x

x

jeudi, juin 08, 2017

la nuit

 
Je ne sais si c'est la lune qui m'a tenu compagnie cette nuit ou si c'est moi qui ai tenu compagnie à la lune, toujours est-il qu'après cinq  nuits à mal dormir dont deux à ne pas dormir du tout, je viens de passer une nouvelle nuit blanche.
Je tourne, je vire dans mon petit lit d'insomnies, le sommeil ne vient pas. Je mets la radio de mon réveil tout bas pensant que son ronron me ferait m'endormir, je pensais mal. La fringale me prend, je bois une grande rasade d'eau pour me caler l'estomac tout en sachant que dans quelques moments, si je ne dors pas avant, j'aurai envie d'aller faire pipi. Ce qui ne manque pas d'arriver à quatre heures du matin.
En revenant des toilettes, je prends mon livre des fois que ça m'aiderait à piquer un roupillon. Au bout de  trois quarts d'heure, mes yeux se ferment je pose sur ma poitrine le polar de Michel Bussi, je vais enfin dormir, ouf ! J'éteins ma lampe de chevet, il fait jour dehors. J'entends les oiseaux gazouiller, le chant strident du petit troglodyte mignons et les sifflements des merles. Je ne m'endors pas ; décidément la lune ne lâche pas ma main (référence au titre du  bouquin que je lis).
Elle avait écrit d'avance que je ne dormirais point cette nuit. Ni la lecture, ni le ronron de la radio n'y ont fait. Passablement énervée, je me lève, ça me bouscule un peu, comme d'habitude, je prends mon médoc pour mon asthme, j'ouvre la fenêtre sur les lignes vertes du maïs qui a levé dans le champ voisin, et je vais dans le bureau écrire ces quelques lignes, comme pour m'exorciser de  ces heures à vouloir dormir pendant que la lune m'invite au contraire.
Il se pourrait qu'après mon p'tit dèj, je m'installe dans mon fauteuil du séjour devant la télé que j'aurai allumée, espérant que, cette fois-ci, je finisse par dormir un peu, car la lune, elle, s'en est allée se coucher ou peut-être bien que de l'autre côté de la planète,  empêchera-t-elle d'autres terriens de passer une bonne et belle nuit noire. 

*!*!*!*!*

14 commentaires:

Dédé a dit…

Coucou ma Claude. Je sais ce que tu ressens pendant ces nuits d'insomnie. J'en connais moi aussi régulièrement. Il fut un temps où je ne le supportais pas mais j'ai dû apprendre à vivre avec. Il y a juste que le lendemain, je dois faire attention à me ménager un peu, ce qui n'est pas toujours évident dans notre vie trépidante de tous les jours. J'essaie depuis quelques temps de me mettre à la méditation. Cela me permet (mais je n'en suis qu'au début) de travailler sur ma respiration et cela me fait déjà du bien.
Par contre, ne pas dormir pendant plusieurs jours, même si on peut le gérer sur le moment, fait que le corps se fatigue beaucoup. Et cela peut provoquer des complications sur le long terme. J'en fais actuellement les frais avec un état de santé plus que fragile. Mais je me soigne. Alors, fais bien attention à toi et bises alpines. Passe une belle journée.

P.S. Bergson et moi on parle de toi chez moi. ;-) C'est de la faute de Bergson.

Daniel a dit…

Coucou Claude.
Décidément Séléné vient toujours te tourmenter!
Tache de récupérer tout de même.
Bises, passe une bonne journée, A +

claude a dit…

@ Coucou ma Dédé !
C'est la nuit prochaine la pleine lune. Je me demande si je vais bien roupiller.
Après avoir ménagé hier je vais me ménager aujourd'hui. C'est bon des fois de ne rien faire. Je vais faire une lessive de draps que j'étendrai dehors comme ça pas besoin de fer à repasser. La bouffe est déjà prête. Une petite sieste après si j'y arrive, télé, ordi et plouf !
Bises soleil

claude a dit…

@ Daniel
Coucou Daniel !
Il faut que je me ménage pour refaire du ménage demain.
Bises et bonne journée !

Josette T a dit…

Elle aime trop ta compagnie cette lune Claude, Hier elle a commencé à m'agiter mais en fait c'était de ma faute un café trop fort le midi et une tasse de thé je sais que ça m'est fatal...
as tu tenté les petits granulés homéopathiques ?
gros bisous

claude a dit…

@ Josette
Il m'est arrivé de faire des nuits blanches à cause d'un kawa.
Non je n'ai pas essayé l'homéopathie, il faudrait que j'en parle à mon toubib.
Bises

Thérèse a dit…

En espérant que ton sommeil va retrouver quelque équilibre car à ce rythme tu vas t'épuiser. Peut-être devrais-tu inverser tes heures de sommeil comme aller se coucher tard, tard dans la nuit mais il faut que les tâches suivent plus tard dans la journée.

claude a dit…

@ Thérèse
Que je me couche tôt ou tard, c'est du pareil au même.

Gine Proz a dit…

Je vis les mêmes nuits que toi, depuis que je vis! Mais la lune n'y peut rien... je suis construite ainsi, je pense: l'horloge à l'envers! Avec des hauts et des bas, bien sûr, parce qu'à dormir 4 heures par nuit, personne ne résiste longtemps. Disons que 6h me suffiraient...
La retraite a du bon, je peux ralentir mon rythme en fin de journée.

Roger Gauthier a dit…

Mais tu n'es pas chanceuse du tout. Pour ma part, je fais chaque fois enrager mon Hélène parce je tombe endormi pratiquement en mettant ma tête sur l'oreiller.

Il lui est même arrivé de prétendre que c'était parce que je n'avais rien entre les deux oreilles. Ça se peut… :-)

claude a dit…

@ Gine
Je suis devenue insomniaque avec le temps, je ne l'étais pas avant, je pense que ce n'est pas marrant du tout. Il m'arrive de ne dormir que 2 heures, ou 4 ou des 5, rarement au-dessus. Heureusement moi aussi je suis à la retraite donc y a pas le feu pour tout ce que j'ai à faire.

@ Roger
T'es comme mon Chéri. Tu me fais rire, Roger.

Marie-Paule a dit…

Nous les femmes nous avons davantage de difficultés avec notre sommeil. C'est prouvé scientifiquement, du moins ai-je lu un article en ce sens. Ce qui ne nous console pas. Moi aussi j'ai des nuits où impossible de fermer l'oeil.
Mon petit truc, mais qui ne marche pas toujours: je choisis un mot comme "salade", puis je visualise des images qui correspondent à chaque lettre. Ici Sapin, Armoire, Lampe, Avion, Divan et Etabli. Puis je prends un nouveau mot et ainsi de suite. Cela permet au cerveau de travailler ce qu'il ne peut arrêter de faire tout comme notre respiration. Mais cela l'entraîne loin de nos soucis et il en a vite assez de ce petit jeu de visualisation.
Tu peux toujours essayer!

claude a dit…

@ Marie-POaule
Merci, j'essaierai.
J'ai bien essayé de compter les moutons, mais ça ne marche pas à tous les coups.

Nini a dit…

Aie aie !!! les nuits blanches ... il faudrait arriver à ne penser à rien ... quand on me dit de compter les moutons, je répond qu'il n'y en avait pas !!!!
Gros bisous, belle journée, la pleine c'est ce soir !!!