x

x

vendredi, août 22, 2014

dans la série "Mes Arbres"

Les Bananiers




Je ne sais si c'est parce que je me dis fille du soleil que j'aime les plantes exotiques ; c'est aussi peut-être parce qu'elles sont originaires de pays où il fait toujours chaud et où il se pourrait que j'eus une vie antérieure.

Tous les jours, du temps où j'allais au travail, je passais devant une maison dans le jardin de laquelle, il y avait des bananiers, Cela me faisait tant envie qu'un jour je me suis payé le culot d'aller demander à la Dame (car c'est une Dame qui m'a reçue) comment avait-elle fait pour avoir des bananiers dans son jardin.

Enfer et damnation, les bananiers ne sont plus là ! J'y vais quand même et la Dame me dit qu'elle les a déterrés  la veille. Elle demande à son fils d'aller chercher les pieds qui n'avaient pas été encore jetés.
En fait j'ai eu plusieurs trognes, comme je dis, nous les avons plantés dans un petit jardinet que nous avons fait exotique, entre cannes du midi, fougères, yucca et Arums, et ils ont repoussé.

Une année, j'ai même eu un régime avec des bananes grosses comme le petit doigt. Puis à nouveau une autre année. Malheureusement les petites bananes tombaient au fur et à mesure qu'elles se formaient et l'inflorescence qui est au bout régime n'est jamais venue à maturité. Photo à l'appui, j'ai pu prouver à mon beau-frère, Martiniquais, que je pouvais avoir des bananes, même des bananes éphémères.

photo prise en 2007 - vous pouvez voir une inflorescence.

Chaque automne nous les coupons et nous les couvrons avec leurs feuilles puis une bonne couche de papier bulle et au printemps, il repartent. Les pieds coupés ne repoussent pas, mais ils font de nouvelles pousses.

Il en est de même aux Antilles ; quand un bananier a fait son régime, s'en est fini pour lui, il faut replanter de nouveaux jeunes bananiers, là-bas il poussent à  vitesse grand V.

Je précise que le bananier n'est pas un arbre, mais tout comme, le palmier, une plante monocotylédone vivace de la famille des Musaceae, 
les palmiers, eux, de la famille des Arecaceae.  

Je vais essayer de vous retrouver la photo de mes petites bananes.


Désolée, je repousse la solution des concombres A LUNDI, 
mais  A DEMAIN quand même pour tout autre chose

18 commentaires:

Cath HC Photographie a dit…

Très intéressant !
Bises Cath.

Thérèse a dit…

Tu sais si bien tirer parti des plantes que tu aimes et surtout, dans certains cas, que tu croises sur ton chemin...

Audrey a dit…

merci de toutes ces infos et bonne journee !

Bergson a dit…

heureusement que les baananes ne poussent pas dans la sarthre sinon Chiquita brands serait déjà installée

Miss_Yves a dit…

Intéressant!

Mitou la Bretonne a dit…

coucou Claude
Il y a un micro climat dans la Sarthe !!
il est très beau !! En Guyane les feuilles étaient si large qu'elles nous servaient de parapluie !!! lol
gros bisous et bonne journée
MITOU

Daniel a dit…

Coucou Claude.
"
Dans un village de La Havane
Vivait la jolie Juanita
Comme son père plantait des bananes
On l'appelait Juanita Banana
Elle avait une voix magnifique
Et rêvait de chanter à l'opéra
Mais son père qui n'pigeait rien à la musique
Disait "ma fille a une drôle de voix"
"
Pas à dire tu nous donne la banane !
Bisous, bon weekend.
A + :o)

Cergie a dit…

C'est une jungle hospitalière chez toi ! Si votre propriété était dans la Drôme cela me conviendrait très bien pour y passer notre retraite !
En Guyane, lorsqu'on construit une maison on plante un bambou et un manguier. Je ne crois pas que tu aies un manguier toutefois...

Anonyme a dit…

Helo Amigo,

I am Chiquita Banana........

Depuis 1944 de la pub a la television Americaine.

Tout les Americains connaisent cette chanson aux rhythmes de Calypso.
Could be found on U Tube.
Bergson once again ,with few words you hit a high note.
Love it !

Tilia a dit…

Quelle coïncidence d'être allée chez la dame aux bananiers le lendemain du jour où elle les avait déracinés ! je suis toujours étonnée par ces concours de circonstance. À croire que notre histoire et déjà écrite quelque part et que nous sommes guidés vers ce qui nous convient...
Bises et bon courage en attendant que ton lumbago veuille bien aller voir ailleurs

Fifi a dit…

Je vais donc revenir lundi :-) Et que vivent tes bananiers !!! J'aime l'histoire de leur venue dans ton jardin !

Luce a dit…

Bonsoir Claude,
Ah,ah,ah,ah,ah,ah,ah,
Ah,ah,ah,ah,ah,ah,ah, etc...
chantait Henri avec ses tresses.
A moi aussi, ton bananier m'a fait penser à cette chanson, mais même avec une main verte comme la tienne, malheureusement n'espère pas ce genre de fruits dans ton jardin.
Bise du soir.

ELFI a dit…

je fais un régime...de bananes!:))

Chipie a dit…

Bergson a toujours le mot pour rire !

MARTY a dit…

ah c'est beau même sans bananes !

Brigitte a dit…

En résumé : les banane se cultivent comme les artichauts ... Je trouve la plante jolie, même sans régime.

Louisette a dit…

J'en avait plein au bout du jardin dans mon enfance, il fallait le sdémarrier, tellement cela se reproduisait bien, de bons souvenirs pour moi cela!

Catherine a dit…

Peut-être que dans le Sud les mini bananes arriveraient à maturité !