x

x

vendredi, mars 09, 2012

les Verdiers

Tout d'abord, Madame, moins verte que le mâle

Pas l'air commode, lui !

lui, non plus !


A DEMAIN !

15 commentaires:

.•♫•. Nancy .•♫•. a dit…

*** Ils sont beaux ces verdiers ! :o)
J'aime venir chez toi Chère Claude pour observer la vie privée des zozios !!! ;o) ;o) ;o)

MERCI BEAUCOUP ! :o)

BISOUS et bonne fin de semaine ! :o) ***

delphinium a dit…

Jolies petites bêtes que je voyais parfois, petite, derrière ma fenêtre. Ils venaient manger sur le bord de la fenêtre.
Enfin, c'était peut-être des pélicans, je ne me rappelle plus très bien.

Richard Moisan a dit…

Tu vois, Claude, les oiseaux, ils sont comme les gens; ils ont leurs humeurs...
Bon week-end!

herbert a dit…

Bonjour, Claude.

Les verdiers sont verts, c'est évident...
Mais je ne le savais pas.
Et je suis ravi de le savoir et de les voir.
Merci beaucoup.

Je t'embrasse.

Daniel a dit…

Il repère les lieux revérifie s'il n'y a pas de danger et il casse la graine...
Bon weekend. A + :))

Gwendoline a dit…

superbes! ces oiseaux! je t'admire! je n'arrive pas à photographier les oiseaux ( pas assez patiente sans doute!)

Bergson a dit…

je me demande s'il n'y a pas la bousculade de temps en temps dans ton resto

hpy a dit…

Toute une bande de pélicans verts! Bon ouik.

Marie a dit…

Ti coucou Claude bonne journée.

Laure a dit…

Trop mignons !!!
Bonne journée
Bisous ✰✰✰ Laure ✰✰✰
http://suivre-mon-etoile.blogspot.com/

Elisa a dit…

Merci Claude de commenter lors de mon voyage. Trop gentil.
Bisous de weekend
Elisa, à Venise

✿⊰♥⊱ FRANCE ✿⊰♥ a dit…

Je viens regarder tes oiseaux ils sont magnifiques et je sais que chez toi il n'en manque pas
Passe une bonne soirée
Claude

Solange a dit…

Bien quoi, ils ne sont pas satisfaits de ce que tu leur donnes?

Latil a dit…

J en vois parfois dans les arbres. Avec toutes ces photos je vais apprendre à mieux les reconnaitre.
Bonne soirée Claude
Latil

Tilia a dit…

Ceux là je les connais bien. Ils ont toujours l'air grognon les verdiers. Et vraiment pas commodes avec les mésanges et autres poids plume ! C'est ainsi que je les observais quand j'habitais Marly : de vraies teignes qui se goinfraient sans rien laisser aux autres.

Ceci dit l'habit d'académicien leur va bien et tu as les as bien cadrés.
Bisous et bon week-end, Claude