeunesse s'est passée dans la rue des Marronniers où je demeurais. Qu'est-ce qu'on a pu s'amuser avec ceux qui tombaient à terre mais malheureusement comme tu le dis, ils n'étaient pas comestibles. On nous faisait dessiner les feuilles en primaire.
Bonne fin de journée, bise amicale.

Thérèse a dit…

Et tous ces petits paniers que nous sculptions enfants dans ces dits "marrons."

Il ne manque plus qu'une chanson pour aller avec:
Joli marronnier nier nier, joli marronnier...