x

x

samedi, novembre 24, 2018

Les visiteuses de midi

Réponse à la question posée sous la photo de la tourterelle :

Mardi matin, alors que je venais de finir de m'occuper de mon persil,

 Opération PERSIL !
Mon Chéri m'a rapporté du jardin tout le persil non cueilli
afin qu'il ne souffre pas des affres de l'hiver.
Prélavage, premier tri, 3 lavages, essorage, puis séchage entre deux torchons en éponge.
Ensuite effeuillage en prenant garde de ne pas mettre dans le mouli persil électrique des feuilles abimées. J'ai du faire 4 ou 5 tournées et j'ai rempli une petite boîte que j'ai mise au congélateur.
.

 je m'approche de mon évier et je regarde les petits oiseaux qui venaient casser la graine au resto.
Soudain quoi je vis en train de picorer dans l'herbe ?
Une perdrix rouge !
Puis j'en vis deux, puis trois, puis je continuai à compter pour arriver jusqu'à six.
Je faisais en sorte de ne pas trop bouger devant ma fenêtre pour ne pas les effrayer, et elles sont restées là 3 quarts d'heure.






Hier, on les a revues marcher en file indienne dans la pelouse en sens contraire. Elles avaient été aperçues Dimanche dans un champ de l'autre côté de la route.

Bon week-end et à Plus !
***

17 commentaires:

Daniel a dit…

Coucou Claude.
Après avoir arrosé le persil tu l'as donc coupé, belle provision pour l'hiver.
Il pourrait paraitre paradoxale de congeler le persil pour éviter qu'il gèle...lol
Quelle chance toutes ces perdrix dans ton jardin.
Passe un bon weekend.
Bises, A +

claude a dit…

@ Daniel
Oui pour le persil mais plus facile à mouliner frais que gelé.
Bon wouik et bises !

Marie-Paule a dit…

Tant que tu n'accomodes pas les perdrix en persillade, tout va bien!
Elles doivent se sentir en sécurité dans ton jardin.
Bon week-end à toi Claude!

La cachette à Josette a dit…

et bien elles viennent d'où... elles se semblent pas sauvages celles là !
superbe rencontre Claude

Miss_Yves a dit…

Belles photos!

tanette2 a dit…

Ces perdrix rouges : une aubaine pour faire de belles photos à domicile, d'autant qu'elles deviennent denrée rare. Moi, hier, en me promenant dans la campagne, c'est 3 faisans que j'ai vus dans un champ, mais je n'ai pas eu le temps de dégainer mon APN..

Luce a dit…

J'avais un peu pensé aux perdrix car il y en a dans mon coin, mais pas des perdrix rouges comme celles-là, elles sont très jolies de près.
Bise, bon week-end.

Marie Poupées Créations a dit…

Voilà une belle surprise , elles sont très jolies !
Bonne soirée Claude et bravo pour tes chaussettes qu'il faudra nous montrer ;-)
Bises

martinealison a dit…

Bonsoir chère Claude,

Magnifiques ces perdrix ! Bravo pour les photos.
Je n'ai pas encore ramassé mon persil ! Il ne faut pas que je tarde ! J'ai cueilli la ciboulette...

Gros bisous

ruma a dit…

Persil frais. Arôme comme.

Brillant travaux.
Merci pour votre visite toujours.

Je vous souhaite le meilleur.
Salut et câlin.

Du Japon, ruma ❃


ELFI a dit…

quelle chance! ces oiseaux sont magnifiques... heureusement pas de chasseur en vue...!bises et bon dimanche!

Bergson a dit…

je ne pensais pas que le persil trouble lavue au point de voir tant de perdrix

Mitou La Bretonne a dit…

Elles voulaient les honneurs de ton blog à moins qu'elles manifestaient aussi
elles ont mis leur gilet rouge ! lol
gros bisous et bon dimanche
MITOU

Tilia a dit…

La perdrix rouge ressemble fort à la bartavelle, cette perdrix rendue célèbre par le roman de Marcel Pagnol "La Gloire de mon père" dans lequel le père abat deux bartavelles d'un coup de fusil, ce qui fait de lui le héros du village.

Toi Claude, tu as fait mieux avec tes perdix rouges, tu en as eu six d'un coup.
Chapeau !

Bises et bonne semaine malgré le temps pas fameux

Cergie a dit…

Elles sont bien dodues ces perdrix... 6 cela fait une compagnie. Trouvé sur le net : "La perdrix grise est une espèce sédentaire monogame. ... (ils sont nidifuges) et forment avec les parents un groupe familial appelé compagnie". Cela doit bien être valable pour la perdrix rouge...
Samedi en allant au marché à travers la campagne j'ai croisé un faisan qui traversait la route en piétaillant. J'ai ralenti et je me suis dit qu'il avait dû être lâché d'un élevage. Autrefois nous en avions des sauvages pas loin mais c'était il y a trente ans avant que la ville ne gagne
Bonne semaine à toi !

Solange a dit…

C'est parce que ton jardin est accueillant que les oiseaux le fréquente.

Nini a dit…

Oh mais c'est super : je crois que je n'en ai jamais vues !!!
Le persil j'en sèche régulièrement en été,et nous en gardons dehors pratiquement tous les hivers, sous un petit toit ! A part les journées vraiment très très froide, on en cherche tout le long de l'hiver
Bises, belle soirée