x

x

vendredi, octobre 26, 2018

Je patine dans la semoule

J'entame trente six trucs en même temps, ce qui fait que je n'arrive à rien.
Je suis toujours sur la p'tite boîte. Hier j'ai  passé une couche de finition sur trois côtés mais le mélange fait et obtenu par mon Chéri  avec des pigments est plein de grumeaux si je puis dire.
Donc je vais terminer cette couche, égrener et passer une couche de peinture qu'il a achetée pour peindre la porte entre son petit atelier et son garage.

Je vais terminer une deuxième chaussette et j'ai une commande pour deux.
Il me faut aller au Mans acheter des feutrines car en ville, je ne trouve rien, ici, nous sommes ravitaillés par les corbeaux. 
Cela fait 3 semaines que je tente d'acheter dans la plus grande surface de la ville des éponges comme j'ai l'habitude d'acheter, le ravitaillement se fait attendre. Heureusement qu'il y a un autre magasin où on a pu en trouver mais il faut aller de l'autre côté de la ville.

Je ne terminerai pas ce bavardage sans une photo, celle d'un Paon de Jour qui vient finir sa vie à l'étage dans le bureau.

Puisque c'est vendredi aujourd'hui, voici un ciel qui ne rend absolument pas ce que j'ai vu de mes yeux, un gros soleil tout rouge en partance pour un coucher dans un ciel encore bleu.

On pourrait presque croire que c'est la lune.
A plus !
***

11 commentaires:

Dédé a dit…

Coucou Claude. Tu es une femme très affairée! Je n'ai par contre pas tout compris. Qu'entends-tu par cette expression: "nous sommes ravitaillés par les corbeaux"?

C'est triste pour ce beau papillon mais les pluies et le froid arrivent. Ce n'est plus le temps des papillons.
Bises alpines et belle fin de semaine.

Daniel a dit…

Coucou Claude.
Patiner dans la semoule...
Pédaler dans la choucroute...
Et aussi papillonner...
Et voila le soleil qui joue à faire la lune !
Çà c'est pour te faire tourner en rond...
Sur ses bonnes paroles je te souhaite un bon weekend.
Bises, A +

Nini l'Alsacienne a dit…

Oh !!! je pensais trouver la boîte !
Tu sais, moi aussi j'ai l'impression de commencer tout et rien ....
Ici aussi, nous sommes ravitaillés pas les corbeaux !!! mais je l'aime quand même ma cambrousse !!!
Gros bisous, passe une belle journée

claude a dit…

@ Dédé
C'est une expression bien de chez nous qui veut dire qu'on ne trouve rien.
C'est ça quand habite la Campagne, faut faire 40 bornes trouver ce que tu veux.
Bises de campagne !

@ Daniel
Je vais chez mon toubib ce tantôt, j'espère qu'il va me soigner.
Bon woeek-end et bises !

@ Nini
Elle va arriver la p'tite boîte, mais j'ai du mal.
Ce tantôt je vais aller acheter de quoi faire une pizza, j'espère que je vais tout trouver.
Le coulis est fait maison hier avec les tits poivrons verts du jardin et des tomates bien sûr !
Bises et belle journée !

Floralie a dit…

Bonjour ma douce Claude,
Je te souhaite de pouvoir tout finir, pauvre papillon ça n'est plus là période pour les papillons ?
Je t'ai donner une idée c'est magnifique, j'espère quelle sera bonne cette idée :)
Gros bisous et bon week-end !

Miss_Yves a dit…

Quelles belles photos pour ce paon du jour et cette fin de jour!

Miss_Yves a dit…

Je viens de regarder la maison France 5 , tournée au Mans et dans la. Sarthe, artisans à l’honneur, mais je ne t’ai pas vue, ni ton chéri.
Suis déçue.

Tilia a dit…

Moi aussi j'ai les mêmes problèmes pour photographier le couchant (ou le levant) les couleurs de nuages et du soleil sont totalement à côté de la plaque (photographique) c'est le cas de le dire !

Ton paon du jour est superbe. Un beau cadeau que dame Nature t'a fait là.
Chez moi je n'en ai jamais vu.
Sur mes fenêtres et mon balcon il ne vient que mouches, punaises, coccinelles et quelquefois sauterelles.

En dehors d'un papillon de nuit genre Catacola (sais plus si c'était la Déplacée ou la Mariée) le seul insecte vraiment extraordinaire que j'aie eu chez moi, c'est un grand Fourmilion adulte, que j'ai aperçu posé tout en haut du voilage de notre séjour, mais je n'ai pas pu le photographier, dommage ! C'était le première fois que j'en voyais un et de prime abord je l'avais pris pour une sorte de libellule.
Normalement, c'est un insecte qui vit dans le Midi, quand j'y habitais j'ai souvent vu les entonnoirs que la larve creuse dans les sols sablonneux.

Si le fourmilion est arrivé en région parisienne, c'est encore une preuve de plus que le réchauffement climatique est une réalité, pas une invention pour contrarier mister trumpette !

Bonne fine de semaine, Claude, bisous

Claudine/canelle a dit…

Bonjour claude
Je ne m inquiète pas trop pour tout ce travail commencé et non fini ..avec tes doigts de fées tu vas y arriver
Le rendu de ton coucher de soleil est très original j'aime beaucoup
Bonne journée et bon courage pour tous ces projets
Bises

Bergson a dit…

il faudrait mettre des sous titre pour Dédé l'étrangère qui débute en français

Elisabete a dit…

J'espère que tu pourras finir ton travail comme il le faut. Je le crois puique tu es douée.
Quel beau papillon!
Bisous