x

x

mardi, mai 18, 2021

maquette

 Vu le temps qu'il fait dehors et l'état du potager, mon Chéri s'active après sa maquette.





Les travaux avancent mais il y en a encore pour des mois.
***

12 commentaires:

Nini a dit…

C'est un travail de patience !
Dehors ça devient désespérant... qu'on ne nous parle pas de sécheresse ds les prochains temps !!!
Gros bisous et bel après midi

Daniel a dit…

Coucou Claude.
Super travail, quelle minutie...
Très bonne semaine, A +

Marie-Paule a dit…

Ton chéri est un sage. Il a trouvé comment combattre le mauvais temps!!
Et toi? Que fais-tu de beau ces jours-ci avec tes petits doigts si doués?

Fifi a dit…

Bravo l'Artiste ! Quelle patience et quelle minutie pour une telle oeuvre.

Tilia a dit…

Il pleuvait, il pleuvait toujours !
Mais ce Mai pluvieux, Claude, c'est du pain béni pour ton Chéri.
Du bon temps à passer devant l'établi, bientôt déconfiné mais toujours peaufinant sans relâche son Surcouf. Quelle belle croisière au long souffle ce passe temps ;-)

Bises et bonne soirée, tachez de passer du bon temps en attendant un meilleur temps !

Miss_Yves a dit…

Beau travail !

Mitou La Bretonne a dit…

C'est une superbe occupation et c'est déjà très beau .
Le jardin est noyé cette fois !
Gros bisous et bonne journée
Mitou

Claudine/canelle a dit…

Magnifique il va être ce bateau , je n'en doute pas
Bises Claude

La cachette à Josette a dit…

un travail d'orfèvre pour ton chéri... c'est vrai que le temps ça devient plus que bof... j'attends qu'on nous serine sécheresse et nappe phréatiques au plus bas...
bises Claude

Dédé a dit…

Il faut être patient, et pour faire une maquette et pour espérer le retour du soleil. Bises alpines ma belle.

Thérèse a dit…

Du joli travail qui entretient la patience, l'attention, le doigté... Bravo l'artiste!

claude a dit…

@ Marie-Paule
En ce moment pas grand chose, J'ai du faire une overdose de couture. Maintenant qu le jardinage qui me revenait est fini hormis l'arrosage de ce que j'ai planté, et après une autre overdose, celle des mots fléchés, je vais peut-être me remettre à la couture.