x

x

mercredi, mai 03, 2017

tranche de vie 5

Novembre 1985 arriva et nous fêtons chez moi les 15 ans de mon fils aîné, le mois d’après son frère en aura 12-. Puis un jour le beau jeune homme me demanda de venir vivre dans sa maison, ce que je fis en juin 1986. Pour pouvoir faire mes cartons, j’avais été obligée d’attendre la fin d’une convalescence après une opération au cours de laquelle je dus me faire enlever le petit nid de bébé, ce qui nous a empêché, lui et moi d’avoir notre enfant à nous. Quand les choses s’arrangent d’un côté, elles se gâtent parfois d’un autre.

La chambre d’amis étant trop petite pour laisser les garçons à deux dedans, mon amoureux et moi entreprirent de leur faire chacun une grande chambre à l’étage dans les combles. Ils emménagèrent en février 1987, l’un avait une chambre bleue, l’autre verte (c’était l’époque de la boucline).

Plus tard, à l'étage, nous ferons un bureau et une salle de bains avec des toilettes. Et encore plus tard, nous ferons au dessus du garage attenant à la maison, une chambre d’amis, meublée d'une belle armoire sarthoise, d'un grand lit, des deux petits jumeaux de mes Grands-Parents, de la fameuse commode dont j'ai parlé au tout début de mon récit relookée et de trois sièges.



Nous partirons en vacances d’été tous les quatre pendant deux ans, une année à Quiberon ; nous étions partis avec notre Lada rouge et la caravane plus toute neuve de mes Beaux-Parents. Les enfants étaient contents, ils avaient chacun leur petite toile de tente, ce devait être en 1987-.



En 1988, nous sommes partis à Sérignan, près de Béziers, cette fois là en toile de tente sous laquelle nous avons beaucoup souffert de la chaleur. C’est au retour de ces vacances alors que nous pensions faire l'acquisition une caravane quand mon Papa nous a proposé d'acheter son camping-car qu’il ne pouvait plus conduire. Nous en ferons pendant 10 ans avant de passer à un autre mode de vacances.

A partir de l’année suivante, nous ne partirons plus que tous les deux.
 .

 

Les enfants deviennent grands et prennent un peu leur indépendance ; de toute façon l’un est à l’armée, son frère est assez grand pour rester tout seul ; partir avec Maman et Beau Papa ne l’emballait pas plus que ça. Je voudrais quand même apporter une précision, Beau Papa s’est occupé de mes enfants mieux que leur propre père. L’entente était parfaite.


***

19 commentaires:

Daniel a dit…

Coucou Claude.
La nouvelle vie prend forme...
Bises, A + 🏠

Josette T a dit…

la vie s'apaise avec le temps et les souvenirs deviennent souriants
tu es magnifique et rayonnante sur cette photo

claude a dit…

@ Dabiel
Une nouvelle belle vie.
Bises

@ Josette
Vie qui a changé du tout au tout. Merci, j'étais en train de m'épiler les poils des jambes. Photo prise par mon Chéri.

Fifi a dit…

Et la vie continue...
Ton sourire en dit long...

claude a dit…

@ Fifi
Ben oui, hein !

Mitou La Bretonne 56 a dit…

Les soucis s'estompent petit à petit ,la vie poursuit son chemin sur une autre route c'est tout ! Le principal c'est le bonheur de chacun à vivre ensemble .
gros bisous et bonne journée
MITOU

Thérèse a dit…

Tout n'est plus dorénavant que sourires. Vive la Vie!

claude a dit…

@ Mitou
Tout à fait !

@ Thérèse
Heusement que des fois la vie est belle.

Dédé a dit…

Un camping car c'est génial! Comme une tortue qui a sa maison sur le dos! Tout se met en place pour une vie tranquille et joyeuse. Bises alpines.

claude a dit…

@ Dédé
ON pense en racheter un autre quand mon Chéri sera à la retraite.
Bises sarthoises

Claudine Le Bagousse a dit…

Une deuxième vie que tu meritais surement
Belle reussite tout cela !
Bises Claude

claude a dit…

@ Claudine
Oui je pense que je méritais mieux et effectivement le changement fut et est encore une réussite.
Bises

Bergson a dit…

quelle belle femme à l'apéro !!!

Solange a dit…

Un nouveau départ qui fut une réussite, c'est beau à lire.

claude a dit…

@ Bergson
Merci !

@ Solange
Merci aussi !

Nini a dit…

Tu devais être contente une fois installée chez ton amoureux ...
A un certain âge, les enfants devenus ados n'ont plus envie de partir avec papa-maman !!! même si ce n'est pas "beau-papa"
Gros bisous, à bientôt

Miss_Yves a dit…

Tu as l'art de raconter des choses très personnelles avec de la sensibilité, de l'humour , sans exclure la pudeur dans certains passages délicats.
Les photos de ce billet et du précédent montrent que ces changement heureux t'ont transformée: tu rayonnes, véritablement !

Tilia a dit…

Quelle belle crinière ! tu rayonnes comme un petit soleil avec ce sourire encadré par de jolies créoles. Pas étonnant que ton Chéri ait craqué pour toi :-)

Quant au camping-car, il est beau comme un camion :-)

Bises et bonne journée, Claude

claude a dit…

@ Miss Yves
Il y a un thème dont je ne voulais pas parler pour ne parler que des bonnes choses qui me sont arrivées ensuite. Merci !

@ Tilia
Merci à toi aussi !
Bises