x

x

mardi, juin 28, 2011

Walter

Walter Pigeon, sur un fil perché, tout torse bombé et l'oeil mauvais, se demande encore comment il a pu faire ou ne pas faire pour n'avoir pu conclure avec Yvonne sa Pigeonne.

Il fallait les voir se voler dans les plumes. Je croyais entendre Yvonne lui dire : "Non, Walter ! Pas maintenant, j'ai la migraine."

Mais comme Walter insista légèrement, Yvonne finit par le planter là, sur son fil électrique sur lequel il se résigna à se la mettre sous l'aile. (Ben quoi !).

. Il resta là, un moment, le bec dans l'eau, à regarder sa belle aller voir ailleurs s'il n'y était pas. Il attendit que ses ardeurs passent, puis Walter s'envola tenter sa chance, un peu plus tard, quand, en de meilleures dispositions sera Yvonne, sa Pigeonne.


Post dédié à Olivier


Je ne sais si je pourrai visiter tous mes blogs amis ce matin, mais j'ai des problèmes de déconnection toutes les cinq minutes.

A DEMAIN !

22 commentaires:

Olivier a dit…

merci, tu veux me faire faire des cauchemars avec plein de petits pigeons.....je rêve d'un éclair une nuit qui destroy d'un coup tous les pigeons.....

herbert a dit…

Bonjour, Claude.
Il n'a pas de chance, ce Walter...
Merci beaucoup.
Je t'embrasse.

NanouB973 a dit…

hello Chère Claude
oulala ... j'en ai à rattraper, depuis que je suis partie quelques jours et délaissé l'ordi
mais quel plaisir de venir te faire coucou...
toujours le bonheur sur ton blog
bien amicalement
Nanou

Richard a dit…

Quelle belle histoire d'amour!
Ah, il s'en passe des choses dans la région du Mans!...

Daniel a dit…

Coucou Claude...
Sacré Walter !!!
Pour le voyage ouest américain, ne te fie pas à mon premier post... comme dans tout voyage il y a du bon et du moins bon, je peux dire que dans l'ensemble ce fut un très bon voyage avec de multiples découvertes, à faire absolument ici je n'ai relaté que le début d'une journée !! Tu verras la suite (même si des choses ne nous enchantent pas il faut les voir pour juger sois même).
Nous avons discuté avec un couple que faisait un voyage semblable au notre et n'avaient aimé que San Francisco et las Vegas, à mon sens il avaient mal choisie leur voyage ils auraient du se centoner à ses deux villes...
A +

Daniel a dit…

PS si tu arrive a lire la panoramiques:
http://photosynth.net/view.aspx?cid=6126c039-c8a7-4f43-be56-5f5a3251f2e3&m=false&i=0:0:0&c=0:0:0&z=796.83724217639&d=-1.70922855078327:-0.173649519296381:-0.150723135052124&p=0:0&t=False

En avant première...

*Honest Abe a dit…

Very nice photos and nice story with them...

Dedene a dit…

HA HA HA! Walter Pidgeon!

Claude, tu es folle...

Chipie a dit…

Pan sur le bec de Walter !

hpy a dit…

Olivier ne peut qu'aimer ce ramier - ce n'est pas un pigeon des villes!

perrine a dit…

chez les humains comme chez eux, c'est la même histoire !!
Bises et à +

Marie-Noyale a dit…

Je suis comme Olivier....

Simo a dit…

salut Claude,j'adore les pigeons nous les élevons dans la maison de mes parents.bonne soirée.

Luce a dit…

Tout vient à point à qui sait attendre et le final en est que meilleur... (à mon avis)!!!
Bise, bonne soirée Claude.

Miss_Yves a dit…

Ah!ah! Ah!
Tu es devenue conseillère conjugale, spécialisée en roucoulades ?
C'est vrai que Walter a un regard noir, perché sur son fil de fer.

Thérèse a dit…

C'est vrai qu'il n'a pas une tete specialement sympathique ton Walter...
Un pigeon de campagne contre un pigeon de ville... je me pose des questions sur les differences...

Out on the prairie a dit…

You brought a smile to my face.

Marguerite-marie a dit…

il a une belle couleur, classe. mais je partage un peu le sentiment d'Olivier à leur égard: un ça va mais 2 c'est l'assurance de beaucoup plus et alors là non!!!

Solange a dit…

C'est un bel oiseau, mais en groupe on les aime moins.

Nefertiti a dit…

mignon ;O)

Vagabonde a dit…

Je viens de lire tes derniers posts et je crois que tu pourrais écrire des romans – sur la vie amoureuse des oiseaux et leurs rejetons. Belles photos quand même!

Luke a dit…

A lovely one! He has found a high perch!