x

x

mardi, juin 19, 2012

la côte sauvage

En quittant Quiberon, nous nous arrêtons un moment sur la côte sauvage





La côte sauvage est très escarpée et lorsque vous êtes au bord, c'est assez vertigineux.

3 commentaires:

Solange a dit…

Elle porte bien son nom et il faut être prudent.

Daniel a dit…

Tu ne t'es pas perdue dans la brume j'espere!
Même la, un oiseau...
Bonne journée A + :))

Tilia a dit…

Un pays vertigineux, où Jonathan le Goéland est libre de voler jusqu'au plus haut du ciel ou de plonger dans la mer