x

x

mercredi, octobre 25, 2006

petits pots et paupiettes

Dans le chapître des passions, je vous parlerai de petits pots. De petits pots de quoi ? De petis pots de terre. Je les aime bien et ma cuisine en compte quelques uns. J'ai des gros aussi, anciens, genre pots à lait et grosses potes, mais c'est pas ceux-là que je préfère, les petits sont plus sympas. Y'en a qui viennent de ma Grand-Mère et des qui m'ont été offerts. Il y a même la première petite tasse de petit déjeuner de mon Papa (le 4ème en partant de la droite). J'ai aussi deux petits pots à épices que j'ai trouvés dans le grenier de la maison de vacances de mon enfance qui était la demeure de mes Grands-Parents, dans le Berry. Voilà, pour les petits pots !


Pour ce midi, ce sera paupiettes de dindonneau. Je les achète surgelées dans un magasin discounter. Elles sont très bonnes car la farce est bonne, et cela, compte beaucoup.
Je fais dorer, sans ajout de matières grasses dans une casserole anti adhésive, mes paupiettes de tous les côtés, puis je dégraisse.
j'ajoute un verre de vin blanc, du sel, du poivre (moi je poivre toutjours beaucoup) de l'oignon, de l'ail, du thym et une feuille de laurier.
Quand c'est cuit au bout de 3/4 d'heure en les tournant bien sûr de temps en temps, je lie un peu la sauce toujours avec sauceline et je mets une petite cuillère à café de crème fraîche.
Si vous trouver la sauce un peu acide, vous pouvez mélanger à votre sauce un demi carré de sucre.
Je vais servir ces belles et bonnes paupiettes avec pour moi une petite purée en sachet (oui, oui! mais pas n'importe laquelle : sachets individuels de chez Mousseline, purée à l'ancienne avec noix de muscade et crème) dans laquelle je vais mettre un galet de purée de cereli surgelée et un de purée de haricots verts idem ; cela vous fait une excellente purée. Et pour Philippe ??? Des nouilles bien sûr !

Aucun commentaire: