x

x

jeudi, juin 06, 2019

6 juin - il y a 75 ans

... blessent mon coeur d'une langueur monotone.

"La bataille supprême est commencée"
!
Ne jamais oublier ces noms :

Sainte Mère l'Eglise
Pegasus Bridge
Arromanches
Utah Beach
Juno, Gold et Sword Beaches
Ouistreham
Omaha Beach, la Sanglante
Pointe du Hoc
Bataille de Normandie 





et le cimetière Américain de Colleville sur Mer dont je suis, une année, ressortie, bouleversée par tant de croix, qui sont tant de jeunes hommes en majorité, venus mourir en Normandie pour notre liberté et celle des autres pays d'Europe.
.

***

8 commentaires:

Daniel a dit…

Coucou Claude.
Remember...
Bises, Bonne journée, A +

Cergie a dit…

Dans chaque cimetière il y a des tombes de jeunes tombés pour la France. En des jours comme aujourd'hui un petit drapeau y est planté, lorsque ils ne sont pas oubliés

Thérèse a dit…

Nous sommes nombreux dans la famille à penser à ceux qui sont tombés ou à ceux qui ont été touchés, spécialement en cette date anniversaire mais aussi bien d'autres fois au cours de l'année.

Luce a dit…

Bonjour Claude
j'ai eu la chance de voir deux fois tout ce que tu énumères, cela me rappelle de mauvais souvenirs de cette guerre dans ma prime enfance.
Depuis six heures ce matin je suis devant la télé et je m'aperçois que la Pointe du Hoc a bien changé avec ses nouveaux parcours, je la préférais dans son jus.
Pensées pour tous ces jeunes qui ont laissé leur vie pour nous venir en aide.
Bises.

Dédé a dit…

C'est un jour émouvant. Des hommes ont perdu la vie pour que nous ayons la liberté. Je n'ai encore jamais visité ces cimetières et ces sites. J'aimerais bien le faire une fois. Bises alpines.

Miss_Yves a dit…

La Manche et le Calvados sont TRES mobilisés pour ce 75 ème (comme pour les précédentes commémorations )

Vagabonde a dit…

Oui c’est bien émouvant de voir tous ces vieux soldats retournant sur les plages de Normandie. Quand j’étais fillette on avait passé un été à Courseulles-sur-Mer qui était nommée Juno Beach le Jour J. Je me rappelle qu’il y avait encore des carcasses de bateaux pas loin de la plage. C’était là, à Juno Beach, que 14,000 Canadiens et 9,000 Brits avaient débarqués – malheureusement avec 50% de perte. Comme tu dis, il ne faut jamais oublier ces noms.

M. Benaut a dit…

On this day 75 years ago, I was four days old. Every day for 75 years I have had tears in my eyes for the French and the suffering they endured at the hands of an evil enemy. Today we cry in remembrance of our dear friends in France. Australia will never forget. Never.